DIP : ça suffit !

Imprimer

 

Sur le vif - Mardi 21.01.20 - 09.54h

 

Tant que le DIP n'aura pas pris les mesures STRUCTURELLES qui s'imposent, en rééquilibrant les forces entre l'intendance et le front, au profit de ce dernier, les élus légitimes du peuple auront raison d'exiger de lui une gestion plus saine.

Car les élus représentent le peuple. Et, dans le peuple, les contribuables de la classe moyenne, soumis à une pression fiscale inimaginable pour entretenir un appareil d'Etat qui doit se montrer exemplaire dans son utilisation des deniers publics.

Quant à la magistrate en charge du Département, elle est la mieux placée pour constater, autour d'elle, la floraison des secrétaires généraux adjoints, et autres commis d'état-major. C'est dans cette armada que des réformes s'imposent.

Elle doit aussi écouter les critiques, en tenir compte, et penser constamment aux Genevoises et Genevois qui se saignent pour payer l'un des impôts les plus élevés de Suisse.

Elle doit penser aux gens du privé, qui n'ont pas la chance de bénéficier de l'incroyable répartition des taux de cotisation LPP des fonctionnaires, 2/3 à la charge des employeurs !

Elle doit enfin montrer un peu de respect pour les indépendants, ceux qui payent plein pot leur AVS, et bien sûr aussi leur prévoyance professionnelle, s'ils ont la chance de pouvoir en contracter une. Pour eux, la précarité, la vraie, peut surgir à tout moment.

Le DIP doit mettre de l'ordre dans sa gestion. C'est parfaitement possible sans punir les élèves. Sans les priver de prestations, comme basse vengeance face à des décisions du Parlement, donc des élus légitimes du peuple de ce canton.

 

Pascal Décaillet

 

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 3 commentaires

Commentaires

  • Lorsque l'on confie les clefs du DIP à une institutrice faut pas venir se plaindre ....les professeurs sont une caste qui pensent toujours savoir mieux que tout le monde ! Aucun bon sens. Et des projets par ci et des réunions bidons par là et des fonctionnaires à la pelle....

  • Ce n'est pas seulement dans les plus hautes instances du DIP qu'il y a une hypertrophie de la hiérarchie.
    Prenez les directions des écoles , primaires, secondaire I et surtout au secondaire II et vous seriez éclairé par les " armées mexicaines" qui constituent ces directions. Là se trouvent les premières resources à exploiter pour renforcer les "troupes" qui montent au front pour enseigner...

  • Bien dit.

Les commentaires sont fermés.