22/12/2018

Non à la libre-circulation

 

Sur le vif - Samedi 22.12.18 - 10.40h

 

Il y a quinze ans, vingt ans, nous étions quelques-uns à prôner le protectionnisme, la préférence locale et nationale, on nous répondait en sanctifiant la libre-circulation.

 

Aujourd'hui, après quinze ans, vingt ans, d'un combat acharné, la préférence locale, nationale, s'est imposée dans les esprits.

 

Reste la libre-circulation. Elle dévaste la cohésion sociale des nations européennes. En Suisse, elle n'a profité qu'à quelques-uns. Ce profit n'a absolument pas été redistribué à l'ensemble de la population.

 

Les plus précaires d'entre nous ont été touchés par la férocité de cette concurrence importée. La gauche, les syndicats, à qui on promettait des "mesures d'accompagnement", comme on jette des miettes à des oiseaux, se sont laissés avoir, comme jamais.

 

Le peuple et les cantons, le 9 février 2014, ont accepté le principe de contingents, pour réguler les flux migratoires. Les corps intermédiaires en ont dévoyé la mise en application. Il faudrait encore leur faire confiance ?

 

Dans les années qui viennent, nous devons nous attaquer à la racine. Tout en entretenant les meilleures relations, de respect et d'amitié, avec les peuples d'Europe, nous devons renoncer à cette idéologie ultra-libérale de la libre-circulation. Elle n'enrichit qu'une minorité, qui spécule sur elle avec la dernière des usures, et elle lacère l'essentiel pour le destin de notre pays : la cohésion sociale entre les Suisses.

 

Nous voulons une Europe des peuples. Pas une Europe des spéculateurs.

 

Pascal Décaillet

 

 

13:43 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

C'est tout l'édifice européen qu'il s'agit d'abattre, et avec lui les bilatérales. Ce ne sera pas difficile car, tel Isengard, il prend l'eau de toutes parts. Déjà les Ents s'attaquent à lui en France. La fin est proche, mais il restera à nous débarrasser de Sauron. Tâche autrement plus ardue, on le sait! D'ici-là, louons l'Europe des Nations!
Cordialement Jacques Davier

Écrit par : Jacques Davier | 22/12/2018

Merci pour ce très bon papier M. Décaillet.
Dommage que votre poids médiatique compte peu par rapport au monstre de la RTS.
En ce qui concerne la libre-circulation, le jour venu on pourra compter sur PLR, PS (quelle infamie de la part de ce parti) et EconomieSuisse pour une "Sainte Alliance" et faire une campagne massive pour préserver le statu quo et leur rente de situation !
Belles Fêtes de Noël à vous M. Décaillet et à vous vos lecteurs
A. Piller

Écrit par : A. Piller | 23/12/2018

Les commentaires sont fermés.