Discuter ? Non : combattre !

Imprimer

 

Sur le vif - Jeudi 25.07.19 - 14.30h

 

Admirables commentateurs politiques de Suisse romande ! Depuis trois ans, ils n'ont de cesse de reprocher à Boris Johnson d'être favorable au Brexit.

En d'autres termes, ils lui reprochent d'être... en phase avec la majorité du peuple britannique, lorsqu'elle s'est prononcée sur le sujet !

Il reprochent à un homme politique britannique d'exprimer le point de vue majoritaire du peuple.

En Suisse, après le 9 février 2014, exactement les mêmes commentateurs reprochaient à certains de leurs confrères d'avoir défendu le OUI à l'initiative sur l'immigration de masse. Ils leur reprochaient d'avoir exprimé un point de vue politique correspondant à la majorité du peuple et des cantons de notre pays.

Cela signifie quoi ? Que selon ces commentateurs, il existe une position, intrinsèque et inaliénable, du Bien. Que le Royaume-Uni demeure dans l'Union européenne (ce qui n'est en rien une affaire morale, comme je l'ai longuement exprimé ici, hier, dans mon dernier billet), serait le Bien. Qu'il choisisse d'en sortir, serait le Mal.

De même, en Suisse, considérer comme nécessaire une régulation des flux migratoires, serait le Mal. La position contraire, serait le Bien.

Avec ces commentateurs politiques-là, qui nous inondent de morale depuis des décennies, nous définissent le supranational comme le Bien, et la nation souveraine comme le Mal, n'en peuvent plus d'instiller leur quotient de théologie dans l'observation politique, le temps n'est plus à la discussion. Mais au combat.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Les commentateurs politiques sont une race de niezeux au service de la pensée unique qu'i n'a d'unique que d'être partagée par ceux qui n'osent penser par eux même.

  • "En d'autres termes, ils lui reprochent d'être... en phase avec la majorité du peuple britannique..."

    ... peuple britannique qui exulte probablement d'avoir un Pakistanais aux finances, un lobbyiste pro-israélien aux affaires étrangères (qui va probablement pousser en mode "néocon" à la guerre contre l'Iran) et aux rênes de ce carrosse mondialiste un "immigrationniste" acharné...

    https://twitter.com/France24_en/status/1154346336403304448

    ... dont l'action principale comme maire de la capitale fut de transformer London en "Londonistan":

    https://www.youtube.com/watch?v=bqKFj0OrNNY

    Ce qui n'empêchera évidemment pas les imbéciles de la presse de masse de hululer à "l'ekstrèmedroite".

  • Au combat ou à la résistance?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel