Au sommet du mât, le Châtiment

Imprimer
 
 
Sur le vif - Jeudi 05.12.19 - 16.15h
 

Singulière époque, tout de même, où la droite nationale, populaire et sociale, naguère enracinée dans le verbe et dans le style, n'ose plus exister ; où le socialisme a perdu tout contact avec les plus déshérités, donc avec le social ; où une clique d'ultra-libéraux cosmopolites parvient à fabriquer de toutes pièces un Président français ; où les radicaux ont oublié jusqu'à leurs racines, donc l'essence et la profondeur de leur étymologie ; où ne demeurent que les questions sociétâââles, dont se contrefoutent ceux qui, tout en bas, souffrent de l'injustice SOCIALE. Étranges saisons, oui, où ne survivent que les prophètes - et prophétesses - de l'Apocalypse climatique, ces Philippulus avec leur gong, hantés par la jouissance recommencée d'annoncer le Châtiment, au sommet du mât.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Ben ouais, cela va très mal finir.Malheureusement, nous serons trop vieux pour en profiter pleinement. Ceci est un clin d'oeil à Un Ours...

  • En attendant, félicitations sincères à Ignazio Cassis de s'être attaqué aux dogmes gauchistes de la politique étrangère de la Suisse, et donc de mettre en cause cette ignominie de l'UNRWA, grande fierté de l'extrême-gauche helvétique autrefois au pouvoir dans ce département.
    Belle intervention de Yves Nidegger ce soir au JT pour défendre cette nouvelle approche...
    Le vent semble tourner. L'extrême-gauche ne domine plus partout. C'est bon signe ! "Lausanne-Amman, un même combat", "Biladi une révolution", ces temps-là où les tracts palestiniens étaient imprimés à Vaugondry, bled perdu en dessus d'Yverdon, ces temps-là sont révolus...
    (L'imprimerie de Vaugondry a tout de même fini chez les Palestiniens...et l'histoire de l'extrême-gauche suisse romande reste à découvrir...).
    Il aura fallu 50 ans aux Suisses pour se rendre compte qu'ils étaient manipulés par cette extrême-gauche, qui dans les temps les meilleurs, représentait au mieux le 1% de la population...

  • Géo, même vieux, si on ne peut plus porter les armes, alors on peut les recharger.

    Sinon, je ne vois pas ce problème sous l'angle droite/gauche.

    Pourquoi devrais-je me solidariser avec les Palestiniens? Identitaires chez eux "la Palestine aux Palestiniens", mais qui ne verraient aucun problème à ce que l'Europe deviennent musulmane, "l'Europe aux Européens", ça non !

    Pourquoi devrais-je me solidariser avec le gouvernement de droite israélien? Identitaire chez lui, mais qui ne voit aucun problème à déverser son allogénat et ses migrants dans les pays blancs:

    https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/israel-annule-un-projet-controverse-d-expulsions-de-migrants-africains_2686346.html

    Pour moi, maintenant, la politique, c'est ma couleur de peau et rien d'autre.

    Sans plus rien attendre des deux groupes antagonistes cités plus-haut; s'ils ont bien un point commun, ce que jamais "ils ne renvoient l'ascenseur".


    PS: ce qui est dramatique, c'est que le droitard de base ne comprendra jamais la technique de "l'opposition contrôlée".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel