Fin du mois, fin du monde

Imprimer

 

Sur le vif - Mardi 01.10.19 - 09.46h

 

Et si l'immense tintamarre climatique n'était autre qu'un providentiel rideau de fumée, qui arrangerait tellement la droite ultra-libérale et affairiste, ou les spéculateurs, pour qu'on parle le moins possible des vraies préoccupations des Suisses, qui tournent autour des primes maladie, de la santé, des retraites, de l'emploi des jeunes, de la détresse de la paysannerie, d'une fiscalité étouffante pour les classes moyennes, sans parler des loyers, du prix de l'essence, ni de celui des médicaments ?

Pour ma part, je refuse le piège. Je refuse de sacrifier ces thèmes-là, majeurs, sur l'autel de l'Apocalypse climatique.

Aux puissantes questions sociétâââles, si chères aux bobos des cocons urbains, on me permettra de préférer le bon vieux SOCIAL.

La fin du mois, avant la fin du monde !

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 5 commentaires

Commentaires

  • Une observation empirique toute simple. Dans les Bouches du Rhône, il y a dis ans, on mesurait une température maximale en juin juillet de 32 à 34 degrés. En 2017, la température est montée jusqu'à 37 - 38 degrés. Cette année, en 2019, au moment paroxystique, le thermomètre est monté, plusieurs jours durant, jusqu'à 44 degrés. Ecran de fumée, vraiment?

  • Je suis surpris que personne ne s'inquiète du climat au Qatar car les championnats du monde d'athlétisme actuels et la prochaine coupe du monde de football se dérouleront dans des stades totalement climatisés ! Bonjour le gaspillage d'énergie !! Comment se fait-il que la marionnette Greta ne mette pas son voile et ne se rende chialer là-bas ? les khmers verts ont-ils la trouille ou ne parlent-ils pas l'arabe ?

  • " les khmers verts ont-ils la trouille ou ne parlent-ils pas l'arabe"
    Ils savent simplement que la culpabilité s'exerce infiniment plus ailleurs.

  • Vous avez parfaitement raison M. Pascal Décaillet et Merci pour votre cri:" Fin du Mois, Fin du Monde".

    A plusieurs reprises et à raison vous avez évoqué le problème majeur qui est la situation devenue critique de la classe moyenne.

    Je me suis permis à maintes reprises d adhérer à 100% à votre vision tout en signalant que l émiettement de la classe moyenne suisse va ouvrir la porte grande ouverte à l Explosion de la Société et de sa cohésion sociale. Par ailleurs, l émiettement de cette classe moyenne est due à l absence d emplois suffisants et à l insécurité et al durabilité des emplois et aussi par l import massif d employé(e)s étrangers(ères) proches comme les Frontaliers ou lointains via les Réfugiés ou bientôt l importation d étrangers comme s est passé en Allemagne en 2015-2016 par A. Merkel en et les Grands patrons là bas!

    Les jeunes en Suisse commencent à resentir cruellement qu ils ne trouveront pas d emploi à la fin de leurs études. Ils disent même à quoi sert l école et l es études si en fin de compte ils ne retrouveront pas ni d emploi ni de garantie de la sécurité et la durabilité d un emploi. De même il n y pas de plus cruel, vexant et déprimant que de se trouver échoué à la fin de leurs études et diplôme(s) dans la poche avant de rentrer dans le marché du travail.

    Tout conflit économique va se terminer forcément par un conflit social puis raciste puis xénophobe ce qui nous guettent en plein dents!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Addendum à mon texte du 2 octobre à 16h20, j enfonce un peu plus le clou!

    Si javais la "chance" d être frontalier j aurais fait comme eux. Le salaire genevois est bien supérieur que celui en France ce qui est une évidence! Tout est moins cher en France en comparaison avec la Suisse: Trouver un appart est plus aisé qu à Genève et même la location d appart, l acquisition d un bien immobilier, participation à la Sécu quasi 5 à 10 fois moins chère que les assurances en Suisse sans ni franchise ni 10 % et tout ce qui suit.. Me trompé-je ?

    In fine et puisqu on parle du Climat 24/24 à cause des salauds humains qui expulsent même le CO2, les 107 000 frontaliers (permis G, statistique de 2017) dont 82 000 qui traversent la frontière 2X chaque jour et ceci n est il pas de la pollution... ? (la Ceva qui va résoudre ce problème est une plaisanterie loufoque, on fait le pari?!). Tout cela est du grand bénéf des Grands patrons genevois et les Institutions publiques, HUG en tête puisqu ils écrasent un peu les salaires des Genevois. Me trompé-je une 2 ème fois?

    Bien à Vous.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel