Eveline Widmer-Schlumpf : premiers signes d’habileté politique

Imprimer


 

La Suisse romande ne connaît pas encore Eveline Widmer-Schlumpf, que j’espère bien recevoir très bientôt sur le plateau de « Genève à chaud ». Mais, à coup sûr, s’il est une qualité dont la nouvelle conseillère fédérale ne semble pas dépourvue, c’est bien l’habileté politique. Les premiers signaux, dans la construction de son état-major personnel, vont dans ce sens.

 

On savait déjà que le démocrate-chrétien Livio Zanolari, Grison comme elle (mais italophone), habitué de tous les cabinets successifs depuis Flavio Cotti, y compris celui de Christoph Blocher, allait demeurer à son poste. Mais la nouvelle la plus surprenante, en termes d’ouverture, c’est l’engagement, que nous venons d’apprendre, du radical d’origine française Sébastien Leprat, aujourd’hui secrétaire politique du PRD, naguère l’un des responsables de la campagne des pommes de Jacques Chirac (1995).

 

Un démocrate-chrétien, un radical dans l’entourage immédiat de la nouvelle ministre. Voilà qui marque une réelle intelligence politique. Et, surtout, un signal à son parti, l’UDC : « Vous ne voulez pas de moi dans le groupe au Chambres fédérales. Eh bien tant pis. Je travaillerai avec d’autres ».

 

Reste à voir comment le parti radical suisse encaissera le « passage » du très civil et très courtois Sébastien Leprat dans une officine « rivale ». Leprat, l’un des proches de Fulvio Pelli. Et adepte, sans nul doute, du « relativisme » dans le positionnement politique…

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • il n'y avait bien que les naïfs et les ignards de la politique suisse pour ne pas connaître cette nouvelle conseillère fédérale.

    Tous ceux qui suivent de près, apparemment pas les socialistes, savent bien que d'une part elle est habile mais surtout qu'elle est pugnace dans ses objectifs.

    Ceux qui ont feint de l'ignorer risquent bien de le réaliser à leurs dépens.

    Comme quoi depuis les frères Lumière, le sketch de l'arroseur arrosé ne cesse de faire recette!.

    En ce qui me concerne je ne peux que me réjouir de voir la participation féminine du CF se renforcer d'aussi pertinente façon.

  • Cher Pascal, ne vous rappelez vous pas le soir du 21.10.2007, lorsque le SVP-UDC, avait annoncé son intention de nommer Eveline Widmer-Schlumpf, pour le 3-ème siège fédéral ?
    Les radicaux, cousins de SVP-UDC, Soli Pardo, de Genève, lui-même un ancien du Parti Radical...cela vous dis qque chose ?
    Je pensais qu'après 15 ans à Berne, vous auriez plus d'informations, que cela...visiblement...ce n'est pas le cas...

Les commentaires sont fermés.