Vous échouez ? On vous porte en triomphe !

Imprimer

 

Sur le vif - Mercredi 11.12.19 - 09.55h

 

La préoccupation no 1 des Suisses, ce sont les primes maladie, les coûts du système de santé. La LAMal est un échec total. Les Suisses n'en peuvent plus. Ils étouffent.

Et là, que fait le Parlement ? Il réélit triomphalement le ministre de la Santé !

Ce paradoxe prouve quatre choses :

1) L'élection du Conseil fédéral par le Parlement n'obéit à aucune espèce de logique de sanction des sortants. Elle ne repose en rien sur une appréciation politique des résultats. Elle est un horlogerie cynique, froidement déterminée par le système des partis.

2) Ce magnifique nouveau Parlement 2019-2023, dont on nous vante tant la jeunesse, la féminisation, se révèle, dès sa première session, aussi sourd aux vraies souffrances du peuple que tous ceux qui l'ont précédé.

3) Notre bon vieux système de démocratie représentative, hérité du temps des lampes à huile et des diligences, ne consiste plus qu'à conduire à Berne des équipages coupés des préoccupations des gens.

4) La Suisse a besoin, pour les générations qui viennent, d'un nouveau système, avec une démocratie directe renforcée. Un système centré sur le citoyen et la citoyenne, et non sur les élus. Les seconds ne doivent être que les serviteurs des premiers.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 4 commentaires

Commentaires

  • Il y a quelques années quand vous proposiez une élection du Conseil fédéral par le peuple, je trouvais que votre idée allait contre l'identité politique de la Suisse, une identité paisible et raisonnable. Aujourd'hui, quand je vois les divers parlements en Europe travailler, je me dis que la dernière action pertinente dans un Parlement en Europe fut l'irruption du lieutenant-colonel Tejero Molina aux Cortes.


    PS: si un jour le système décide que le pouvoir du peuple par le biais des divers outils de la démocratie directe doit être renforcé, il faudra alors comprendre que le peuple suisse authentique aura cessé d'être majoritaire dans son pays.

  • Une idée géniale de l'UDF-EDU Suisse : Une caisse maladie avec l'aide de la Confédération une bonne idée ! Sur les bénéfices de la Confédération précisément (Un grand merci Mr Maurer pour la bonne année 2018 et les contrats avec les USA , Chinois etc...) sur www.udf.ch : Initiative pour le financement des soins. Génial !

  • Je partage votre déception.

    Bien à vous.

  • Des dizaines de millions évaporés dans la nature lors d'une "anicroche"(*)avec un convoyeur de fonds; et la dame co-responsable de cet "incident" vient d'être élue triomphalement présidente de la Confédération...

    (*) C'est que dans la Con-fédération, le vocabulaire désignant l'infâmie et l'opprobre n'est réservé qu'aux patriotes récalcitrants ou à quelques touches-pipi pathologiques... Pour le reste, il n'y a que des fripons présumés.

Les commentaires sont fermés.