Crever l'abcès

Imprimer

 

Sur le vif - Dimanche 22.09.19 - 09.54h

 

Genève : le collège gouvernemental présente de tels dysfonctionnements internes, dévastateurs de son autorité, qu'il devrait, dans l'intérêt supérieur de l’État, remettre son mandat dans les mains du peuple. Cela sereinement, sans psychodrame, ni précipitation.

Libre à chacun de se représenter, le souverain saura faire la part des choses. Confirmer sa confiance, ou non.

Cette réflexion citoyenne d'un homme libre et indépendant s'adresse à l'exécutif, pas au Grand Conseil, ce dernier n'ayant pas failli à sa tâche, et pouvant servir le Canton jusqu'au printemps 2023.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Entièrement d'accord avec votre lucidité. C'est bien la seule solution pour sortir de cette situation invivable. Une démission du conseil d'Etat. Le seul problème c'est les conseillers d'Etat qui ne s'en rendent même pas compte et qui n'ont aucun courage !

  • Un système pourrit par la tête. Genève en est un exemple patent, mais je pense que la Confédération ne vaut guère mieux, que ce soit le conseil fédéral ou les deux chambres, tous alliés contre le Peuple. il suffit de voir comment sont traités l'immigration de masse à qualifier d'invasion, l'entrée par la petite porte dans l'UERSS, la manière d'aborder la dernière lubie de nos irresponsables, la lutte contre le climat.
    Mais ceux qui payeront leur impéritie sont les citoyens de ce pays, les sans-dent ou les lépreux comme les avaient bien représentés deux présidents d'un pays voisin qui sombre dans la dictature. J'ai malheureusement bien peur que nous Helvètes ne suivons ce funeste destin.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel