La Suisse doit retrouver la rage primitive de sa survie (20/07/2022)

 
Sur le vif - Mercredi 20.07.22 - 09.41h
 
 
L’imminence d’un séisme, et nos autorités, impavides, qui continuent de jouer au mikado. Et nos médias, bobos branchés, qui nous inondent de puissantes questions « sociétales ».
 
Il y a un problème en Suisse, c’est l’approvisionnement en gaz et électricité pour l’hiver prochain. Il doit être traité en absolue priorité. Cabinet de guerre. Objectifs clairement définis. Défense des intérêts supérieurs de la nation. Sans le moindre état d’âme. Sans ramener la morale. Sans souci pour notre image, notre réputation à l’extérieur, dans les cocktails diplomatiques. La Suisse doit retrouver la rage primitive de sa survie.
 
La cohésion nationale est en danger. En cas de pénurie, ce sont les plus précaires de nos compatriotes qui grelotteront le plus dans l’ombre. La gauche bobo s’en soucie comme d’une guigne, elle qui nous a précipités, tête baissée, dans l’abandon du nucléaire, puis dans les « sanctions » contre notre premier fournisseur de gaz !
 
Retour immédiat au nucléaire. Mise à la retraite immédiate de ceux qui, au plus haut niveau, nous ont jetés dans l’impasse. Obligation, pour ceux qui gèrent les barrages, à un certain niveau d’eau. Subordination de notre politique étrangère à nos impératifs d’approvisionnement. On ne la ramène pas sur tous les conflits du monde : on construit la politique sur les intérêts supérieurs de la population suisse.
 
Ai-je été assez clair ?
 
 
Pascal Décaillet
 
 
 
 

10:59 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Imprimer |  Facebook | |