USA - Iran : parlons juste !

Imprimer

 

Sur le vif - Vendredi 14.06.19 - 12.49h

 

Il faut arrêter de parler de "montée de la tension entre les États-Unis et l'Iran" au Moyen-Orient. Ce langage de dépêche diplomatique asexuée ne veut strictement rien dire.

Il n'y a pas de "montée de tension". Il y a la mise en application, cynique et parfaitement dégueulasse, de la volonté de guerre américaine, voulue de longue date par des milieux très précis aux États-Unis, contre l'Iran. Ces milieux, qui exercent une influence capitale sur Trump en vue de sa réélection en novembre 2020, sont à la fois dans les rangs des conservateurs évangéliques, et dans ceux qui, traditionnellement aux USA, soutiennent Israël. Faute de tenter de comprendre un Orient compliqué qui lui échappe, Trump donne unanimement des gages à ces milieux-là.

La réalité, c'est cela. Si elle est déplaisante, tant pis. Parler juste, ça n'est pas ânonner l'expression "montée de la tension", qui renverrait dos à dos les responsabilités historiques, et suinterait la castration cartographique. Non, parler juste, c'est parler d'application cynique de l'idéologie belliciste américaine contre l'Iran. Parler juste, c'est ne pas craindre, mais alors vraiment pas une seule seconde, d'ajouter l'adjectif "dégueulasse".

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Un nouvel "incident du Golf du Tonkin" fera peut-être l'affaire. Il y a déjà quelques ressemblances troublantes avec l'actualité.

  • En effet. Tout comme Israël, les USA constituent un problème au monde depuis leur création.
    Partout où il y a besoin de dialogue pour harmoniser les volontés les plus diverses, les USA en profitent pour semer des troubles et des tensions afin de justifier leurs interventions guerrières.

    Plus tôt, la France et le Royaume Uni ont fait école avec l'exemple de la force dans leur culture politique de colonisateurs quitte à utiliser la terreur et les tortures. Les pays et les peuples résistants et invaincus qui les ont goûtés les connaissent bien. Hélas, d'autres ont la mémoire courte et l'opportunisme inconséquent.

    Pour commencer et pour leur salut, les Occidentaux devraient commencer de refuser un vocabulaire impropre, louvoyant et leurrant. Mais surtout de refuser de faire de certaines formulations américaines des vérités, des standards moraux et des slogans qui remplacent l'explication des causes et des intentions. Ensuite on verrait plus clair, Y compris dans le champ diplomatique.

  • @Mère-Grand
    "Un nouvel "incident du Golf du Tonkin" fera peut-être l'affaire."
    Non, vous faites erreur, cet un acte de guerre style USS Liberty qui fera l'affaire. Il n'y a qu'une organisation qui a pu attaquer les pétrolier en mer d'Oman et s'en tirer en accusant l'ennemi. D'ailleurs il n'y a plus besoin de preuves, vu que les ennemis sont des coupable présumés.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel