La pierre angulaire

Imprimer

 

Sur le vif - Mardi 16.04.19 - 09.28h

 

J'ignore ce qu'Emmanuel Macron avait prévu de dire à 20h. Mais une chose est certaine : ce qu'il a dit, quelques heures plus tard, devant Notre-Dame, a été exceptionnel de justesse, de sensibilité, de rassemblement. Ces quelques mots, moi qui suis un adversaire acharné de ses choix politiques, m'ont touché droit au cœur. En cette nuit de feu, il a assumé totalement la continuité millénaire de la France. Ça n'était pas Macron qui parlait, c'était le Président.

 

C'est exactement pour cela, pour des moments d'une telle intensité, que la France a besoin d'un chef d’État très fort. Pour transcender les clivages. Incarner l'unité nationale. Relisez le Discours de Bayeux, prononcé par Charles de Gaulle au début de sa traversée du désert, le 16 juin 1946. Il y définit la nécessité d'un personnage central, qui soit pour l'édifice national une pierre angulaire.

 

Pierre angulaire : deux mots, exactement, de bâtisseurs de Cathédrale.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 4 commentaires

Commentaires

  • Tout le monde l'attendais au tournant et voila que l'Histoire lui sauve la mise. Dans son rôle favori il glorifie ce qu'il brade à longueur de quinquennat mais quand le nuage de fumée sera dissipé que restera t il de la vraie France? Des maux.

  • Attentat et hypocrisie (875 églises vandalisées en France en 2018) :
    https://www.youtube.com/watch?v=W2Y2GAExxkQ

  • -P.S.

    Nom revenu en mémoire de l'auteur cité à propos des églises cimetière des évangiles_ Georges Casalis.

    Mais je situe la politique après la mentalité, l'état d'esprit ainsi que les intentions et les motivations des personnes concernées.

    Politique non but mais moyen.

  • Oui, moi aussi je l'ai trouvé sincère pour une fois, comme je l'avait trouvé “sincèrement“ apeuré le 10 décembre.
    Mais c'est vraiment peu par rapport à son mandat. Et s'il faut attendre les funerailles des VIP ou le Patrimoine qui brûle... je trouve que c'est très cher payer sa sincérité ! D'ailleurs, le soir après, avec son esbroufe habituelle a garanti la reconstruction de Nôtre Dame en... cinq ans !

Les commentaires sont fermés.