03/03/2019

La seule question

 

Sur le vif - Dimanche 03.03.19 - 11.29h

 

Tel candidat, qui brigue un poste, est-il indépendant ? Ou lié à un clan, une confrérie d'intérêts ? Est-il libre ? Ou s'avère-il l'homme - ou la femme - d'un plus puissant, qui (même aux abois) manipule ? Telle est la question, derrière le théâtre des apparences, la seule qui vaille.

 

Pascal Décaillet

 

14:01 Publié dans Sur le vif | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Votre question revient à se demander si l'adhésion à un parti politique fait du postulant quelqu'un qui a d'ores et déjà perdu son indépendance. En toute logique la réponse est non. Les partis politiques ont-ils donc une raison d'être autre que celle de brider l'indépendance de ses membres ?

Écrit par : Michel Sommer | 04/03/2019

En toute logique la réponse est oui. En politique suisse il faut déjà faire sa place au sein de son parti ce qui nécessite de ne pas être trop différend. Puis permettre à son parti d'avoir des positions acceptables par les autres partis et enfin être assez conciliant pour se faire élire au CF, bref "le compromis" si cher à notre pays. Ou alors avoir des idées claires bien défendues et surtout utiles à la prospérité et à la souveraineté du pays mais dans ce cas vous deviendrez l'homme à abattre tant la compromission est dans nos contrées élevée au rang de divinité. Demandez donc à Blocher ce qu'il en pense.

Écrit par : norbert maendly | 04/03/2019

...l'indépendance de leurs membres à la place de "ses membres" !

Écrit par : Michel Sommer | 04/03/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.