Conservatisme social

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 03.06.19 - 15.42h

 

Il existe des conservateurs libéraux, comme les évangéliques américains, ou certains milieux d'affaires autour de M. Blocher. Je me situe à des années-lumière de leur vision. Pour moi, le libéralisme économique a trop endommagé le corps social, depuis surtout une trentaine d'années, pour constituer un objectif politique.

Depuis toujours, si j'ai en moi un aspect conservateur, je ne l'ai jamais dissocié d'une dimension profondément sociale, populaire, égalitaire, qui passe par un Etat fort, au service de tous.

Quand je dis "Etat", il ne faut pas se représenter des armadas de fonctionnaires derrière des guichets, mais un puissant partage de l'intérêt commun, avec des services publics efficaces et performants. L'absolue nécessité, aussi, d'entretenir le lien national, au sein d'une communauté définie par un périmètre, des frontières, une Histoire, une mémoire collective, le partage du sentiment et de l'émotion. Tout le contraire du cosmopolitisme.

Conservateur. Social. National. Et fraternel.

Je vous salue.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.