Mobilité : foncez, M. Barthassat !

Imprimer

 

Sur le vif - Samedi 30.11.13 - 15.31h

 

J'ignore absolument si Luc Barthassat sera un bon ministre des Transports, seul l'avenir le dira. Mais une chose est sûre et certaine: Dieu que ses premiers propos font du bien ! Rien qu'à entendre. Rien qu'à l'oreille. Rien qu'à la paix de l'âme. Enfin, après l'empire voulu de l'immobilité, un conseiller d'Etat veut, AU SENS PROPRE, que ça bouge.



Et il le dit sans avoir consulté les apparatchiks de l'immobilité, toute cette nomenclature byzantine qui a fait absolument ce qu'elle voulait ces quatre dernières années. Dans ce secteur sinistré, il convient d'urgence de rétablir deux choses. La première, que tout le monde attend, est la primauté au flux, à la mobilité. La seconde est la primauté de la volonté politique sur l'autogestion des hauts-fonctionnaires. L'une n'ira pas sans l'autre.


Tels sont, politiquement, les défis de M. Barthassat à la mobilité. Point n'est besoin qu'il soit ingénieur lui-même pour y parvenir. "Bon sens", dit-il. Ca nous changera de la législature des sens uniques, du non-sens, du contresens et du sens dessus dessous.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 4 commentaires

Commentaires

  • Je ne parierais pas un kopeck sur le bon sens de quelqu'un qui roule en Harley Davidson et qui est pour acheter le Rafale au lieu du Gripen pour complaire aux Français. On en reparlera en fin de mandat...

  • On éteint les feux de signalisation, on supprime les sens uniques, on envoie les ingénieurs de la circulation un mois en vacances, et on se revoit après ?

  • On dit Bartasse ou barcasse! Si c'est pour le côté sympa le premier, si c'est pour traverser la rade le deuxième!
    Mais comme c'est un PDC, il va beaucoup discuter et peu décider!

    Comme dit Géo, on en reparle en fin de mandat avec un pari qu'il fera comme la dame qui sort, un seul tour de piste tant nous serons déçus!

  • Personnellement, si j'étais lui j'ouvrirai mon mandat en ordonnant de suite :

    - Le retour aux sens de circulation ante Pont Wilsdorf-Ecole de Médecine
    - L'arrêt immédiat de tout rétrécissement de voirie et étudier partout si un élargissement est possible, tout comme l'ajout de présélections plutôt que leur diminution
    - Je rouvrirais certains axes ou places fermés (Bergues, Grottes, Carl-Vogt, etc.)

    J'aimerais donc bien m'emballer avec vous, mais 24 ans de gestion du trafic par la gauche laissent des traces terribles, mes doutes sont donc grands.

Les commentaires sont fermés.