Mourir pour Dantzig ? La prochaine fois ! (17/11/2022)

 
Sur le vif - Jeudi 17.11.22 - 06.11h
 
 
Il fallait les entendre, avant-hier soir, les surexcités des chaînes continues, les Parigots qui refont le monde dans leur consanguinité consensuelle, prendre les airs de ceux qui allaient mourir pour Dantzig.
 
La Pologne ! Ce moment qu’ils attendaient tous. La Pologne avait été touchée ! Or, c’est connu, toutes les guerres commencent en Pologne, celle de Troie, celle de Cent Ans, celle des Gaules. La Pologne, c’est la Ligne bleue de l’Oder et de la Vistule, c’est l’éternel prétexte à déclarer des guerres justes. Nous sommes tous des Polonais, dès que le ciel se charge.
 
Avant-hier soir, ils tenaient enfin leur victime idéale. Hélas pour nos justiciers, la journée d’hier a été un peu difficile. Un entrepôt de céréales touché, c’est peut-être un peu juste pour être Pearl Harbor. Et surtout, cette infamie : l’affaire serait, tout au plus, une « erreur » des gentils Ukrainiens.
 
Las ! Il a fallu rétropédaler. Prendre ses petites pilules bleues, dans la boîte nacrée d’or, et se calmer un peu. Mourir pour Dantzig, oui. Mais la prochaine fois.
 
 
Pascal Décaillet

10:18 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer |  Facebook | |