Roms, l'unique objet...

Imprimer

 

Sur le vif - Mercredi 28.03.12 - 08.27h


Détestable, le titre d'un débat annoncé par la Tribune de Genève, dans son édition d'aujourd'hui: "Les Roms sont-ils un problème pour Genève?". On peut se demander si certains COMPORTEMENTS humains (par exemple, la mendicité, exploitée par des réseaux) sont un problème pour Genève. Mais en aucun cas on ne peut libeller le putatif "problème" comme un groupe ethnique. Je n'accepte pas cette formulation.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 6 commentaires

Commentaires

  • En d'autres termes, "oui" aux Roms mais "non" à "certains COMPORTEMENTS" ?..

    Le débat s'annonce passionnant.

    Et, demain soir, l'association qui défend les Roms bec et ongles (j'ignore si c'est "avec" ou "sans" comportements) tient tribune à Uni Mail.

    Une occasion pour elle pour clouer le bec à la détestable... Tribune ?

    Passionnant, le débat : je renouvele mes stocks de pop-corn.

  • Bien dit... Merci pour cette lucidité qui, malheureusement, manque à beaucoup de nos concitoyens et concitoyennes ...

  • Oui c'est choquant de présenter les Roms comme un problème, surtout lorsqu'on leur parle, qu'on essaye de les aider et qu'on sait qu'ils peuvent être arrêtés uniquement parce qu'on les soupçonne de mendier, alors qu'ils marchent simplement dans la rue (délit de faciès), et qu'on leur prend parfois l'unique franc qu'ils ont en poche. Et l'on peut étendre la liste: pas tous les Roms sont des voleurs, pas tous les Musulmans sont des tueurs, pas tous les Juifs sont des radins, pas tous les chrétiens sont fondamentalistes. En ai-je oublié Coluche? Ah oui, qu'est-ce qu'on dit déjà sur les Africains?

  • Tout n'est pas négatif chez vous, merci pour ce billet.

  • oh les pauvres roms discriminés... c'est vraiment trop injuste.

  • Sur ce sujet je ne suis pas d'accord avec vous.

    Et comme pour beaucoup de personnes j'ai un avis clair sur le sujet.

    Oui, ils sont un problème et ils doivent partir de chez nous.

Les commentaires sont fermés.