La vie des gens

Imprimer

 

Sur le vif - Dimanche 20.10.19 - 10.25h

 

Si la législature fédérale qui s'annonce n'empoigne pas, en absolue priorité, la question des classes moyennes, étranglées d'impôts et de taxes, alors la Suisse sera amenée à vivre des troubles sociaux de grande envergure, comme elle n'en a plus connus depuis novembre 1918.

Ca n'est pas le prolétariat, depuis 230 ans, qui fait les Révolutions en Europe. Ce sont les classes moyennes, lorsqu'elles se sentent prises à la gorge, privées d'avenir, par un système qui les étouffe. Elles travaillent, on leur prend tout. La Ferme générale, incarnée aujourd'hui par les assureurs, se charge de leur arracher leurs ultimes plumes. Ne parlons pas de la détresse de certains de nos paysans.

C'est cela, l'enjeu de la législature 2019-2023. En comparaison, savoir si le parti A pique trois points au parti B, ne relève que du Monopoly des factions, des ambitions fragmentées des uns et des autres.

Pour ma part, observateur passionné de la vie et de l'Histoire politiques et sociales de mon pays, je passerai ces quatre
prochaines années, si la vie m'est prêtée, à m'intéresser de toutes mes forces aux thèmes qui touchent en profondeur la vie des gens. Cela va des soins dentaires aux primes maladie, en passant par les retraites, le prix de l'essence, celui des denrées alimentaires, celui des médicaments.

Le jeu des personnes et des chaises musicales, j'ai donné.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 7 commentaires

Commentaires

  • Nous intéresser aux problèmes sociaux, demeurer vigilants avec, en France, références au Conseil de la Résistance mais alerte car le sentiment de sécurité qui se reconstruit n'amène pratiquement rien du tout.

    Penser parler et parler par écrit

    puis agir

    tels vécurent les Résistants du Général de Gaulle sans oublier le nôtre Henri Guisan.

    A quand une nouvelle "MOB"!? solidarité entraide justice sociale non mondialisation au marché cynique et cupide

    mais une communauté internationale incorruptible intervenant, se portant au secours, etc.

  • Les verts TRIOMPHENT à 12,7 %

    L'UDC est en déconfiture avec 26,3 %

    Ça c'est la presse suisse et l'objectivité des journalistes suisse !

    La SSR: « Les Verts triomphent au détriment de l'UDC »

    L'UDC perd 3,1 % ... ce qui fait "triompher" les VERTS... On se fout de qui avec ce genre d'info débile ?

  • Impôts et taxes c'est du pareil au même, seule l'appellation change !

    Ainsi que l'a relevé hier le Président du PS : il ne faudra pas oublier la charge financière - assurance maladie, , etc... - pour les citoyennes/citoyens qui devient de plus en plus lourde pour une majorité de la population !

    Votre comparaison avec le Monopoly est excellente !

  • "L'UDC perd 3,1 % ... ce qui fait "triompher" les VERTS... On se fout de qui avec ce genre d'info débile ?"
    Cela fait plus d'une année que le plus grand parti de Suisse, le parti des journalistes, nous serine que cette année est totalement climatique et anti-spéciste (ce sont les propres termes de la chef(fe ! ) du parti, Ariane Dayer, dans le Matin-dimanche d'il y a 10 jours...
    Alors voilà. Quand on bourre le crâne des idiots qui nous entourent, cela marche. Adolf est arrivé au pouvoir de cette manière, aujourd'hui ce sont les Verts qui montent. Adolf était vert, soit dit en passant. Même que c'était le meilleur, vu qu'il avait compris que le problème, c'était la surpopulation...

  • Faisons les comptes et voyons les chiffres dans le détail...

    Première observation:

    Lorsque la gauche n’était pas - globalement - majoritaire, elle est parvenue - grâce à la droite «courbe» - à imposer sa doxa (sabotage du résultat de l'initiative contre l’immigration de masse).

    Alors, après on s’étonne du désintérêt des électeurs.

    Les forces en présence selon les résultats officiels (*) :

    LEG 01
    PBD 03
    PDC 25-2
    PES 28+17
    PEV 03+1
    PL 01
    PLR 28-4
    PS 39-4
    PST 02
    PVL 16+9
    UDC 53-12
    UDF 01

    = 200

    «Droite»: LEG 01, PL 01, PLR 28, UDC 53, UDF 01 = 84
    «Centre»: PBD 03, PDC 25, PEV 03, PVL 16 = 47
    «Gauche»: PES 28, PS 39, PST 02 = 69

    La droite resterait majoritaire, si elle n'était pas divisée entre conservateurs, ultra libéraux et libre échangistes. Le centre... évidemment avec son éternel c.. entre deux chaises, pas possible de compter dessus. Singularité rassurante, c'est que sur nombre d'enjeux, autant les libéraux libre-échangistes que les "centristes", devront compter sur les voix des souverainistes pour faire passer leurs idées... Va y avoir du donnant/donnant...

    Conseil fédéral, ordre d'importance des partis: 1. UDC, 2. PS, 3. PES, 4. PLR, 5. PDC, 6. PVL

    Répartition logique des sièges: 2 UDC, 2 PS, puis, 1 PES, 1 PLR, 1 PDC

    Maintenant, supposons que 2 sièges soient octroyés au vainqueur, et les 5 autres, aux partis les mieux représentés (ce qui serait à mon sens, ce qu'il y a de plus démocratique), ça donnerait: 2 UDC, 1 PS, 1 Vert, 1 PLR, 1 PDC, 1 PVL

    Mais comme on est pas vraiment dans un jeu démocratique... les soit-disant vainqueurs, feront comme il se doit pour prendre les citoyens pour des pives. Mais ce qui est certain, c'est qu'on ira au devant d'une avalanche de référendums et d'initiatives. Vont devoir bosser les parlementaires !
    ______________

    (*) source: https://bit.ly/31wZP33

  • Pour décortiquer les résultats de cette élection la RTS nous a sorti une experte : Calmy-Rey !! Et après on viendra nous dire que la RTS n'est pas une officine de gauche !

  • Bien dit M. Vairgebel.
    Et ce soir au 19h30, Rochebin interroge Mme Schiappa, la Secrétaire d'état à l'égalité du gouvernement Macron.
    Une ultra féministe, très à gauche, écrivaine osée et vulgaire, cependant islamophile…
    Une aubaine pour notre TSR, "officine de gauche" !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel