Congestion programmée : allez vous faire voir ! (03/06/2022)

 
Sur le vif - Vendredi 03.06.22 - 10.28h
 
 
Hallucinant communiqué de la police, qui nous annonce une semaine d'enfer à Genève, du 9 au 15 juin. Conférence ministérielle de l'OMC. Grève des femmes le 14. Deux matchs internationaux à la Praille. Et j'en oublie !
 
Ce communiqué est un scandale. Non de la part de la police, qui n'y peut rien et exécute les ordres. Mais du Conseil d'Etat : c'est justement son rôle et sa mission d'avoir, en amont, une coordination intelligente des événements, en accepter certains, renoncer à d'autres, pour éviter ce genre de catapultage. Là, on se contente de prendre acte. On a dit oui à tout. La circulation va être un enfer. C'est comme ça, que voulez-vous ?
 
Les premiers à qui le Conseil d'Etat doit rendre des comptes, ce ne sont pas les snobinards de la Genève internationale. Ni le lobby des grands intérêts financiers sportifs. Ni les innombrables créateurs "d'événements" privés. Mais le peuple de Genève. A commencer par les citoyennes et citoyens, de qui tout procède, exécutif en premier lieu. Mais aussi, les contribuables. Les braves gens, qui se lèvent le matin pour aller bosser. Engraissent avec leurs impôts la pieuvre tentaculaire de l'Etat cantonal le plus dispendieux de Suisse. Et ont droit à une circulation fluide, pour tous les modes de transports.
 
Ce communiqué, qui met les cochons de payeurs devant le fait accompli et leur annonce le pire comme une chose naturelle, est tout simplement inacceptable.
 
 
Pascal Décaillet
 

10:42 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Imprimer |  Facebook | |