Classe moyenne et fiscalité : ça suffit !

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 02.09.19 - 15.43h

 

Mme Fontanet est compétente et sympathique. Mais elle ne doit pas tondre la classe moyenne. Les déductions fiscales sur les primes doivent atténuer au maximum la douleur des hausses continuelles, annoncées année après année, à l'automne. En aucun cas, ces déductions ne doivent être baissées.

A cet égard, en philosophie politique et en respect de ceux qui travaillent et produisent la richesse genevoise, l'initiative présentée aujourd'hui par l'UDC va dans le bon sens.

Si l'Etat, à Genève, entend se renflouer, il voudra bien veiller à freiner son train de vie. En aucune manière, les contribuables-assurés, constituant le gros des troupes de la classe moyenne et laborieuse, ne doivent faire l'objet de la moindre ponction supplémentaire. Là, déjà, ils étouffent. Alors, ça suffit.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Parfait!

  • Ne soyons pas naïfs, il faut comprendre que le système déteste la solution des déductions d'impôts, car c'est favoriser implicitement les classes industrieuses autochtones, avec pour risque de favoriser la natalité indigène.

    Non, c'est "impôts pour les Blancs et allocations pour les autres", voilà comment cela doit marcher dans la perspective du Grand Remplacement (je reviens de Genève aujourd'hui, choqué).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel