La bonne nouvelle du jour !

Imprimer

francoise-nyssen,M282701.jpg 

Sur le vif - Mercredi 17.05.17 - 15.43h

 

Françoise Nyssen, ministre de la Culture. Ça, c'est la bonne nouvelle du jour ! Si la patronne d'Actes Sud arrive à donner autant de souffle et de vie à son ministère qu'à sa maison d'édition, alors là, il pourrait y avoir en France, après des années de déshérence dans ce domaine pourtant majeur, comme l'aube d'un espoir.

 

Il faut la voir, sa Librairie (en Arles, où sont les alyscamps), au bord d'un Rhône large, épanoui, à l'orée d'une vieille ville où respire l'Histoire. Je m'y suis rendu deux fois, ces six derniers mois. Y perdre son temps est un bonheur. Au milieu des innombrables ouvrages, un lieu pour le réveil de la vie intérieure ! Littérature française, mais aussi allemande, littératures du monde, Histoire, essais, intelligence dans la mise en places des rayonnages, qualité de silence : on y retrouve le sel miraculeux de sa jeunesse ! On y pense à Barrès : "les lieux où souffle l'esprit".

 

D'autant meilleure, cette nouvelle, que le Ministère de la Culture n'a pas franchement été à la hauteur, ces dernières années, de ce qu'il DOIT être, au pays de Malraux et de Jack Lang.

 

Oui, une grande nouvelle. Je crois.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 8 commentaires

Commentaires

  • Et la mauvaise nouvelle du jour: l'Union Européenne va supprimer les visas pour les Ukrainiens, et apparemment cette décision s'applique aussi à la Suisse. Où est notre indépendance?

  • Ce qui est extraordinaire chez M. E. Macron, c'est qu'il arrive à contenter "les pour et les contre".
    Après avoir dit dans ces discours (discours que je n'ai toujours pas compris) tout et son contraire avec sa phrase "et en même temps", le voici qui place des ministres qui contentent les "pour et les contre" même chez les journalistes et les personnes les plus critiques et septiques.
    Machiavel a peut être trouvé son maître.

  • Je vais finir par être obligé de revoir mes aprioris contre Macron s'il continue ainsi. Et j'en serais ravi. Il y des fois où c'est jouissif de se tromper.

  • A la Culture, une pro-migration de remplacement.
    A la Défense, une "anti-France":

    http://www.fdesouche.com/854209-sylvie-goulard-ministre-des-armees-aurait-confie-au-depute-myard-je-ne-sens-pas-francaise

    Monsieur Décaillet, il ne suffit pas de respecter de loin quelques vagues formes, quand le fond est pourri.

  • Macron:

    "Il n’y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse."



    Barrès:

    "Notre terre nous donne une discipline et nous sommes le prolongement de nos morts."


    Apollon contre Mercure.
    Aucun terrain d'entente possible.
    Guerre à mort.

  • Encore une "bonne nouvelle": non que je regrette Pujadas, "petit télégraphiste" standard, c'est l'épouse de ce monsieur...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Sadoun

    ... qui le remplace au 20 heures de France 2 dès la rentrée.

    Un hasard, probablement...

  • Encore un bel exemple du fait qu'il ne suffit pas de paraître, de respecter quelques formes de surface, pour être:

    http://lelab.europe1.fr/francois-fillon-reconnait-avoir-fait-une-connerie-avec-sens-commun-je-naurais-pas-du-leur-donner-autant-de-place-dans-ma-campagne-3336305

  • On n'est jamais déçu par les bourgeois:

    « Je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne. Ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur internet »

    http://www.fdesouche.com/856013-les-arguments-du-camp-ferrand-sur-son-fils-vont-vexer-les-bretons

Les commentaires sont fermés.