07/02/2019

Jojo

 

Sur le vif - Jeudi 07.02.19 - 16.01h

 

M. Macron a le droit de penser ce qu'il veut.

 

Chacun d'entre nous a le droit de penser ce qu'il veut.

 

Pour ma part, du plus profond de ma conscience sociale et politique, née au coeur de l'enfance, plus vive et plus aiguë que jamais, je considère que "Jojo le Gilet jaune" a exactement, comme être humain, comme être social, comme mérite de considération, la même valeur qu'un ministre.

 

Et je considère, dans la foulée, que tout humain en vaut un autre.

 

Tout humain, oui. Sans exception.

 

Pascal Décaillet

 

 

16:11 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ce président est un gros malhonnête en plus d'être arrogant. Et maintenant il veut en plus faire la morale aux Italiens et autres dirigeants de pays qui ne pensent pas comme lui.

Ce type est un dictateur en puissance et comme à l'époque personne ne le voit venir, et il y aura un moment où se sera trop tard.

Faut juste espérer que les élections européennes le fasse basculer avant qu'il imprime son projet européen nauséabond.

Écrit par : Corélande | 08/02/2019

En France, le Parlement n'étant plus qu'une stérile chambre d'enregistrement les gilets jaunes ne forment-ils pas une forme nouvelle de Parlement improvisé ouvert à tous?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/02/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.