Pour Lisa Mazzone

Imprimer

 

Sur le vif - Lundi 13.04.20

 

Je ne partage pas les idées politiques de Lisa Mazzone. Mais cette jeune politicienne, déjà Conseillère aux Etats, m'est toujours apparue, depuis des années (je l'ai repérée fort tôt), comme une personne de qualité. Elle est sincère, droit dans ses bottes, elle dit les choses directement, sans détours. Dans les débats, elle se montre toujours respectueuse de l'adversaire. Il arrive assez souvent, hélas, que ce dernier ne le lui rende pas.

Elle n'attaque jamais les personnes, alors que si souvent on attaque sa personne. Elle avance des arguments. Si on veut donner la parade, il s'agit de contre-argumenter. Hélas, beaucoup de ses contradicteurs, alors que les armes intellectuelles nécessaires à la contre-offensive existent, préfèrent souvent, face à elle ou derrière son dos, la rabaisser quant à sa personne.

Sur l'aide aux compagnies aériennes, Lisa Mazzone a parfaitement le droit d'énoncer des idées qui, après tout, sont conformes à son parti, à ses engagements politiques de toujours. De même, en face, on a le droit d'avancer les arguments contraires.

Je n'invite personne à partager les idées de Lisa Mazzone, et en conteste pour ma part beaucoup. Mais enfin, du calme ! Nous sommes dans le champ des idées politiques, l'idée A s'oppose à l'idée B, fort bien, vivons cet antagonisme, cela s'appelle la disputatio. Mais cela exige des arguments. Et surtout, une posture citoyenne dans le débat, consistant à en découdre avec des principes politiques, y compris férocement s'il le faut. Mais jamais à mettre en jeu l'intégrité de la personne d'en face.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 7 commentaires

Commentaires

  • Comme conservateur, je ne partage pas du tout les idées féministes et sociales de Mme Mazzone, mais je la suis, en partie, sur l'écologie et sur le transport aérien, je la soutiens.
    Oui, certains s'attaquent à sa personne, à son physique même, à l'exemple d'un site conservateur suisse, où bizarrement, l'on ne peut pas commenter l'article la concernant…

  • Pour appuyer les propos de Lisa Mazzone sur le transport aérien et pour mesurer le changement d'attente d'une part croissante de la société, je cite la fin d'un commentaire d'une lectrice conservatrice d'un site conservateur français bien connu chez nos voisins :
    "Mais une question est à se poser : ce tourisme de masse, ces millions de gens qui vont et viennent pour une semaine ici ou là, qui « font » en troupeaux serrés la Thailande une année, le Pérou l’année suivante, et la Croatie l’année d’après comme on accroche une cocarde à son palmarès, qui encombrent jusqu’à saturation des villes comme Venise ou Dubrovnik, qui consomment de la chair fraîche en Thailande, ces vieilles folles qui s’achètent des illusions en consommant des jeunes Noirs à Dakar, ou ces vieux pas-beaux qui s’achètent les faveurs des petites de 16 ans à Abidjan et paradent tout fiérots à leur bras comme s’ils avaient une séduction autre que leur portefeuille un tout petit peu garni et le ventre creux de ces gamines… Est-ce que c’est vraiment un mode de vie à conserver ?"
    Avec ma réponse :
    – Tout à fait d'accord avec vous, après la pandémie, il faudra changer cette façon de vouloir à tout prix visiter le monde entier. Moins d'orgueil, plus de modestie !
    Retrouvons le sens de la finitude et, que nous autres conservateurs, ne laissions pas aux Verts le monopole d'un certain bon sens en matière de déplacements et de consommation à outrance.

  • Encore des bobos qui séduisent ! Les bobos parlent trop et veulent tout changer. Notre pays n'est pas parfait mais certains certaines veulent détruire notre société. Changer les codes des familles et en créer de nouvelles familles déséquilibrées. Bloquer notre pays. Taxer et encore taxer... Il y a des dangers que les jeunes et écolos et naifs ne voient pas. Ils préfèrent parler de l'écologie ... Et le reste va hélas venir... Attention à ceux qui veulent les élirent ! Ce sont des extrêmes dangereux pour la société ces bobos ...

  • Mais elle est la copie conforme de salertno, une sorte de double pour qu'on en prenne encore pour 15 ans!!

  • Moi je n'ai jamais compris pourquoi cette femme italo-suisse est une élue genevoise alors qu'elle habite à Berne !

  • Effectivement, Lisa Mazzone est une jeune femme souriante, toujours courtoise et excellente oratrice. Très manipulatrice, elle est donc une politicienne dangereuse, car elle défend une conception de la société où l’Etat deviendrait tout puissant et où les citoyens n’auraient plus la moindre espace de liberté au nom d’une morale qui prétend sauver l’humanité.

  • Elle a oublié volontairement ou pas que les transports aériens, ces dernières semaines, ont importé du matériel médical qui, sans eux, auraient mis combien de temps ??? La question est posée.

    Son parti ne milite que pour des nouvelles taxes qui ne sont que de nouvelles impositions ou plus exactement des impôts déguisés.

    En revanche, je ne l'ai jamais entendue défendre les loyers élevés pour les familles dont les deux époux doivent jongler entre travail et enfants !

Les commentaires sont fermés.