Sandrine S.

Imprimer

 

Sur le vif - Mardi 26.05.20 - 15.13h

 

Sandrine Salerno, qui quittera ses fonctions le 31 mai à minuit, a, pendant treize ans, très bien géré les Finances de la Ville.

Puissent d'autres grands argentiers, aux trois niveaux de notre pays (Villes, Cantons, Confédération) s'inspirer de sa retenue dans les dépenses, de sa lutte contre les déficits, de sa prudence féline, de son souci des équilibres. Je lui souhaite le meilleur pour la suite.

Ce que je dis déplaît à la droite revancharde, ou à la gauche ultra-dépensière, celle qui jouit de griller le pognon des contribuables, pour tout distribuer aux "collectifs" ou aux associations ? Eh bien, déplaisons !

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Je ne suis pas du fan club de Madame Salerno mais il faut lui reconnaître de grandes qualités de magistrate, le canton de Genève a perdu une belle occasion en ne l'envoyant pas au Conseil d'Etat....dommage pour les Genevois !

  • Je pense (mais qui suis-je?!) comme vous, M. Pascal Décaillet que Mme Sandrine Salerno mérite bien des remerciements quant à sa bonne gestion des finances de la Ville de Genève. Reconnaissons ses qualités et bonne chance pour la suite.

    Bien à Vous.
    Charles 05

Les commentaires sont fermés.