Pour des monnaies fières et souveraines

Imprimer

 

Sur le vif - Jeudi 16.04.20 - 14.02h

 

Plus que jamais, les peuples ont besoin de monnaies nationales. Nous avons, en Suisse, la chance extraordinaire d'avoir encore notre Franc, alors que la France a perdu le sien, l'Italie a perdu la Lire, la Grèce a perdu ses Drachmes.

L'Allemagne, elle, n'a pas perdu le Deutschemark. Loin de là. Elle lui a juste donné un nouveau nom : l'Euro. Et cette monnaie, sous un emblème tellement plus rassurant que celui qui avait succédé au Reichsmark, est maintenant devise européenne.

Mais ne soyons pas dupes. La Banque Centrale Européenne, c'est la banque de l'Euro, c'est de facto une banque allemande. Calquée sur la vitalité de l'économie allemande. L'Europe, depuis 1992 (et non depuis 1957), c'est une Europe allemande. La puissance militaire qui monte, en Europe, dans l'indifférence générale, c'est celle de l'Allemagne. Pour l'heure, intégrée à "l'Otan". Dans quelques années, les Américains partis, la Bundeswehr aura retrouvé son autonomie, roulera pour la seule nation allemande.

Et l'Euro ? Cette monnaie prétendument continentale, en réalité allemande, va-t-elle survivre à la déconfiture de l'Union européenne dès que survient une crise majeure, comme celle que nous vivons ? Nous allons vers des années de souverainetés retrouvées, on va se méfier du multilatéral, des grands empires, des constructions abstraites et des spéculations cosmopolites. Les peuples vont retrouver le goût du terroir, le charme de la proximité, l'enthousiasme de construire des solidarités sociales à l'intérieur d'un périmètre donné.

Dans ces conditions, ne vont-ils pas, un jour ou l'autre, exiger la restauration de leurs monnaies nationales respectives ? Peu importe, dans l'avenir, que ces dernières soient sonnantes, trébuchantes ou virtuelles : on voudra, de partout, qu'elles soient fières et souveraines. C'est cela, l'essentiel.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 9 commentaires

Commentaires

  • Les choses changent, verra t'on encore longtemps, un billet ou de la monnaie dans notre portemonnaie ? Probablement pas. Je crois que le Danemark est très friand du payement électronique au point de payer un café avec.

    Facebook va lancer ses monnaies, et très probablement, assez rapidement, il y aura un mélange entre ces 2 types de monnaies (nationales, internationales).

    Le billet va certainement devenir un objet de nostalgie. Son avenir est derrière lui, mais pas la BNS, ni la banque centrale européenne.

    L'Europe, les villes, les villages ont besoin de retrouver une âme, ont besoin se reconstruire le terroir détruit au 20ème siècle. Ce qui ne veut pas dire se séparer entre européens.
    L'Europe est une entité qui n'a rien de commun avec l'Asie, l'Afrique, l'Amérique.
    Face à l'adversité, l'Europe se doit d'être solidaire, indépendante, pour que les Etats européens puissent se dessiner un avenir dans un monde incertain. C'est une des leçons de la pandémie.

  • Cher confrère, quand je vous lis, je ne peux m'empêcher de penser à Paul Déroulède, le fondateur de la Ligue des patriotes et partisan de la revanche sur l'Allemagne. Pour vous, ce n'est plus "L'Allemagne paiera", mais l'euro paiera ! Bien à vous.

  • Vous avez parfaitement raison non seulement nous devons avoir "notre monnaie" mais on doit aussi avoir des pièces et des billets, et pas tout dans son iphone ou sa carte banquaire! L'été dernier à Besançon dans une station d'essence j'étais le seul à pouvoir prendre de l'essence avec mes billets, les cartes ne marchaient pas! Et certains veulent en plus nous imposer une monnaie virtuelle! Le monde est fou! On devra comprendre qu'il est indispensable d'être souverain, d'être capable de fabriquer ses propres médicaments, sans espérer l'aide d'un autre pays! Il en va de même de tout le reste, nos légumes nos fruits etc etc etc! Et pas un seul écolo pour trouver étrange que certains de nos légumes et fruits viennent en hivers de l'hémisphère sud! Être autonome, c'est être enfin "responsable"!

  • Depuis quand, les politiquent suivent-ils l'avis du peuple ??? Les Français, Danois et Irlandais ne voulaient pas de Maastricht, ils l'ont eu quand-même. En Suisse, je ne vois pas que les politiciens aient mis en pratique les décisions du peuple en matière d'immigration, d'interdiction de séjour des condamnés, ou la loi sur la laïcité approuvée par les Genevois et quasiment balayée en touche par M. Poggia (musulman faut-il le rappeler) et je ne cite que quelques exemples. Personne n'a jamais oser demander aux Européens s'ils étaient heureux de devoir payer pour l'accueil de jeunes "réfugiés" mâles musulmans à 90%.
    Pour les politiques de gauche et les verts, seul importe l'estime de soi du moment qu'ils vivent encore confortablement et loin des Pâquis ou de la Seine-St-Denis et, pour les politiques de droite, seul importe le rendement de leurs actions et conseils d'administration.

  • EXCLUSIF - Pour le Professeur Montagnier, découvreur du virus du SIDA et prix Nobel de médecine, le SARS-CoV-2 serait un virus manipulé par les Chinois avec de l'ADN de VIH ! (podcast) voir l'interview qui suit l'article:

    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/32184-EXCLUSIF-Pour-Pr-Montagnier-SARS-CoV-2-serait-virus-manipule-Chinois-l-ADN-de-VIH-podcast

  • Arthur@

    Vous voulez certainement parler du même Montagnier qui a conseillé à Jean-Paul II de soigner son Parkinson avec du jus de papaye ? Le Pr Montagnier est âgé aujourd’hui de 87 ans, cela fait un moment qu’il surprend, pour utiliser une litote, la communauté de ses pairs par ses déclarations saugrenues et la dérive de ses allégations. A propos des vaccinations entre autres, lui qui a bossé à l’Institut Pasteur…

    Visiblement atteint de « nobelite » un syndrome bien connu de gonflement de melon, qui pousse les lauréats, surtout les scientifiques et les médecins, à la ramener dans les médias, sollicités ou non, au sujet de problèmes qui ne sont pas ou plus de leur compétence. On connaît cela en Suisse romande avec M. Dubochet…

    D’ailleurs reprenez la lecture de votre revue « Pourquoi docteur ? » dont la rédaction réagit assez vivement à ses allégations… Il semble bien que pour les virologues en place ce virus porte dans son génome la signature d’une origine animale. S’il a été « bricolé », ce qui se verrait, les labos italiens, français et autres n’y ont vu que du feu… Sont trop forts ces Chinois.

  • Ach, voilà du très bon Gislebert ou je ne m'y connais pas !

  • Je vous propose cher gislebert@ d'aller écouter le professeur Montagnier sur youtube, il a peut-être 87 ans mais il prouve par son discours et sa prestance qu'il est encore tout à fait responsable! Et qu'en plus il travaille encore! Vous ne trouvez pas étrange qu'un virus apparaisse dans la seule ville chinoise où il y a ce type d'institut? En voyant la page wikipédia de cet institut crée avec l'Inserm qui est sous la direction d'yves levy le maris d'agnès buzin, j'ai eu comme une illumination! Laissons faire le temps de toute façon Montanier n'est pas le seul a travailler sur l'origine de ce virus! Vous ne trouvez pas étranger que la Chine a le droit d'interdire la publication de toutes les études sur le corona? C'est le cas d'une étude indienne! Il y a 2 ans l'ambassade américaine en Chine a dénoncer le manque de sécurité dans cet institut!

  • Dominique@

    Ce n’est pas l’origine du virus que je mets en question, mon Cher, mais je me méfie simplement des allégations de Montagnier. Il a eu son heure de gloire, nul ne le conteste, encore que ce Nobel partagé avec Françoise Barré-Sinoussi ait déjà semé la zizanie au sein de l’Institut Pasteur (« oubli » du codécouvreur J-C Chermann)

    Indépendamment des énormités qu’il profère depuis tant d’années (voir mes commentaires sur d’autres blogs), ce qui me chiffonne aussi avec cet estimable Pr. Montagnier, c’est d’observer parmi ses thuriféraires de drôles de zigues qui affichent leurs couleurs sans complexes, dans le marron si vous voyez ce que je veux dire, ainsi que le montre le lien ci-dessous. Sous la vidéo, on peut admirer une singulière caricature qui rappelle la belle époque de « Gringoire » ou du « Pilori » d’avant-guerre et de l’occupation.

    Bizarre que personne ne l’ait relevé.

    Grand est le dilemme pour un esprit simplet comme le mien : vaut-il mieux passer pour un idiot utile ainsi que vous semblez le suggérer ou tomber malade d’une chtouille brune ?

    https://democratieparticipative.me/le-prix-nobel-de-medecine-luc-montagnier-confirme-que-le-coronavirus-a-ete-cree-artificiellement-dans-le-laboratoire-du-juif-thierry-levy-a-wuhan/

    Après tout, vous avez peut-être raison, ce virus a été bricolé, sa séquence génomique bidouillée par la main de la Cia qui a mis le pied dans ce labo chinois. Tout s’expliquerait.

Les commentaires sont fermés.