Allemagne, Ukraine, paravents

Imprimer

 

Sur le vif - Mercredi 19.06.19 - 15.35h

 

Les couloirs de pénétration Allemagne-Ukraine, via la Pologne, sont exactement les mêmes qu'il y a 78 ans. Aujourd'hui, ce sont les grands groupes économiques allemands qui étendent leurs tentacules sur les Marches de l'Est. Avec la bénédiction générale du reste de l'Europe, à commencer par celle de la France, et de Macron, tout à sa philosophie des miroirs, mais incapable de la moindre perception historique des événements.

C'est l'Allemagne de Mme Merkel, avec l'aide américaine, qui a tout fait pour diviser l'Ukraine, renforcer le très sympathique régime pro-européen, affaiblir et discréditer à tout prix la partie pro-russe du pays. Exactement les mêmes divisions, naguère, dans les terribles circonstances que nous savons, avaient été créées. Exactement les mêmes ! A l'époque, c'était la poudre qui parlait. Aujourd'hui, ce sont les capitaux.

C'est cela qui se produit, cela qui est exact, cela qui constitue une réalité géopolitique. Le reste, ce sont des paravents.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Certes, les intérêts allemands, français, européens voire américains sont certainement importants en Ukraine, mais je préfère, et de loin, une Ukraine proche de l'Europe, plutôt que soumise et inféodée à sa puissante voisine, la grande Russie.
    D'ailleurs, la majorité des Ukrainiens regardent et aspirent à l'Occident.

  • "Paravents", excellent terme.

    Un bel exemple de "paravent", le bataillon Azov, formation très "connotée", dont la page Wikipédia...

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Azov_Battalion

    ... a récemment perdu la mention de son principal sponsor...

    https://en.wikipedia.org/wiki/Ihor_Kolomoyskyi

    ... ensuite, il suffit de tracer les lignes...

Les commentaires sont fermés.