Sois libre, bordel !

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 20.01.20 - 16.16h

 

Beaucoup trop de "collectifs", de comités, d'associations ! Avec leurs hiérarchies internes, leurs gourous, leurs suiveurs, leurs moutons, leurs pleureuses, leurs hystériques.

D'où vient-il, ce besoin de s'agglutiner ?

Il nous faut des hommes et des femmes individuellement responsables ! Ciselés dans leur solitude. Sales tronches. Têtes de lard. Mais assumant leurs valeurs, chacun pour soi, sans se croire obligé de se référer à une appartenance grégaire : "Je dois voir avec le collectif, vous comprenez, nous décidons ensemble".

Et pendant qu'ils "décident ensemble", la responsabilité individuelle, celle des Humanistes, des Réformateurs, des âmes libres, elle est passée où ? Au vestiaire ? Dégoulinante, comme un parapluie, tout humide encore de la rosée du matin ?

Laissons chaque humain parler librement, individuellement, pour soi. Moins de "collectifs", davantage d'âmes errantes ! Que ta parole soit tienne, et aussi la noirceur d'ébène de ta colère. Et aussi, ta joie, ta fureur, ta lecture, ton éclairage, tes personnages, tes décors.

Et avant tout, ton verbe. Le tien, ton style à toi. Et pas celui de ton voisin. Et pas celui, par pitié, de ton gourou.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 1 commentaire

Commentaires

  • Excellent !!!

    Fallait oser l'écrire et pas seulement le penser :-)))

    Belle journée à vous

Les commentaires sont fermés.