« Je le vis, je rougis… »

Imprimer

 

Tribune de Genève - Jeudi 25.06.09

 

Ce soir, ou au plus tard demain matin, nous devrions savoir si Pierre Maudet, 31 ans, jeune prodige de la politique en Suisse romande, se porte ou non candidat au Conseil fédéral. Cette décision, plus que toute autre, lui appartient.

Etrange, tout de même ce début de campagne où les plus bavards ne sont pas toujours les plus importants, où les ténors se taisent, et où l’acuité du cri des chérubins vient percer nos oreilles. Etrange, oui, cette marmoréenne attitude :  « ceux qui comptent » se drapent de silence, en préparant la seconde si jouissivement nuptiale de l’aveu. C’est Phèdre qui se penche vers Oenone, les mots irrévocables : « Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue… ».

Pourquoi ce cirque, au fond ? En quoi Mme Brunschwig Graf, MM Broulis, Pelli, Darbellay devraient-ils à tout prix nous faire suer d’impatience, le temps d’un été de mutisme, avant de nous délivrer l’oracle ? François Longchamp, Pierre Maudet, eux, auront au moins tranché, dans un sens ou dans l’autre, avant l’été. Il y a là un respect du public.

Pour le reste, il est souvent d’usage, fin juin, en se quittant, d’offrir quelques livres. Alors, disons, pour Darbellay, « La grande peur dans la montagne », où l’homme ira mûrir sa décision. Et, pour Pelli, ce petit chef-d’œuvre de fouet, de sadisme et de confiture de la très regrettée Comtesse de Ségur : « Les vacances ».

 

Pascal Décaillet

 

Commentaires

  • "En quoi Mme Brunschwig Graf, MM Broulis, Pelli, Darbellay devraient-ils à tout prix nous faire suer d’impatience, le temps d’un été de mutisme, avant de nous délivrer l’oracle?"

    La réponse est bien simple... la presse en général, vous en particulier, n'êtes pas les prescripteurs de la vie politique. Vous n'en n'êtes que les observateurs.

  • J'apprécie beaucoup Pierre Maudet pour son naturel et ses compétences. Qu'il fasse ses "dents" à Genève avant d'aller se jeter dans la fosse aux sept ours. Espérons qu'il soit assez raisonnable pour ne pas brûler les étapes et moi j'en suis convaincu qu'il le sera. Déroulons le tapis rouge pour ... Pelli; qu'il soit assez fort pour dialoguer en force avec l'industrie pharmaceutique à Bâle pour baisser les médicaments et sûrtout les génériques !!!

  • Bien sûr que voir Pierre Maudet Conseiller fédéral ça vous réjouirait. Je ne dis pas que c'est votre créature, mais votre création. Il ne serait pas là où il est maiontenant s'il n'avait pas été le chouchou de l'émission "Forums" il y a quelques années. On l'entendait tellement souvent qu'il semblait faire partie de l'équipe de la radio.

  • La lecture de votre billet dans "La Matin Dimanche" de ce jour me conforte dans les commentaires ci-dessus.
    Je ne doute pas des qualités de Pierre Maudet, mais un panégyrique aussi dithyrambique, fallait le faire. Etes-vous sûr que vous n'allez pas lui nuire ?

Les commentaires sont fermés.