Le lièvre, la tortue, les deux vipères

Imprimer


Sur le vif - Mardi 09.02.10 - 12.40h

 

Ce matin, 07.30h, les forces de police sont intervenues, dans le quartier des Pâquis, pour évacuer l’immeuble du 19, rue de Monthoux, jugé dangereux et insalubre suite à un incendie survenu en 2005. Dans la matinée, un communiqué suivait, portant le sceau des Départements de Mark Müller (constructions) et Isabel Rochat (police), l’un et l’autre libéraux. Jusque là, rien de très spectaculaire, juste la vie genevoise, toujours recommencée.

Mais la routine, comme la mer de Paul Valéry, et contrairement aux chaussées enneigées de Pierre Maudet, se signale parfois par une étonnante teneur en sel. Ainsi, on apprend qu’Isabel Rochat, ministre de la Police, donc le Fouché du bout du lac, et cheffe du Département cosignataire, n’a pas été consultée sur le communiqué.

On savait Monsieur Müller brillant dans l’exercice du sprint. Mais au point de laisser dans les starting-blocks sa camarade de course, c’était au-delà des supputations les plus perfides. Une histoire de lièvre et de tortue, au fond. Ou de vipères, amoureusement entrelacées. Dans le fond du panier.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 4 commentaires

Commentaires

  • Cet immeuble puait!
    Il était temps de l'évacuer.
    Peu importe qui a signé le papelard, c'est chose faite, et on peut gratuler le congre à Piogre.

  • Il ne faut surtout pas oublier qu'en politique rien n'est impossible, seuls les intérêts des politiciens posent les limites de ce qu’ils définissent ensuite comme inconcevable ou contraire aux règles du "fair play".

    La politique est précisément un affaire d'instinct et il n'y a pas de règles pour le faire fonctionner. On l'a ou on ne l'a pas.

    Ce qui est amusant c'est qu'hier les libéraux méprisaient ceux qui, à Genève, font de la politique à l'instinct et qu'aujourd'hui qu'ils commencent à comprendre, il y ont recours de manière encore plus sauvage et fratricide.

    Voilà qui me ramène tout naturellement au constat du début de cette réponse!

  • C'est vraiment des rapides!

    - Immeuble dangereux et insalubre suite à un incendie survenu en 2005.
    - évacuation le 9 février 2010.
    = Intervalle: au moins 4 ans.

    Bon! Nous sommes tous d'accord... Ce n'était pas urgentissime!... Il n'y avait plus le feu!

    Mais tout de même, je trouve que de parler de lièvre, c'est quelque peu exagéré. En fait, il n'y a que des tortues. Certaines plus rapides que d'autres. En politique il n'y a que les cas rapaces qui s'en sortent.

  • Si Madame Rochat est le Fouché de Genève, vous êtes le Talleyrand du journalisme.

Les commentaires sont fermés.