Comment les choses DEVRAIENT ÊTRE !

Imprimer

 

Sur le vif - Dimanche 10.05.20 - 16.15h

 

En aucun cas, l'ordre du jour du Conseil municipal de la Ville (ni, d'ailleurs, d'un quelconque délibératif de l'une de nos 45 Communes) ne devrait regarder le Canton. C'est cela, dans la Constitution, qu'il faut changer !

En aucun cas, un Conseiller d'Etat ne devrait se sentir autorisé à juger de l'importance de tel ou tel point inscrit à l'ordre du jour.

La Commune genevoise doit s'affranchir des petits fonctionnaires cantonaux jacobins qui, au nom de la mission "d'Autorité de surveillance", passent leur temps à lui chercher noise.

C'est dans ce sens que la Constitution doit être amendée. Merci de ne pas me rétorquer "C'est comme cela". Je sais bien que c'est comme cela ! Je vous dis, moi, comme citoyen, comment les choses à mes yeux, dans un ordre nouveau, dûment modifié par le souverain, DEVRAIENT ÊTRE.

Il me semble que c'est clair.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Je suis certain qu'il y a urgence comme la féminisation des rues….

  • Je pense hélas que ni les uns ni les autres ne vous comprennent!

Les commentaires sont fermés.