Le député Bläsi fait son boulot !

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 23.09.19 - 12.33h

 

Le député Thomas Bläsi a parfaitement le droit d'interroger le fonctionnement d'un service de l'Etat, et d'exiger des explications du magistrat concerné.

Le député Thomas Bläsi est un fouineur, l'un des meilleurs parmi les élus. Il a non seulement le droit, mais aussi le DEVOIR de l'être : l'une des missions amirales du Parlement, c'est de contrôler l'activité du gouvernement, et de l'administration.

Le député Thomas Bläsi ne s'en laisse pas conter. Quand il interpelle l'exécutif, c'est pour avoir une RÉPONSE, pas un simili de langue de bois en contreplaqué.

Le député Thomas Bläsi, comme ses 99 confrères et consœurs, n'est pas au service d'un parti. Ni d'une faction. Ni d'une chapelle. Ni d'une confrérie de l'ombre. IL EST AU SERVICE DU PEUPLE.

Tout magistrat interpellé par une question de parlementaire, celle du député Thomas Bläsi comme celle de l'un des 99 autres, doit répondre de façon précise, honnête, détaillée, sans faire part de la moindre humeur - ni même du moindre qualificatif personnel - sur la personne qui dépose la question. Ainsi fonctionne notre système, où le Parlement est le premier pouvoir, qui contrôle le gouvernement.

Le député Thomas Bläsi, en posant des questions qui dérangent, rend service à la population. Cette attitude mérite le respect. On aimerait que tous, parmi ses 99 collègues, fassent preuve de la même curiosité critique face aux dysfonctionnements d'un exécutif qui n'en est pas avare.

Les députés ne sont pas là pour être les groupies d'un ministre, et surtout pas de celui qui serait de leur parti ! Ceux qui n'ont pas saisi cela n'ont tout simplement rien compris à la fonction d'un Parlement, au sein d'une démocratie.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Bravo Pascal. Cela est tellement évident qu'il est triste de devoir le rappeler.

  • Ne serait-il pas UDC par hasard?
    Je sais que je pourrais chercher la réponse sur internet, mais bizarrement, quand il s'agit du fonctionnement de l'Etat, c'est le nom de ce parti qui me vient en premier à la bouche.


    Suite


    Après vérification, je constate que je ne m'étais pas trompé, sauf sur un point, je pensais qu'il s'agissai d'une affaire au niveau fédéral.

    http://www.lemanbleu.ch/replay/video.html?VideoID=38305

    J'ai donc écouté l'interview et je me rends compte que ce canton est quand même assez proche d'une république bananière.
    D'une certaine manière, je ne suis pas vraiment étonné.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel