Le noir, la mémoire

Imprimer

 

Chronique publiée dans la Tribune de Genève - Jeudi 19.03.09

 

Faut-il tirer la comparaison, comme l’a fait Alberto Velasco, jusqu’à la rafle du Vel d’Hiv, à Paris, les 16 et 17 juillet 1942 ? Non, bien sûr, c’est excessif. Mais tout de même : la dernière motion du MCG trempe sa plume dans l’encre la plus noire. Celle d’une Histoire qu’on espérait abolie.

De quoi s’agit-il ? Parquer les SDF étrangers en situation irrégulière, la nuit, à la Caserne des Vernets, sous la surveillance de l’armée. Les SDF suisses ? A eux, logements adaptés et services sociaux. Bref, d’un SDF l’autre, on crée un apartheid. Du bon ange à l’âme damnée, voici les cieux déchirés. A l’élu, la préférence nationale. A l’apatride, le mirador.

Soit. Voilà qui est au moins clair. Et qui donne une tonalité : celle de la campagne que s’apprête à mener Eric Stauffer pour les élections de cet automne. L’enjeu, c’est la victoire au sein de la droite de la droite. Avec un adversaire à abattre : l’UDC. Alors on mise, on surenchère. Et l’automne est encore loin.

L’eau vive de cette motion, c’est l’eau de Vichy. A quoi se mêle un doux parfum de Vigilance, élégant comme un épouvantail, quelque part dans la grande plaine. Celle où passent les trains dont on connaît la gare de départ, mais pas toujours celle d’arrivée. Et dont les passagers n’ont que très rarement l’occasion de faire valoir leur billet retour.

 

Pascal Décaillet

 

 

 

Lien permanent Catégories : Chroniques Tribune 10 commentaires

Commentaires

  • L'on peut certainement critiquer Eric Stauffer, mais il correspond à une très large volonté populaire, et de plus en plus il fait des adeptes. Pour ma part les idées du MCG correspondent à ce que j'attends des politiciens Responsabilité, Action, Détermination! Vous admettrez avec moi Monsieur Décaillet que ce n'est plus l'apanage des autres partis qui "ronronnent" avec leurs petits arrangement entre copains.... Le réveil risque d'être rude.

    Pour revenir à votre billet, je pense que d'offrir l'hospitalité au plus démuni est louable et nécessaire. En revanche pas au détriment de la tranquillité et de la sécurité de nos concitoyens. Et en cela le MCG à tout le moins fait une proposition. Ce qui force est de constater n'est pas le fait des autres, qui à part critiquer laisse la situation pourrir!

    Une fan de vos émissions
    Julia

  • Une fois n'est pas coutume, merci Monsieur Décaillet de votre chronique qui met en perspective les propos de ce triste populiste.

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Bonjour M. Décaillet,

    vous avez raison de souligner quelques faits qui ne sont pas sans rappeler quelques moments historiques.

    De plus, la mission constitutionnelle de l'Armée n'est certainement pas d'encadrer des civils et d'autant moins des civils étrangers.

    En outre cette démarche démontre la limite des fameux accords que nous avons revotés, ne nous avait on pas promis juré que les étrangers ne disposant pas d'un contrat de travail et d'un point de chute pourraient être reconduits à la frontière ?

    En ouvrant des infrastructures au sdf étrangers, nous allons installer des gens dans la précarité sans pour autant régler le problème. Genre de demi solution typiquement genevoise.

    La motion du MCG est donc anticonstitutionnelle, inutile et ne répond pas du tout à la problématique des SDF étrangers.

    Donner mission à l'armée de surveiller des civils ? C'est juste n'importe quoi.

    Appliquons les fameux accords conclus et raccompagnons ces personnes de là où elles viennent en lieu et place d'y répondre par une genevoiserie de plus au frais du contribuable.

    Bien à vous,

    Stéphane

  • Bonjour Monsieur DECAILLET,

    Parquer les SDF étrangers, la nuit, à la Caserne des Vernets, ressemble fort à une forme de ségrégation entre les personnes, oppose un groupe les SDF suisses par rapport aux SDF étrangers. En ce beau printemps ensoleillé, souhaitons que les "chemises brunes" ne refassent pas leur apparition, renaîssent comme des phénix, d'un autre temps pas très éloigné.
    Ce n'est pas les SDF qu'il faut combattre, sous prétexte de protéger la population, mais bien la misère en tant que telle, c'est peut-être cela à quoi Monsieur STAUFFER doit réfléchir avant d'initier une telle motion qui exacerbe une certaine forme de populisme.

    Béatrice FUCHS

  • Le scénario est semble-t-il toujours pareil : un problème réel se pose à la société, les partis extrémistes proposent une solution inacceptable pour la grande majorité du peuple, et du coup fait pencher la balance très fortement de l'autre côté.
    Je pense que l'on peut attribuer l'invasion de la France par ces millions d'Arabes totalement inassimilables à la culture européenne - merci aux Français - aux bêtises outrancières de Le Pen, qui a empêché une approche rationnelle de ce problème.

  • "Je pense que l'on peut attribuer l'invasion de la France par ces millions d'Arabes totalement inassimilables à la culture européenne - merci aux Français - aux bêtises outrancières de Le Pen, qui a empêché une approche rationnelle de ce problème."

    Vous vous trompez, mon cher Géo. Si Le Pen n'avait jamais évoqué le problème, personne n'en aurait jamais parlé. Dès que Le Pen l'a évoqué*, il aurait été très facile de lui couper l'herbe sous le pied, mais au lieu de cela, le problème a été catégoriquement nié. Parce que la France, au nom de son inepte universalisme républicain, refuse de considérer qu'il y a des différences intrinsèques entre les individus qui la peuplent. Cette négation continue.

    * C'était à l'époque où Simone Veil lui jetait à la face : "Vous n'êtes rien, vous ne réunissez même pas 1 % des voix".

  • Bonjour a tous,

    Cette proposition a t'elle le soutient de l'ensemble du parti MCG ?

    J'avais pourtant cru qu'il y aurait des gens de valeurs au sein de ce parti pour s'opposer a un Guantanamo suisse, je garde espoir de les entendre se dissocier de cette motion, pour ma part je pense que les lois peuvent etre appliquer dans la dignité.

    La demagogie politique a des limites , elles sont aujourd'hui dépassées.

  • "Cette négation continue."

    Oui, il y a encore des gens qui ne réalisent pas que les chacals nous entourent.

  • Scipion@ Je maintiens mon analyse. Il faudra approfondir.
    Djinius@ "Oui, il y a encore des gens qui ne réalisent pas que les chacals nous entourent."
    Ben tiens vous pensez passer inaperçu ?

  • Peut-on rire de tout ? oui, mais pas avec tout le monde.
    Peut-on parler sérieusement de problèmes sociétaux douloureux ? oui, mais pas avec M. Stauffer.
    Oui, c'est la surenchère guerrière ouverte avec l'UDC qui est enclanchée, je partage votre analyse.
    Les colonnes , les micros et les plateaux de la presse doivent-ils continuer à s'ouvrir avec une régularité d'horloge au conducator gominé ? Nous sommes en démocratie, la liberté de la presse est sacrée....mais un peu de retenue s'imposerait.....! "l'âme humaine étant ce qu'elle est, il y aura cependant toujours des maîtres-nageurs"...comme dit mon conseiller d'Etat préféré.
    p.losio

Les commentaires sont fermés.