Redémarrer, vite !

Imprimer

 

Sur le vif - Mardi 07.04.20 - 09.16h

 

Vous voulez des hôpitaux publics performants ? Avec du personnel qualifié, bien rémunéré, respecté ?

Nous le voulons aussi !

Ces hôpitaux, qui les finance ? Réponse : les contribuables.

Les contribuables, pour qu'ils aient de l'argent à donner à l'Etat, il faut qu'ils l'aient précédemment gagné, en exerçant une activité économique.

Sinon, à terme, une fois épuisées les réserves, la Suisse n'aura plus d'économie, plus d'argent, donc plus d'écoles, plus d'hôpitaux. C'est cela que vous voulez ? Le désert économique et social !

Alors de grâce, Mesdames et Messieurs les moralistes à la petite semaine, cessez d'opposer l'économie au social, l'économie à la santé !

Un redémarrage s'impose en Suisse, et sans tarder.

 

Pascal Décaillet

 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Merci pour cette injonction très dynamisante!
    Vous évoquez "Le désert économique et social". Il s'en vient à grand pas mais il est scotomisé actuellement par toutes les attitudes et actes incités par le confinement. On donne ainsi bonne conscience au peuple soumis qui ne se doute pas qu'il se fait un croche-pied magistral.
    Maintenant que nous savons quelles précautions prendre avec des consignes quant aux relations entre humains, chacun-e devrait reprendre une plus grande responsabilité de gérer son existence au lieu de retenir comme des soldats ses élans de vie.
    De plus, avec les retenues imposées ou auto-imposées, beaucoup de personnes avec des maux chroniques se privent de se rendre chez leurs médecins ou thérapeutes, ce qui peut aggraver leurs cas, ce qui va à l'inverse de l'objectif du confinement.

  • 17'640 voilà le nombre ordinaire de décès au 7 avril en Suisse (20'000 en cas de méchante grippe ordinaire).

    Et nos journalistes de titrer sur le nombre de décès attribué au sars-cov-2 : 784. Moins qu'une méchante grippe ordinaire.

    Et puis des morts en plus dès aujourd'hui. D'autres ne sont plus soignés.

    Et puis des morts en plus à venir. D'autres ne seront plus soigné faute pour la société d'en avoir les moyens.

    Plus de 75'000 morts dans le monde titre tdg.ch. Fichtre.

    Non ! Plus de 15 millions de morts au 7 avril.

    Dont plus de 350'000 d'atteinte aux voies respiratoires inférieures.

    A qui profite donc cette propagande ? A ceux qui profiteront de l'effondrement socio-économiques.

Les commentaires sont fermés.