Impopulaire, inaudible

Imprimer

 

Sur le vif - Vendredi 06.12.19 - 11.27h

 

Depuis le 19 mai 2019, et pour de longues années, toute manif de la fonction publique, à Geneve, est promise à être aussi impopulaire qu'inaudible. Elle clamera ce qu'elle voudra, on ne l'entendra pas.

Il y a des choses que les gens du privé, à commencer par les petits entrepreneurs indépendants, qui n'ont aucune autre garantie de revenu que celle de leur ardeur et de leur santé (tant qu'elle leur demeure souriante), et qui financent seuls l'intégralité de leurs assurances sociales et de leurs retraites, ne peuvent tout simplement pas entendre. Tant elles sont indécentes.

Quant aux contribuables, principalement ceux de la classe moyenne, celle qui n'a droit à aucune subvention et qu'on presse comme un citron, ils sont, à Genève, à deux doigts de la révolte. Pas un seul centime - je dis pas un seul - d'impôt supplémentaire ne doit être prélevé - ni même envisagé un seul instant - à Genève.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 6 commentaires

Commentaires

  • Parmi les manifestants de hier soir un homme est rentré chez lui malade, il a attrapé la grippe. Sa femme lui a donné 2 comprimés pour qu'il transpire et, malheureusement, il est décédé. Le médecin a dit à sa femme ."On ne fait jamais transpirer un fonctionnaire" !!

  • M. Vairgebel, je remercie la très compétente fonctionnaire doctoresse de l'hôpital qui a beaucoup transpiré une nuit d'octobre il y a longtemps, pour sauver ma fille dont la naissance était très compliquée.
    En tant que fonctionnaire, je reconnais néanmoins qu'il y a des problèmes. La plupart d'entre eux sont dus aux syndicats, jamais en retard quant il s'agit d'avoir des principes simplistes, lesquels ont tout fait pour démoraliser les fonctionnaires compétents et travailleurs (si, si, ils existent !). En effet, ceux-ci ont exactement les mêmes salaires que les j'men foutisme. Il serait tout à fait possible d'y remédier, non pas en instaurant le salaire au mérite qui poserait d'autres problèmes, mais en bloquant les augmentations de salaires des fumistes, voire en facilitant leur licenciement. Les syndicalistes, étant par nature des gens bornés, ils refusent même d'en discuter, ce qui fait énormément de tort au fonctionnariat.

  • Certains fonctionnaires me font penser à des enfants obèses auxquels ont refuse un bonbon alors que d'autres exclus de la famille étatique et habitués à jeûner ne se plaignent tout en faisant leur devoirs.

  • Plus l'économie va mal, plus on s'en prend aux fonctionnaires. Quand tout va bien, il passent pour des rigolos qui manquent d'ambition.

  • Ne jamais oublier que les fonctionnaires sont aussi des contribuables et que le montant de leur revenu ne peut être trafiqué, puisque leur employeur, l'Etat, le connaît.
    On peut opposer les fonctionnaires aux indépendants, mais pas à toute la classe moyenne, puisqu'ils en font souvent partie.

  • Calendula je ne suis pas de votre avis car les fonctionnaires sont payés grâce aux impôts des contribuables du privé. De plus c'est les mêmes contribuables qui payent leur retraite puisque une partie c'est l'Etat donc les contribuables du privé et l'autre partie, prise sur leur salaire, sort également de la poche des contribuables du privé. Donc la fonction publique est entièrement à la charge des contribuables du privé. Je sais que nous avons besoin des fonctionnaires mais ils sont beaucoup trop nombreux par rapport à Zurich puisque ce canton à le double d'habitants que Genève mais moins de la moitié de fonctionnaires que Genève ! Cherchez l'erreur !!

Les commentaires sont fermés.