Mahmoud Abbas dit NON. Et il a raison.

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 27.01.20 - 15.56h

 

Le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, refuse de discuter avec Donald Trump du "plan de paix américain" pour le Moyen-Orient.

Comment lui donner tort ? Depuis qu'il est aux affaires (où nous reconnaissons ici sa réussite en économie intérieure), le Président américain multiplie, pour se garder un socle électoral en novembre 2020, les provocations contre la dignité palestinienne la plus élémentaire.

Il soutient inconditionnellement la politique coloniale de Netanyahou. Il inscrit dans son "plan de paix" la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël. Comment voulez-vous que le patron de l'Autorité palestinienne puisse avaliser un tel document ?

Le peuple palestinien vit certaines de ses heures les plus difficiles depuis 1948. Israël tente de légitimer les annexions, la Maison Blanche suit systématiquement. La Cisjordanie, Jérusalem-Est, Gaza n'ont ni indépendance, ni dignité. On joue la montre, on atermoie, on fragmente les causes, on continue d'installer des colons, on fait reculer la langue arabe en territoire israélien. On isole, à Gaza, plus d'un million de personnes qui vivent dans des conditions inimaginables. Et il faudrait que le chef investi de ce qui reste de pouvoir palestinien, ce Jean Sans Terre, même pas le pouvoir d'un de Gaulle à Londres, se commette à aller parlementer avec un Président américain qui, sans la moindre ambiguïté, a fait son choix devant l'Histoire !

Mahmoud Abbas a raison de dire non. Ce mot "non", dans toute sa raideur, toute son intransigeance, c'est la seule manière, aujourd'hui, en ce temps d'immense difficulté pour son peuple, d'affirmer sa dignité. Et la grandeur de sa cause.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 10 commentaires

Commentaires

  • C'est plus facile de dire non à Trump qui ne fait aucune concession qu'a n'importe quel autre président américain, surtout quand on a le Hamas aux fesses.

  • Quelle originalité ! Depuis le vote fameux du 29 novembre 1947 auquel les arabes ont dit unanimement NON, privant une première fois le palestinien spontané d'un état, il s'en est suivit bien d'autres. A commencer par le NON du premier Président de l'OLP, Ahmed Choukairy, dont le seul programme consistait en 5 mots "Les juifs à la mer". Auront suivi les célèbres 3 x NON de la Résolution de Khartoum puis un NON des plus lâches, celui du deuxième Président de l'OLP, Yasser Arafat à Camp David II. Alors si aujourd'hui, Mahmoud Abbas, Président à vie démocratiquement élu pour 4 ans y va lui aussi de son NON, je n'y vois là rien de bien glorieux mais plutôt la simple continuité de la politique du "tout ou rien" qui semble avoir vos faveurs. A ce jeux là, si vous me permettez la formule, ce sera demain bien moins qu'aujourd'hui et encore infiniment moins qu'hier. Bref, ce sera RIEN et la parenthèse se refermera.

  • En somme l'administration américaine condamne l'annexion de la Crimée par la Russie mais donne son absolution à l'annexion par Israël de la majorité la vallée du Jourdain et des 3 millions de palestiniens qui y vivent. Le plus extraordinaire est que Trump parle de "plan de paix" alors que son gendre qui était en charge de cette proposition, et dont la famille a financé les colonies israéliennes en territoires occupés pendant des décennies, n'a jamais cru bon de consulter les palestiniens mais s'est uniquement borné à prendre en compte les intérêts de l'état d'Israël. Cela s'apparente davantage à un diktat qu'à un plan de paix. La perspective d'un Etat palestinien sera alors définitivement enterrée.

  • Votre article chapeau M. Pascal Décaillet a bien raison n en déplaise aux faussaires de l histoire.

    Déjà Trump a invité les 2 grands leaders israeliens mais aucun Palestinien comme Mahmoud Abbas. Ça sent la mouise. Et comment voulons-nous que ces palestiniens ne vomissent ce projet puisqu ils savent bien que l a combine de Trump est une honte même si Trump le dit comme un miracle du siècle. Je crois que Trump a « raison » avec ses miracles puisqu il s est auto-nommé comme LE Christ, disait-il. Il faudrait croire à ce qu il dit et ce qu il fait puisqu un tel Président esbroufe quand élu grâce à Dieu (God) comme Obama par ailleurs, son ancien ministre de l Energie Reck Perry l a dit sérieusement. Alors si Dieu les a décrétés, il faut que Trump continue son projet de paix , boff et boff.... Même La mafia n a jamais osé penser faire ce que Trump fait.

    Bien à Vous, M. Pascal Décaillet
    Charles 05

  • Le "deal du siècle"...

    https://www.youtube.com/watch?v=uTD40PTAjkk

    ... 50 milliards de dollars pris dans la poche des Américains, dans une monnaie qui relève du racket mondial...

    Et vous verrez, cela ne permettra même pas à Trump d'avoir les coudées franches, en remerciement, pour défendre le peuple américain contre ...

  • Je crois qu après la future faillite imminente du projet de paix israelien porté de Trump, il va décider de transférer tous les palestiniens dont la plupart sont des sémites vers le désert de la Saoudie et pour vivre là bas ad aeternam et basta.

    Tout abord, il va leur construire des toboggans géants fabriqués par son entreprise(The Trump Organization Limited Liability Company) ! Puis les Palestiniens prendront le point de départ soit depuis les hauteurs du Jolan syrien occupé par Israel mais offert aujourd hui comme un petit cado de Trump à Israel et circulez rien à voir.

    Si depuis le Jolan ça ne va pas, ces palestiniens n ont qu à glisser dans ces toboggans depuis les hauteurs des minarets de leurs mosquées ou depuis la hauteur de leurs cloches d églises en cis-jordanie et Gaza.

    Et hop en direction du désert de la Saoudie où il leur construira des cabanes en bois au pire ou des hangars au mieux et in fine il va les encercler là bas par un mur à la mexicaine...

    Ils sont « ingrats » ces palestiniens. !! Ne dit-on pas :"Le grand bonheur, c'est facile, il suffit de se laisser glisser. C'est comme descendre sur la pente d'un toboggan"...

    Bien à Vous M. P. Décaillet
    Charles 05

  • Je suis neutre dans cette affaire et dans cette affaire, être neutre, c'est être courageux.

    Parce que nous n'avons rien à gagner dans cette affaire, nous autres autochtones européens, quel que soit le camp qui l'emportera.

    Parce que les allogènes arabo-musulmans ont leur propre agenda.

    Parce que les Israéliens ont leur propre agenda.

    Et que ces agendas ne correspondent pas vraiment ou même pas du tout à notre agenda, même si des Européens naïfs l'espèrent encore pour des raisons qu'une saine prudence m'empêchera de détailler.



    PS: j'avais espéré que l'élection de Trump relevait de la "divine surprise", je commence à imaginer que Trump puisse faire partie de "l'opposition contrôlée". Bon, je reste aussi un peu naïf, j'espère toujours la "divine surprise"...

  • "Et hop en direction du désert de la Saoudie..."

    +++++++++++++
    Sur son site officiel, le Forum mentionne notamment l'activité qu'il déploie pour aider les réfugiés du Moyen-Orient à s'installer en Europe.1. Il ne dit pas faire des efforts analogues pour aider des réfugiés à s'installer en Israël.
    +++++++++++++

    https://fr.wikipedia.org/wiki/IsraAid


    Si seulement, de "notre bord", on était moins naïf sur ces questions.

  • "Cela s'apparente davantage à un diktat qu'à un plan de paix."

    Les petits chéris qui remuent ciel et terre pour exiger et faire adopter des lois punissant ceux qui ne les aimeraient pas, ne manquent pas une occasion de se faire détester.

  • Bien dit @Chou Pi Nay!

    Stéphane Hessel (RIP) c est lui qui avait énoncé le INDIGNEZ-VOUS, a aussi dit:" Il y a beaucoup de pays qui n ont retenu aucune leçon mais aucune, de leur Histoire"...A méditer...

    Bien à Vous.
    Charles 05

Les commentaires sont fermés.