22/11/2018

Marrakech n'est pas la capitale de la Suisse

 

Sur le vif - Jeudi 22.11.18 - 09.52h

 

La politique migratoire de la Suisse n'appartient, en voix ultime, ni au Conseil fédéral, ni au Parlement. Elle appartient au corps des citoyennes et citoyens, qu'on appelle en raccourci "le peuple".

 

Les grandes lignes de cette politique, celles qui engagent le destin national, doivent impérativement être du ressort du suffrage universel. Cela signifie référendum obligatoire. Et mise en action continuelle d'initiatives populaires par des comités citoyens. Nous devons, beaucoup plus encore qu'aujourd'hui, sortir la politique suisse de ses rouages pépères et consanguins du circuit fédéral bernois. Je suis très bien placé pour dire cela : ce circuit, je le connais à fond, ayant passé plusieurs années à Berne.

 

Le politique migratoire doit être tranchée par le peuple. Quant au "Pacte de l'ONU sur les migrations", cette abstraction multilatérale, le Conseil fédéral a eu mille fois raison d'en prendre ses distances. La politique suisse ne se décide ni à Marrakech, ni à New York, ni dans la "Genève internationale". Elle se joue dans l'intime conviction, face à l'urne, de chaque citoyenne, chaque citoyen de ce pays.

 

C'est cela, la puissance de notre démocratie. Un acte puissant, sacré, de chaque individu vers la totalité indivisible du pays.

 

Pascal Décaillet

 

 

10:09 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ce pacte est une condamnation à mort pour les peuples européens qui y seront soumis.
Que la Suisse "officielle" ait pu participer à l'élaboration de ce texte illustre bien, au choix, toute la nullité ou toute la perversité de nos "élites". Soros prépare déjà ses chèques.

PS: et la manoeuvre de la "junte fédérale" qui repousse simplement l'adoption de ce pacte après les votations est d'une bassesse !

Écrit par : UnOurs | 22/11/2018

Marrrakech n'est pas la capitale de la Suisse pourtant à Berne c'est déjà le souk.

Écrit par : norbert maendly | 22/11/2018

Comme beaucoup, j'apprécie particulièrement P. Décaillet. Mais il m'étonne toujours lorsqu'il parle des citoyens suisses comme s'ils étaient toujours des "vrais" suisses, à savoir des gens dont la mentalité et la culture (notamment) les ont conduit à construire la Suisse. En fait, une très grande partie des titulaires du passeport suisse n'ont strictement rien à f... de l'histoire suisse, de ses "particularités", et gardent les modes de raisonnements (et la mentalité) qui ont conduit leur pays d'origine dans le pétrin, voire au désastre. Car la Suisse ne peut exister qu'avec des "vrais" suisses. La preuve dimanche 25, date de la fin de ce qui fut un pays envié dans le monde entier (notamment pour feu sa démocratie directe) et qui deviendra une "zone administrative" des instances internationales (pour ne pas dire de l'Empire et de la dictature qui se met en place).

Écrit par : Pilule douce | 22/11/2018

Ben, voilà divergente dans son énième pseudo , une Pilule douce, qui a du mal à passer et cela se comprend..... avec sa méchanceté et vulgarité une Pilule empoisonnée passerait comme une lettre à La Poste .......

Écrit par : Patoucha | 22/11/2018

Excellent! J’adore ce coup de gueule dans le titre!

Écrit par : Patoucha | 22/11/2018

Je viens de voter! Distribution des NON et des OUI:

Les PARTISANS DU NON:

PLR, Les Socialistes, Les Verts, PDC, Ensemble à Gauche,AJP,Chambre de commerce et d'industrie et des services de Genève,DEFENSE DES AINEES, DES LOCATAIRES DE L'EMPLOI ET DU SOCIAL (DAL), Fédération des Entreprises Romandes-Genève, Jeunes Libéraux-Radicaux Genève, Jeunes pour une Suisse ouverte, Jeunes Vert-e-s, Les sections communales du PS genevois, Les Vert'libéraux. Les Verts - sections communales, Parti communiste. Parti du Travail, Pro dcémocratie directe, SIT - Syndicat interprofessionnel des travailleuses et travailleurs, SSP, syndicat des services publics, Stopexclusion - non à l'ini anti8-droits, Unia, Verts-ge.ch

LES PARTISANS DU OUI:

MCG - MOUVEMENT CITOYEN GENEVOIS - UDC

Avec tout ça il ne reste plus qu'à voir si les Genevois sont soumis ou libres!
N'étant pas féministe j'englobe le féminin! J'attends donc avec impatience le résultat de cette votation!

Amica, cela fait des années que je demande la dissolution de l'UE, l'ONU et la CEDH, qui n'ont plus de raison d'être tels qu'ils sont actuellement représentés!

Pour tous ceux qui ont voté NON - et suis certaines que certains qui, ICI, disent voter OUI, seront pour le NON - j'ai voté OUI!

Les socialogauchistes sont comme ceux qui chapeautent l'ONU tant ils se dédoublent! PFF Plus roublards on meurt!

Écrit par : Patoucha | 23/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.