Pour le retour de Victor Dumitrescu

Imprimer

Sur le vif  -  Jeudi 16.10.08  11.10h

 

Il semblerait que Victor Dumitrescu ait été évincé de cet espace de blogs. Je ne sais si cela est exact.

Victor Dumitrescu est quelqu’un dont je ne partage pas les options politiques. Mais sa plume est vive, sa réactivité remarquable, et il est toujours courtois. Il a de l’humour, de la culture, un arrière-pays, et sans doute une souffrance, hautement dignes d’intérêt.

Surtout : il a le courage de signer ses papiers. D’un nom et d’un prénom.

Il est très clair, pour moi, que Victor Dumitrescu a totalement droit de cité dans ces blogs. Et qu’il doit y être réintégré au plus vite.


Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 24 commentaires

Commentaires

  • "[...]il est toujours courtois[...]"

    Je pense que vous faites erreur, car cela fait des mois qu'il tient de propos plus qu'insultant dès qu'il évoque une personne membre du parti socialiste.

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour M. Décaillet,

    effectivement, on apprécie ou pas ses billets ou ses commentaires, mais il les signe et assume.

    D'ailleurs s'il fallait interdire des propos ici... il faudrait ajouter "aux bannis" d'autres noms très connus.

    Victor a eu le malheur de dire ce qu'il pense et effectivement il a une grande culture.

    Sa liberté de parole peut déranger, mais personne n'oblige quiconque à cliquer sur le lien qui mène à son blog.

    Si Miss Suisse n'avait pas retenu mon attention ce matin... j'aurai sans le moindre doute publier un billet allant dans le même sens que vous !

    A mon sens, M. Dumitrescu a le droit de cité dans les blogs de La Tribune au même titre que d'autres...

    Mais ce n'est que mon humble avis de blogueur...

    Il revient à la Tribune de Genève et à M. Mabut de prendre leur décision en toute connaissance de cause.

    Bien à vous M. Décaillet,

    Stéphane

  • C'est exact mon cher Pascal, défenseur de la veuve et des orphelins identifiés. Sache toutefois que si j'ai provisoirement banni le blog de M. Dumitrescu, c'est à la suite d'une plainte d'un internaute que j'ai jugée pertinente. M Dumitrescu tenait des propos tout à fait inadmissible à l'égard de Jean Ziegler. M. Dumitrescu a convenu que sa plume avait trempé dans un étrange encrier. Son blog est à nouveau en ligne et le billet d'excuses qu'il m'a promis de publier devrait être bientôt en ligne. A+

  • Monsieur Décaillet,

    Il faudra que vous m'expliquiez... Je dois être demeuré.

    La "plume vive" de Victor Dumitrescu justifie-t-elle son appel explicite à la haine et au suicide de Jean Ziegler? Voyons voyons... Est-ce moi qui suis à côté de la plaque et qui ne voit aucune "courtoisie" dans ce genre de propos ou suis-je aveuglé par autre chose? La photo d'un pistolet semi-automatique de marque "Glock" en illustration de ce texte est-elle sensée? Puis son remplacement par des créatures siliconées?

    Avez-vous seulement lu ce billet et vu ces illustrations du goût le plus raffiné?

    Dans ce contexte spécifique, le fait que Victor Dumitrescu signe ses billets ne me paraît pas être un motif suffisant à le laisser écrire n'importe quoi au nom d'une "souffrance digne d'intérêt", que celle-ci soit réelle ou supposée.

    Et je signe: N. Chauvet

  • Partout – de Navarre, de Galice, d'Andalousie, de Hambourg, de Göteborg, de Santiago du Chili, des îles Ferø, de Saint-Tropez, d'Issy-les-Moineaux, des Pâquis, de Fyn, de Washington, des Grottes, de Neuchâtel, de Bümplitz, de Tripoli, de Cologny, des Barbades, du Bordelais, d'Edimbourg, de Savièse, de la Praille, de la Rote Fabrik, de Waterloo et de la rue Saint-Denis – des voix s'élèvent comme un seul homme jusque là assis à attendre le tram 12 à l'arrêt, des voix percent la couche d'ozone, des voix scolarisées à la Star Academy couinent pour réclamer à tue-tête quon recolle celle de Victor à l'Araldit sur son blog d'où il pourra à nouveau proférer ses diatribes nitroglycériniques à l'intention de la foule enthousiaste de ses détracteurs les plus virulents et de celle toussotante de ses amis les plus enfumés.
    Ô Mabut souverain ! Ô magnanine Mabut ! Ô Mabut Salomon de cet univers virtuel ! Combien de temps resterez-vous sourd encore à cet élan international de soutien spontané en faveur du seul, du vrai, de l'unique Victor sans qui le débat est aussi fade qu'un papet sans dynamite ou qu'une longeole sans détonateur ?

    :o)

  • J'ignorais cette mesure d'ostracisme contre M. Dumitrescu.

    Sachant que dans la Grèce antique l'ostracisme est une mesure d'écartement de la Cité par l'ecclésia, qui à cette époque n'était pas encore ecclésiale mais l'assemblée publique, je me pose la question de savoir quel pouvoir, autre que celui de la censure, a pu permettre cette exclusion.

    Comme vous je reconnais à M. Dumitrescu une vivacité de plume certaine et pour m'y être frotté une indépendance d'esprit tout aussi vive.

    Il est donc regrettable qu'un journal qui jouit d'un quasi monopole juge opportun de censurer un citoyen qui exprime, sans vulgarité et à visage découvert, ses opinions.

    Tout comme vous, je sollicite le retour de M Dumitrescu aussi rapidement que possible sur l'espace blog.

    Cela fait partie intégrante de la liberté d'expression et il n'appartient certainement pas à des journalistes d'auto-censurer les individus qui expriment librement leur point de vue, sans violence et dans le respect.

    PATRICK DIMIER

  • Très cher Pascal,

    Sachant mon blog "redirectionné", je suis parti en vadrouille, pour mettre de côté, ma nitroglycérine ...

    Visiblement, votre aide ne fut pas superflue, mon blog a été réactivé.
    Chose pour laquelle je vous remercie, vous, ainsi que tout ceux qui ont soutenu mon retour parmi vous.

    Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer à nouveau.

  • Ben il est revenu. Ou alors c'est un clone ...
    http://winteregg.blog.tdg.ch

  • Notre Victor nous est enfin rendu! Chouette de voir combien de personnalités se sont mobilisées pour lui... Victor a plus le droit de cité sur notre blogosphère que certains, qui au nom de la liberté disent n'importe quoi et prône des crimes contre l'humanité sous couvert d'humanisme, de justine divine!

    Merci à M. Décaillet d'avoir brossé son portait et appelé à son retour!

  • Je suis contre toute censure. Si censure il y a, que la TdG s'explique. Svp.

  • Je suis d'accord avec vous. Victor Dumitrescu a tout a fait le droit de cité dans ces blogs. J'aime le caractère incisifs de ses écrits. SOn humour décapant nous oblige à remettre en question notre sens des valeurs, plutôt que suivre, comme des moutons, le "politiquement correct" de certains écrits, anonymes, malgrés tout.

  • Entièrement d'accord avec vous, M. Décaillet, d'autant plus que Victor Dumistrescu sait reconnaître ses torts quand on les lui exprime.

  • J'ajoute à mon commentaire, Monsieur Decaillet, que je suis candidate sur la liste no 13 - les femmes et la constituante.....

    J'avais oublié de le signaler......vous avez raison, la politique : " cela s'apprend"!...

  • Madame A-M. Digny,

    Si la politique s'apprend, l'éthique aussi! (Je sais que, malheureusement, les deux ne sont que rarement compatibles)

    Car maintenant, nous ne sauront jamais si vous avez fait votre premier commentaire en pensant ce que vous avez écrit ou si ce n'est que pour vous "profiler" sur la liste 13! Votre "J'avais oublié de signaler..." me fait pencher pour la solution du "profilage"!

  • Si j'ai bien compris Victor est de retour.

    Après avoir lu les remarques des uns et des autres, je tiens tout de même à saluer la capacité de Jean-François MABUT à se remettre en question et son indépendance d'analyse qui lui permet de revenir simplement et sans bruit sur une décision qu'il avait peut être prise un peu vite.

    J'apprécie l'ouverture d'esprit car c'est elle qui permet à chacun de se faire comprendre et surtout d'exprimer ses opinions à l'intérieur d'un espace qui s'appelle la tolérance.

    La seule condition qui doit être posée à la tolérance est le respect. L'aveu de Victor qui admet avoir trempé sa plume dans un encirer avarié est la démonstration qu'il reconnaît, à cette occasion, s'être laissé emporter.

    Que celui qui n'a jamais pêché.....

    A titre personnel j'estime que cet échange nous a permis, à tous de constater que nous vivons dans une vraie démocratie et qu'il aura suffit que quelque uns se mobilisent pour que l'incident soit clos.

    Souvenons-nous de cette extraordinaire chance qui est la nôtre de pouvoir nous exprimer librement et souvenons-nous aussi que des personnes ont perdu leur vie pour que nous puissions le faire aussi librement.

    Ne serait-ce que pour honorer ces femmes et ces hommes morts sur le plus noble des champs de batailles, celui de la liberté d'expression, nous nous devons de mobiliser tout le monde pour voter et faire voter!.

    Vivie la liberté et merci à toutes celles et ceux qui font que ce débat peut avoir lieu.

    PATRICK DIMIER

  • Victor nous interpelle et pas dans le sens où on l'aurait souhaité. Pendant deux jours, je me suis demandée pourquoi il a remplacé un pistolet semi-automatique de marque "Glock" en illustration par des femmes aux seins siliconés ? - Quel rapport, quel lien, comment expliquer la transition de l'un à l'autre ?
    Il a sous-entendu je lâche le flingue pour un canon ? Des seins explosifs ? Bref, tout ceci entraîne une odeur de poudre épouvantable, à nous faire toussoter. Qui peut analyser ce passage de l'un vers l'autre ? Il faut peut-être un psy ? Mais qu'à bien voulu dire Victor ? Message subliminal !

  • La seule solution, Pater Sibilator, consiste à s'armer de patience. Cet espace est envahi depuis peu par une foule de candidats constituants qui cherchent à se faire remarquer. On a dû leur faire passer le mot pour les préparer. Cela est certes très désagréable, mais disons-nous que dans peu de temps, la plupart auront disparu à nouveau.

  • Mr Dumitrescu fait partie intégrante de la blogosphère locale. Son style est
    incisif, je comprends qu'il ne plaise pas à tout le monde. En ce qui me
    concerne, j'apprécie..

  • Welcome Victor :-) Au plaisir de te lire très prochainement..car on ne peut laisser de mot concernant ton dernier billet, les fâmeuuussssess excuses..Cher Victor, tu as toute ma sympathie, c'est toujours un plaisir de discuter avec toi.
    Stéphane S., vous avez raison, c'est certes "l'invasion"..chacun-e communique comme il-elle le peut, d'autres ont préféré ne pas s'exprimer par le biais d'un blog créer pour l'occasion-ou mentionner leur existence à tout va...libre à chacun-e de procéder à sa guise...mais la discretion est-elle payante en campagne électorale ? Nous le saurons dimanche !

  • Et sur la disparition de l'UBS, rien, pas une ligne? Pas un commentaire sur la mort de ce modèle économique et du sauvetage in extremis par le CF et la BNS?
    Quant à VD, ça fait longtemps que je ne lis plus ni son blog, si ses innombrables commentaires, dont je n'apprécie ni l'humour ni la "courtoisie" que vous lui attribuez. Sans doute parce que je fais partie des "anonymes", ceux qui vont bientôt disparaître des blogs de la TDG, comme disparaîtront les blogs politiques. Vivement dimanche!

  • Le retour du Jedi - On a chassé Dumitrescu, c'est Winteregg qui nous arrive plus virulent que jamais ? Tel un nouveau virus de la grippe qui résisterait à tout , on a pas encore trouvé le vaccin adéquat pour s'en débarrasser définitivement.

  • * Victor Dumitrescu est quelqu’un dont je ne partage pas les options politiques. *


    Vraiment?

  • Comme à votre habitude M. Décaillet toujours aussi lucide et généreux!

    C'est vrai qu'il est toujours courtois ce M. Dumitrescu. Et pour preuve je veux ces extraits* d'un de ses nombreux commentaires adressés à M. Longet:



    "Comme la politique se moque de nous, les citoyens, qui payont nos impôts, pour engraisser des porcs de politiciens...permettez en échange...au moins...que l'on vomit sur vous, les politiciens, tout ce que vous nous faites subir...

    Et pour le prouver, que les politiciens sont de porcs qui s'engraissent sur le dos de la population..."



    Comme c'est charmant n'est-ce pas?

    *Extraits pris dans:

    http://longet.blog.tdg.ch/archive/2008/08/24/blogs-incapables-de-dialoguer-s-abstenir.html#comments

  • La liberté d'expression, les racines d'une valeur à ne jamais bannir...

Les commentaires sont fermés.