Frontaliers : un chiffre, un scandale

Imprimer

 

Sur le vif - Jeudi 14.11.19 - 14.49h

 

Frontaliers actifs à Genève : ils sont 85'199, soit une augmentation de 4,9% en un an ! Le chiffre est celui de l'Office de la statistique, cité par la Tribune de Genève.

Désolé si je viens troubler l'ordre libéral ambiant, et la silencieuse quiétude autour de ce tabou, mais ce chiffre est tout simplement hallucinant. Il ne s'agit pas d'en vouloir aux personnes qui viennent travailler à Genève, mais bel et bien à une classe politique qui, après avoir fait un petit effort juste avant les élections du printemps 2018, semble avoir perdu le contrôle de cette folle croissance, malgré les grands discours du ministre de l’Économie sur l'inspection du travail, et la pseudo-application de la préférence cantonale.

85'199 frontaliers, chaque jour, sur Genève ! Tant qu'il y aura, dans notre canton, une seul chômeur genevois, un seul jeune sans emploi, un seul senior laissé sur le bord du chemin, ce chiffre demeurera un scandale.

Le principe de préférence cantonale, vilipendé dès 2005 par tout ce petit monde soumis à l'idéologie du libre-échange, par le patronat libéral, par la droite craignant de voir monter le MCG, par les syndicats de la gauche internationaliste, a immensément progressé dans les âmes, en une quinzaine d'années. Même la classe politique la plus arrogante avait bien été obligée d'en reconnaître la nécessité. Et là, patatras : 85'199 ! Ce chiffre est un scandale. Il n'y a, pour l'heure, rien d'autre à dire.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 8 commentaires

Commentaires

  • Incroyable !!! Devant chez moi plus de 5000 voitures passent, conducteurs toujours seuls dans leurs voitures, et cela pendant plus de 6 heures ... Et les verts vous ne dites rien sur la pollution ???

  • Très bien que les patrons continuent comme ça !!!

    Que l’état continue de ne rien faire pour obliger les employeurs à engager en premier lieu local

    Les frontaliers on en a besoin pour certains métiers c’est clair
    Mais quand je vois le nombre de jeunes et seniors rejetés
    Dans des métiers où nous n’avons pas besoin....

    Continuez comme cela on a vidé de sa substance la votation de 2014 en nos promettant.....

    J’attends avec impatience la nouvelle initiative de l’udc
    Pour ma part je ne crois plus aux promesses du PLR économie suisse

    Il me tarde de pouvoir mettre un article contraignant
    Et tant pis si l’Europe se fâche

  • Parfaitement, un scandale et ces petits ... de libéraux qui veulent faire travailler les gens plus que 65 ans alors qu'il y a du chômage, de la sous enchère salariale avec les frontaliers, oui oui même si tout les politiques et les dirigeants d'entreprise disent le contraire et que les travailleurs âgés au chômage ne trouvent plus de travail. un jour il faudra réellement remettre des quotas.

  • C'est effectivement catastrophique, mais rien se sera fait, car rien ne peut être fait. On n'en finit pas de payer la seconde guerre mondiale.

  • Dans le même style:

    https://twitter.com/DariusRochebin/status/1195312164283834369?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1195312164283834369&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.fdesouche.com%2F

    On serait tenté de lui répondre...

    https://www.youtube.com/watch?v=L3_tocfXUiI

    Génération maudite !

  • Les autorités genevoises (ou ce qu'il en reste !) sont très fières de permettre à plus de 100.000 français (sans compter ceux qui sont au black) de ne pas êtres au chômage ! Grâce à Genève ces personnes ne vont pas aux restos du cœur, n'achètent pas de meubles, électro-ménagers, TV ou vêtement dans les déchetteries ou magasins de seconde main. L'an dernier plus de 800.000 tonnes de ces équipements ont été remis en service chez nos voisins ! (source France2) Dans le fond nos voisins ressemblent aux Roms !! Bientôt ils tendront la main devant les centres commerciaux !!

  • Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'on est là proprement dans le domaine du religieux, des grands archétypes, c'est Mercure contre Apollon, les planétaristes contres les enracinés. Parce que si on restait dans le strict domaine du rationnel, un libéral de marché comprendrait qu'une société déstructurée n'est pas viable sur le long terme, même en restant au seul niveau économique. Evidemment, les plus intelligents parmi eux sont conscients de la chose, ils choisissent simplement de se goinfrer tant qu'ils peuvent, sachant qu'ils ne devront pas répondre eux-même de leurs décisions.
    A voir... ils oublient qu'il y a aussi dans notre société des gens qui ont de la mémoire et qui ne sont pas forcément très gentils...

  • Licenciée par un avocat genevois ... remplacée par une frontalière ... il y a plusieurs années de cela ...

Les commentaires sont fermés.