Franz Weber, d'écorce arrachée

Imprimer



Édito Lausanne FM – Mercredi 30.01.08 – 0803h



Il arrive et parle, existe en plaidant, mais plaide-t-il vraiment ? Submergé de flots d’émotion, qu’il ne contient que partiellement. Franz Weber, 80 ans, et maintenant en combat contre les nuisances des F-18, c’est une vague, une marée, un maelström par lui-même débordé. S’arrêtera-t-il un jour ? – Jamais.

Franz Weber a sauvé le site de Delphes, et, à ce seul titre, siège chez les immortels. La nature, les animaux : des vignes de Lavaux aux Baux-de-Provence, des chevaux sauvages d’Australie aux éléphants du Togo.

Il nous a dit, hier soir, qu’il avait perdu sa mère à l’âge de 9 ans, qu’il avait dû fréquenter un home d’enfants, que la nature, dès ce moment, avait tenté de le consoler. « La nature est notre mère. Je ne veux pas perdre ma mère une seconde fois ».

Franz Weber n’est pas un homme politique, c’est un romantique allemand. Après l’avoir quitté, hier soir, je suis allé ouvrir quelques poèmes, et j’ai pensé à lui : Novalis, mais surtout Hölderlin, qui, sans être littéralement romantique, a sublimé l’idée de nature, comme expression d’une intuition intérieure, d’un sentiment profond, archaïque. Oui, j’ai relu ce « Wie wenn am Feiertage », qu’un Jean Ziegler – eh oui – est capable de vous réciter par cœur. Weber, Ziegler : c’est peu dire qu’un lien puissant réunit ces deux fibres humaines. Ces deux-là, oui, sont d’écorce arrachée avant que d’être.

Chez Weber, la foule des sentiments, la chaleur de cette résurgence, ces images entremêlées qui se pressent dans le verbe, cette ébullition un peu brouillonne, tout cela – qui chez d’autres serait signe de faiblesse – c’est sa force, sa nature.

Franz Weber, un homme sur la Terre. Un homme jeté là, comme nous tous, un beau jour, trouvant reconnaissance dans le jeu de signes et de miroirs qu’il appelle « nature ». Il parle de l’innocence des animaux, mais il parle aussi de l’innocence des hommes. Il parle aussi du mal, lorsque atteinte est portée à cet espace sacré.

Franz Weber n’est pas un politique, mais sans doute un religieux, au sens très large. Au sens où pouvaient l’entendre les Grecs, ou certains Indiens d’Amérique. La nature comme legs, comme ostensoir. Qu’il ait, parmi mille combat, choisi Delphes, ne trompe pas. Franz Weber ne protège pas seulement la nature, il cherche, en elle, le sens de la vie. A 80 ans, il est un homme qui se bat, il est un homme debout. Un exemple.

Lien permanent Catégories : Editos Lausanne FM 6 commentaires

Commentaires

  • Il y a en tout cas une différence capitale entre Ziegler et Franz Weber c'est que le premier n'a jamais cessé de dénigrer l'armée alors que Franz Weber a au contraire exprimé sa reconnaissance dans le rôle qu'elle a joué lors de la dernière guerre. Son combat actuel n'est dirigé ni contre l'armée ni contre l'aviation mais bien contre le bruit et uniquement le bruit des FA18. Ce problème n'existait pas avant l'arrivée de ce nouveau type d'avion c'est donc bien la preuve. Dès lors on devrait se poser la question suivante: pourquoi à performances égales (supérieures ?) l'aviation civile a diminué considérablement le bruit des avions alors que c'est le contraire qui se passe chez les militaires. En somme on se demande s'il ne serait pas préférable d'étudier et de réaliser un avion militaire helvéticocompatible... par ailleurs exportable là ou le problème du bruit se pose et où la situation politique l'autorise. Pourquoi pas finalement, les Suédois n'en fabriquent-t-ils pas ?

  • Franz Weber "siège chez les immortels", "un religieux"... Quelle emphase, quel langage ampoulé... Monsieur Décaillet, vous vous profilez bien pour le prochain Champignac... S'agissant de l'homme, j'aurais tendance à dire qu'avec l'âge, il devient de plus en plus agité du bocal (qui a dit cela de qui?), finissant en vol très bas, brandissant les causes les plus incertaines, au titre de ce que vous qualifiez de religion... Un certain Karl Marx ne disait-il pas que la religion est "l'opium du peuple"? Bonne journée.

  • Monsieur Décaillet,
    Je trouve votre texte très beau. Je crois que vous avez bien "ressenti" la qualité d'âme de Franz Weber: un homme qui n'a jamais voulu (ou jamais pu) séparer l'être humain de sa dimension spirituelle liée à la Nature...oui, en effet, un peu à la manière de ces Indiens d'Amérique dont on serait bien inspiré de redécouvrir le message.....
    Et dommage pour les aigris!!

  • Hommage plus que mérité à Franz Weber, merci.

    A M. Chauvet : la "religion" de Franz Weber, que vous tournez en dérision, vaut bien celle de nos édiles, qui n'ont d'autre préoccupation que le développement économique et la croissance, quel que puisse en être le prix en terme de laideur et de nuisances en tout genre.

  • A Samuel Dougoud... vous m'avez mal lu. Ce n'est pas la religion de Monsieur Weber que je tourne en dérision, (je m'en garderais bien) mais les envolées pseudo-lyriques et quasi-champignaciennes de Monsieur Décaillet... Qualifier un humain, même extraordinaire, d'immortel dépasse mon entendement de simple mortel. Et qui plus est, cela n'a rien à voir avec la prétendue religion de "nos édiles"... Et s'agissant des laideurs et nuisances, les régimes dits "socialistes", n'ont rien à envier aux capitalistes... Bonne soirée.

  • Les romantiques allemands sont souvent des misantropes... les écolos suisses alémaniques ou gérmanique sont souvent beaucoup plus virulents voire violent que les latins. Des gens aux idées totalitaires qui préfèrent souvent la nature et les bêtes aux êtres humains. Pour ce qui est de Franz Weber, il était déjà très agité dans le passé, lancant diatribes et insultes mais avec cette initiative c'est le bouquet... Je me demande bien pourquoi les initiants n'ont pas encore mis dans leur texte, l'obligation pour l'armée d'acheter des avions de combat avec le label énergie A et un passage au test anti-pollution... ridicule, affligeant ! Vouloir remplacer des avions de chasse moderne par des cessna pour faire la police du ciel... heureusement on parle entres spécialistes avec M. Weber !

Les commentaires sont fermés.