Où est passé Ueli le climatique ?

Imprimer

 

Lundi 18.08.08 – 08.05h

 

C’est lundi, je suis à mon bureau, il fait un temps magnifique, la vie est vraiment belle. Envie de la mordre, à pleines dents.

 

Sauf que j’ai un petit souci : voilà bien 72 heures que je n’ai pas entendu mon ami Ueli le climatique, réclamer, sur une onde publique, le départ de Samuel Schmid et « l’amorce d’une réflexion totale sur la refonte de notre système de sécurité ».

 

Serait-il malade ? Refroidissement, suite à une course de patrouille pour s’exercer à ses futures fonctions de ministre de la Défense climatique ? Extinction de voix ? Passé trop de temps à appeler le Centre pour tenter des alliances ?

 

Si quelqu’un a des nouvelles, merci de m’en donner. Je suis inquiet.

 

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 17 commentaires

Commentaires

  • Dis-donc, vous êtes vraiment à cours d'aspiration en ce lundi matin !

  • "C’est lundi, je suis à mon bureau, il fait un temps magnifique, la vie est vraiment belle. Envie de la mordre, à pleines dents."


    À vous lire, le temps magnifique, la vie belle et l'envie d'y mordre à pleines dents ne vous sconviennent pas! Vous nous aviez habitué à beaucoup mieux, même lorsque je n'étais pas d'accord avec vous!

    Est-ce dire que les autres fois, vous êtiez dépressif?

  • Ueli le climatique au département de la défense, la fleur au fusil, vert de rage contre le transfuge Schmid brandissant le drapeau arc-en-ciel voilà une jolie image d'Epinal.

  • Moi j'aime bien cette petite provoc matinale, comme on aime en faire parfois sur les blogs histoire de ne pas oublier ses fondamentaux. J'ai aussi les miens donc je ne peux qu'apprécier les vôtres.

  • Bonjour !
    Simple hypothèse: et si - passionné qu'il est par la chose militaire - M. Ueli le Vert était en train d'aider ce bon Dr. Rielle - conseiller national socialiste spécialiste de la Défense et sans doute de la mise au rancart de l'armée, interdiseur professionnel du gazage des bistros et à ce titre grand manitou du CIPRET - à surveiller les mouvements de troupes ennemies sur les plages ?
    Je crois savoir, en effet, que la petite blonde topless en string rose est en train de changer de tenue: on la voit manipuler un bout d'algue... verte, comme il se doit.
    La Défense et la Sécurité du pays sont assurées !

    :o)

  • Personne ne veut être allié à l'UDC.
    Personne ne veut être dans le même camp que l'UDC.
    Le GSsA, mène son combat contre l'armée en général et contre son budget, en particulier.
    D'ailleurs, ils (GSsA), ne sont pas les seuls.
    Cela fait longtemps que l'UDC et l'ASIN gueulent contre Samuel Schmid.
    Cela fait longtemps que l'UDC et l'ASIN demandent la démission de Samuel Schmid.
    Maintenant, après l'affaire Nef, encore plus qu'avant, plus que de "demi-conseiller", il est passé au stade "zéro (0)".
    L'UDC vomit Eveline Widmer-Schlumpf [qui soit dit en passant, est passée devant les mêmes professeurs et obtenu le même diplôme, de la même faculté (de droit), de la même université (de Zurich), que Moritz Leuenberger, Christoph Blocher et ... Roland Nef], sainte Eveline que les femmes ont soutenu et applaudie...

    Mais, plus que l'UDC et l'ASIN sont contre le budget militaire et contre Samuel Schmid, les autres partis, soutiennent les 2.

    Finalement, c'est plus payant de lutter avec les armes de l'adversaire, que de tenter à chaque fois d'imposer sa vision...non ?

    Plus que tout le monde veut s'attaquer à l'armée, quoi de plus naturel que de réjoindre le mouvement ?
    Oui, sauf que si c'est l'UDC (des infréquentables), alors les autres se désistent, démissionent ... et laissent l'UDC seul "combattant" ... pour réjoindre, en fait, la position initiale de l'UDC, qui fût ... maintenir l'armée, les soldats et le budget...

    Fins stratèges...?

  • Merci Pascal pour cette ironie matinale. Vous êtes le seul à avoir remarqué son absence de la place publique! Moi, je m'en passe bien volontiers...

    Bonne semaine!

  • Fins stratèges...?
    Non, pas du tout, on voit cela également dans le judo...il faut seulement l'appliquer à la politique...comme Darbellay, qui veut reprendre le flambeau des idées de l'UDC (considérés comme racistes et xénophobes) contre les étrangers (soit dit en passant, UDC = étrangers juste criminels), un peu comme Chantal Galladé et Daniel Josistch au Parti Socialiste...de Zurich...coïncidence ?

    Non, Darbellay, invoque son maître à penser dans la tactique politicienne, Nicolas Sarkozy, qui s'est attaqué à Le Pen, qui lui, Le Pen, s'est attaqué au "marché" des "immigrés", "musulmans", qui ne peuvent pas, malgré leur présence en France, depuis des décennies, prendre "l'ascenseur social"...

    Donc, le Front National de Le Pen & fille, devient un parti fréquentable tant pour les arabes, pour les musulmans, que pour les noirs...et ce...depuis 1956, date à laquelle, Le Pen et son Front Nationa, avait proposé à Paris, un noir, comme candidat...

    Vous suivez toujours ?

    Ali Benouari, ancien ministre des finances de l'Algérie, après un bref passage à l'UDC, les a "quittés", dira-t-on "politiquement correct"...
    C'est pourquoi, il est allé réjoindre les couleurs du "vieux parti", les Radicaux...

    En compagnie de Pierre Kunz, le cher Ali, présente sa nouvelle idée, lutte, campagne...un minaret en ville de Genève...

    Qui drague qui ?

    L'amour...vous le pensez toujours...aveugle ?

  • René Longet, éminent président du Parti Socialiste Genevois, voyant que les suisses, ne veulent pas abandonner leur indépendance, en adhérant à l'UE, a trouvé une autre manière...d'y parvenir ... à SES fins ... enfin ... aussi celle du parti...

    Alors, que propose-t-il, dans son blog, et l'article du jour ?

    La réduction DRASTIQUE du nombre des communes...rien que ça...

    Vous tenez mordicus ... à votre ...indépendance ... c'est pas grave ... on étudie toutes les manières possible ... et ... démocratiques ... d'y arriver ... à vous l'enlever ... votre ... foutue ... indépendance ... et toc !

    Bon, je ne vais pas m'attarder sur les moyens financiers (débauche !) pour y arriver...monsieur Mabut le fait mieux que moi...
    Il nous a sorti l'argument de la loi, qui stipule...enfin, allez voir l'article, c'est mieux...

    Et puis, n'oubliez pas...c'est pour votre bien à tous...que nos miliciens de politiciens...se battent...souvent entre eux...pour des postes fédéraux...mais cela est une autre, une toute autre histoire...

  • Il me semble l'avoir aperçu dans le téléphérique d'Iserables ce soir vers 18 h 15.
    Ueli attendait un téléphone d'un(e) journaliste de la radio romande. Et puis finalement non. Le (la) journaliste a préféré donner la parole à un cher auditeur.
    Et il me semble avoir entendu Ueli dire que le numéro de son portable était plus difficile à mémoriser que celui de Couchepin.

  • Ueli, le valet ? Je connais quelqu'un qui connait quelqu'un qui l'aurait vu planter les tentes sur les glaciers pour détourner le vent.
    J'ai beaucoup apprécié votre pensée positive en ce lundi 19 ct. Croquez-là (la vie) avant qu'elle devienne dure! Pourvu qu'ça dur. Bonne journée BM

  • Si le Climatique a disparu, on ne peut pas en dire autant de Pascal le Publiciste... Il est partout; radio, tv, presse, blogs... et même sur un tram !

    "Je suis partout", cela ne vous rappel rien ?

  • Bravo Pascal, tu n'es pas en manque d'inspiration, mais tu es bien au centre de la cible, car ce Ueli commence á me casser sérieusement les oreilles avec toutes ses niéseries climatiques à deux sous...

  • Vous vous inqiètez de la disparition d'Ueli? Il aurait bien disparu que cela ne me gênerait point.Bien au contraire.
    Aux dernières nouvelles, il aurait repris le métier qu'il n'aurait jamais dû quitter. celui de cuisinier. Non qu'il soit un bon élément,mais au fond d'une gargote il ne serait pas aussi nuisible, sauf peut-être pour les clients du troquet. Mais comme il a passé Maître dans l'art de la cuisine (magouille)politique, ses ambitions étant de devenir Conseiller Fédéral il doit certainement suivre des cours du soir afin d'obtenir son certificat d'étude.
    Quand je pense qu'il manque de bras dans l'agriculture, je me dis que les vocations sont quelquefois mal dirigées.

  • Vous compariez Ueli à Ali (frère ou cousin de Saddam Hussein): le climatique au chimique. Quel dommage ! Que de talent vous gâchez à comparer l'incomparable. Les commentaires que vous récoltez devraient pourtant vous montrer la dangerosité de votre démarche. Ceux qui savent s'en prendre aux étrangers et à toutes les minorités, qu'ils accusent de tous les maux et de tous leurs mots, ont découvert que Ueli est Suisse allemand. Ils se sont payé sa tête sans aucune réaction de votre part, que je sache.

    J'apprécie votre rhétorique, mais il conviendrait que vous admettiez qu'elle va parfois un peu loin surtout lorsque vous devez aborder ce qui n'est pas de droite. Si vous voulez faire de la politique, descendez dans l'arène et qu'on n'en parle plus, mais lorsque vous professez et prophétisez, d'aucuns se prennent à rêver. Votre discours n'est plus alors très loin de toutes ces idées vite développées vite emballées et vite envoyées à ce peuple qui finira par se rendre compte du mépris que lui témoignent ceux qui devraient le tenir informé de ce qui est, de ce qui se passe: les journalistes. Il faut admettre que c'est une mode ou un fléau planétaire de préférer la maximisation (quantité) à l'optimisation (qualité).

    Un éditorial, c'est quelque chose de sérieux et il conviendrait - pour tous les journalistes épris de Paix et défenseurs véritables de la Liberté - de se refuser à participer à la machine à abrutir et à ourdir des complots.

    Si je ne me trompe pas, Ueli était à la célébration du 25ème anniversaire de son parti ces derniers temps et vous n'avez pas pu manquer çà !!!

  • Un petit site sympa sur la politicaille valaisanne:

    http://politique-valais.blogspot.com/

    Amicalement,

    Jean

  • Il ne le comparait pas à Ali le Chimique mais à Ali le Comique.

Les commentaires sont fermés.