Genève mérite mieux

Imprimer

 

Sur le vif - Mardi 05.03.19

 

Il est très clair que l'élection d'après-demain, à la présidence du PLR, va être l'occasion, pour le clan Maudet, de reprendre la main, par personnes interposées, pour plusieurs années, sur le parti.

 

Dire cela, c'est dire la vérité. C'est dire les choses, telles qu'elles sont. Le clan Maudet existe. Souterrain, il est diablement efficace par ses réseaux. Il fédère en son sein tout ce que Genève peut compter de chapelles et d'amicales, sociétés militaires, patriotiques, cryptes de pensée, sanctuaires du terroir. De braves gens, d'ailleurs, qui ont parfaitement le droit d'agir comme ils veulent. Le nôtre, c'est de les repérer, les situer dans le terrain, en évaluer le potentiel de mouvement et d'action.

 

Après-demain, jeudi 7 mars 2019, le clan Maudet tentera le Reconquista. Une étape, dûment prévue depuis des mois. J'ignore absolument s'ils réussiront. Mais une chose est sûre : quoi que prétendent les deux candidats à la succession de l'excellent Alexandre de Senarclens, le vote de jeudi aura les allures d'un énième scrutin pro ou anti Maudet.

 

C'est dommage. Ce grand parti, riche de belles personnes, a un autre destin, face à l'avenir de Genève, que de se prononcer éternellement sur le plébiscite d'un seul homme. Ce dernier aurait voulu prendre en otage sa formation politique, pour assurer sa survie, il ne s'y serait pas pris autrement. Genève mérite mieux.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.