Con-version

Imprimer

 

Sur le vif - Jeudi 21.05.20 - 18.42h

 

Selon nos informations, Saint Paul, alias le Centurion Saül, se rendait en voiture à Damas. Suite à une panne d'essence (précédant de peu sa nouvelle existence), il a fini son chemin à vélo. Sa vie, comme on sait, en fut transfigurée. Et, comme si souvent les néo-convertis, il a voulu que l'univers entier fasse comme lui.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 6 commentaires

Commentaires

  • Oui j ai entendu :) ce scoop quant à l histoire de Saint Paul.

    Il semble que les citoyens là bas (musulmans et chrétiens ensemble ) avaient demandé un peu d essence de la Saoudie pour résoudre la panne sèche mais que les Saoud avaient refusé sous prétexte que Trump les a menacés de les jeter sous le bus (To throw them under the bus) si les Rois Saoud se permettraient de changer le prix du pétrole ou de donner un peu d essence à qui que ce soit m^me à Saint Paul sans l accord de Trump sinon Trump aussi annexera Damas et le Vatican tant qu on y est et comme il est parti.

    Bien à Vous M. P. Décaillet,
    Charles 05

  • Vous démontez que la connaissance de la Bible peut être utile pour la compréhension du monde d'aujourd'hui. Moi qui en doutais un peu.

  • Bonsoir Mère Grand,

    Les 3 livres saints surtout ceux des mono-théistes n ont été ni dits ni écrits par des prophètes soit dit "émissaires de Dieu". Ce n est pas "Dieu qui a créé l Homme mais c est l homme qui a inventé "Dieu" et la Religion car peut être il a besoin de la présence d une force extra ordinaire et sur-réaliste. L homme depuis toujours a peur de la mort chose compréhensible bien qu il le sait bien qu un jour ou l autre il va et il doit mourir. C est pour cela que ces 3 religions sus citées, comme tant d autres, avaient inventé l au delà et l après surtout l histoire "marrante" du Paradis et/ou l Enfer et du retour des prophètes sur terre chose encore plus drôle et plus marrante. Soit, mais où le bât blesse est que l Homme a oublié ou on lui a fait oublier que sur terre au moins il y a un Paradis et/ou un Enfer...

    Bien à Vous Mère Grand et Merci à M. Pascal Décaillet
    Charles 05

  • Selon une tradition rapportée par Philippulus dans son célèbre ouvrage «L'Étoile mystérieuse», paru aux Éditions Casterman, Paul serait tombé de cheval et sa tête aurait heurté violemment le sol caillouteux sur le chemin le conduisant à Damas. Victime d’une commotion cérébrale, il se serait mis à divaguer, affirmant voir Jésus et entendre sa voix. Le malheureux ne se serait jamais véritablement remis de sa commotion.
    Cette chute de cheval a inspiré de nombreux grands peintres, parmi lesquels Fra Angelico, Giovanni Bellini, Albrecht Dürer, Fra Bartolomeo, Pieter Brueghel l'Ancien, Hans Speckaert, Le Caravage, Peter Paul Rubens, Laurent de La Hyre, Luca Giordano et William Blake. Elle a aussi inspiré à Michel-Ange une fresque de 625 cm sur 661 cm, intitulée «La Conversion de saint Paul», peinte vers 1542-1545 et décorant la chapelle Paolina du Vatican.

    Voici comment Luc, l'auteur des Actes, fait raconter l'épisode à Paul:
    “Tout à coup, vers midi, une vive lumière a resplendi du ciel et m'a enveloppé. Je suis tombé à terre et j'ai entendu une voix qui me demandait: (...)” (Actes 22:6-7, traduction Bible du Semeur).
    Dans Actes 26:13 le même Paul, contant le même épisode, décrit “une lumière venant du ciel, plus éclatante que celle du soleil, et qui brillait autour de moi et de mes compagnons de voyage.”
    Victime d’une insolation, le Popol ?

    Quant aux compagnons de voyage de Paul, Luc se contredit gravement puisqu’en Actes 22:9 il rapporte le témoignage de Paul en ces termes: “Ceux qui étaient avec moi (...) n’entendaient pas la voix de celui qui me parlait”,
    alors qu’en Actes 9:7 il soutient que les mêmes voyageurs “s’étaient arrêtés stupéfaits; ils entendaient bien la voix mais ne voyaient personne”.
    Au bout du compte, ce qu’il faut retenir des deux passages incriminés c’est que les compagnons de Paul “n’entendaient pas la voix” (Actes 22:9) et “ne voyaient personne” (Actes 9:7). Autrement dit: les témoins n’ont rien vu, rien entendu.

    Ah, ces légendes païennes...

  • @ Charles 05
    Apparemment vous n'avez pas compris que c'était de l'ironie (ou second degré). Depuis le temps que je me dis athée, je constate, avec quelque amertume tempérée de réalisme, que je ne suis pas lu ou pas compris.
    Je me console en me disant que je ne suis pas le seul ;-)

  • Merci, j en prends note @Mère Grand,
    Bien à Vous.
    Charles 05

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel