Graine de petits dictateurs hygiénistes !

Imprimer

 

Sur le vif - Jeudi 02.07.20 - 13.36h

 

Non satisfaits de l'obligation du port du masque dans les transports en commun, voilà que les ineffables "médecins cantonaux" (mais quel Gogol, quel Pirandello bureaucratique a laissé surgir de ses méninges cette fonction qui sublime la noirceur du caporalisme le plus étriqué ?) exigent une obligation générale du port du masque, dans tout l'espace public en Suisse.

Et demain ? Le port du masque chez soi, face au miroir ?

Eh bien, vous savez ce qu'on leur dit, aux "médecins cantonaux" ?

Ces aspirants-dictateurs nous ont déjà suffisamment pourri la vie pendant trois mois, et Genève n'a pas été en reste. Pour tester leurs petits pouvoirs de satrapes locaux, ils ont décrété, sécrété des ordonnances, fait la loi à la place des élus. Alors là, il est temps de leur dire que ça suffit.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 5 commentaires

Commentaires

  • Eh bien, vous savez ce qu'on leur dit, aux "médecins cantonaux" ?

    A la niche !

  • Vous avez raison de râler. Yenamarre.

    Ceci dit en ce qui concerne le médecin cantonal de Genève, le Dr Romand, c'était un copain de service militaire. A l'époque je le trouvais assez gentil. Mais vous avez raison de râler. Ils nous emmerdent.

    Le plus scandaleux dans toute cette affaire c'est la politique suivie par le Dr Pittet, qui a été beaucoup trop encensé. C'était une soumission totale pure et simple aux désidératas de l'industrie pharmaceutique qui s'est opposée au seul traitement valable: celui du Prof Raoult avec l'hydroxychloroquine.

    C'est une violation de tous les principes à commencer par le serment d'Hippocrate, car c'est en réalité une interdiction de soigner. Il fallait laisser les médecins soigner leurs patients en âme et conscience avec les traitements disponibles et pas chers qui ont fait leurs preuves, et non plomber l'économie pour au moins une génération par esprit dictatorial et mesquin et par refus de soigner.

    On a interdit aux pharmaciens de vendre du Plaquenil même sur ordonnance des médecins ! C'est un scandale sans nom ! D'autant plus qu'en 2019 en France il s'est vendu 36'000'000 de doses de Plaquenil sans ordonnance. Alors, de qui se moque-t-on?

    Et tout ça pourquoi? Parce qu'on est soit au service de Big Pharma, avec des conflits d'intérêts, soit on n'ose pas aller contre le consensus des laboratoires, qui bien entendu sont pour le confienement en attendant de nous sortir une nouvelle molécule très chère qui va ruiner encore plus l'assurance maladie et l'état.

    C'est écoeurant car à cause de ça on a mis en danger la santé des gens et en plus on a détruit l'économie.

    Personnellement je suis très en rogne contre le Dr Pittet, car c'est lui le vrai responsable. Le médecin cantonal n'est qu'un sous-fifre.

  • Enfin un journaliste qui prend des risques et se lâche. Quel bien ça fait !

  • Je pense que l'on pourrait écrire un livre entier sur les aberrations de cette pandémie! Les personnes seules dans leurs voitures avec un masque! Celles qui n'ont pas ouvert une seule fenêtre pendant près de 4 semaines! Et les pauvre caissières obligées de porter ce masque alors qu'elles n'ont déjà pas d'air et de lumière naturelle sur leurs lieux de travail!

  • On parle de résurgence de la pandémie sans donner de chiffres! En France on est pour l'instant aux mêmes chiffres de mortalité qu'en ...................2018! Et je ne souviens pas que l'on au porté de masque cette années là!

Les commentaires sont fermés.