Toujours plus vite !

Imprimer
 
Sur le vif - Jeudi 28.11.19 - 08.37h
 
 
Les fous du volant apprécieront la limitation à 30 km/h au Pont d'Arve. Mais la barre est vraiment placée très haut. Jusqu'ici, personne n'a réussi à atteindre cette vitesse grisante, à la queue leu leu entre le feu de la rue de Carouge et celui de la Pointe. Seul un Italien inconscient, au nom interminable, issu de l'aristocratie milanaise, au volant d'une Lamborghini, aurait, dit-on, atteint une fois les 17 km/h. En écoutant Tosca. Et en ripolinant son cockpit doré.
 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • 30km/h au Boulevard du Pont-d'Arve ?
    C'est une aberration destinée à calmer les habitants de cette rue qui doivent vivre un enfer permanent.
    Aberration et violation de la loi (LMCE) qui consacre des axes structurants. Cette artère n'est rien moins que la petite ceinture de Genève.
    S'il est vrai qu'il est pratiquement impossible d'atteindre cette vitesse la plupart du temps, justement parce qu'une grande part du trafic n'a pas d'autre option, il serait judicieux de rendre cet axe plus fluide et surtout ne pas diminuer la vitesse de dégagement et, accessoirement, encaisser de juteuses amendes.
    La pose de revêtement phono-absorbant fait déjà énormément pour limiter les nuisances, mais il sera difficile de faire mieux dans un tel couloir étroit de deux rangs d'immeubles qui se font face.

  • Je veux bien que gouverner fasse partie des tâches impossible énumérées autrefois par Freud, et gouverner Genève d'autant plus, mais j'ai de plus en plus souvent l'impression que certaines décision de notre Conseil d'Etat sont de simples fuites en avant pour essayer de compenser un désamour de la part des citoyens.

Les commentaires sont fermés.