La Palestine aussi, M. Cassis !

Imprimer

 

Sur le vif - Vendredi 06.09.19 - 06.47h

 

La Suisse vient de recevoir longuement le ministre israélien des Affaires étrangères.

On sait à quel point l'oreille d'Ignazio Cassis est favorable à ce pays, et avec quelle obédience le Tessinois reproduit le discours officiel israélien. Dans l'affaire de l'UNRWA, c'était caricatural.

On espère donc vivement - et on n'ose imaginer autre hypothèse - que notre pays recevra sans tarder, sur la même durée, en leur accordant la même attention et la même bienveillance, les représentants du peuple palestinien.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • M. Décaillet, merci pour ce rappel opportun de ce que devrait être la position suisse sur la scène internationale et plus particulièrement dans ce que nous avons pris l'habitude d'appeler le "conflit israélo-palestinien". Je ne pense pas que que le DFAE va convier les représentants du peuple palestinien à Berne. Cassis est l'ami -et l'obligé?- des puissants et admire la force brute. Ce n'est certainement pas avec Cassis que le DFAE va briller dans le monde.

  • Dans certains cercles un peu "affirmés", on dit "ni kippa ni keffieh".
    Cela correspondrait néanmoins parfaitement à l'ancienne neutralité suisse.

  • @M. Pascal Décaillet,

    Une fois de plus, chapeau-bas. Rien à ajouter!

    Stéphane Hessel, RIP, avait dit que beaucoup de peuple et de gouvernement (dont Israel) n ont retenu aucune leçon de leurs Histoires! CQFD...

    On se demande si Israel aujourd hui n applique-t-elle pas aux Palestiniens les mêmes souffrances génocidaires nihilistes que ce que 6 millions de juifs ont atrocement subi par les nazis, hélas, lors de la triste Shoah...

    Bien à Vous M. Pascal Décaillet,

    Charles 05

  • La Palestine était un peuple de nomades. Musulmans. Quand les juifs sont arrivés après la dernière guerre mondiale ils ont catégoriquement refusé de les avoir comme voisins.
    Il y a eu les accords de Balfour et de nombreuses guerres contre Israël (où pouvait-ils aller ?) L'islam est la religion de ses voisins et les Chrétiens et Juifs persécutés (ce que dit le coran : à mort ! )
    Actuellement les Palestiniens ont très peu d'entreprises et vivent depuis plus de 50 ans aux dépend de l'ONU et pays musulmans et pleurent. Que faire alors ? Pour moi ils devraient vivre sous la tutelle de l'Egypte (éventuellement la Jordanie) et laisser Israël tranquille.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel