Trump et la confrérie

Imprimer

 

Commentaire publié dans GHI - 26.08.20

 

Les Démocrates américains pourraient – hypothèse, bien sûr – désigner un âne comme candidat à la Maison Blanche, la presse romande choisirait l’âne. Et elle roulerait pour lui, tambour battant, dans le seul but d’accomplir son dessein, depuis quatre ans : voir Trump à terre.

 

En 2016, pendant toute la campagne, nos braves éditorialistes ont passé leur temps à démolir le candidat Trump. Début novembre, le pestiféré a eu le mauvais goût d’être élu. La presse romande a ruminé, rongé son frein, gratté en maugréant la terre de l’arène. Et elle passé quatre ans à pulvériser toute parole, tout acte politique du Président en exercice des Etats-Unis d’Amérique. Rien ne leur convenait. Ils ont systématiquement détruit tout ce qui procédait de cet homme-là, dont une éminente éditorialiste, dans un journal de révérence, avait cru bon, la veille de son élection, de souligner avec ironie la couleur des cheveux. C’est dire le niveau de certaines attaques.

 

A deux mois de l’élection 2020, rebelote ! Tout ce qui compte peu ou prou, tout ce qui a encore quelque pignon sur quelque rue, dans l’univers éditorial romand, vomit sur Trump. Sera-t-il réélu ? Je n’en sais rien. Mais je sais qu’en quatre ans, il n’a conduit l’Amérique dans aucune guerre, alors que son prédécesseur Obama avait multiplié, en huit ans, de la Syrie à la Somalie, de la Libye à l’Afghanistan, les bombardements sur la planète. Je sais aussi que, jusque à la crise du coronavirus (dans laquelle il n’est pour rien), il a remarquablement relevé l’économie de son pays. Me voilà donc une nouvelle fois, sur ce sujet, en total désaccord avec la confrérie.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Commentaires GHI 14 commentaires

Commentaires

  • C'est comme si la presse romande avait une influence quelconque sur les électeurs américains…
    Cette confrérie des journalistes, pas seulement celle des Romands, voir aussi du côté de nos voisins français, avec sa minable et risible tentative d'ingérence dans les affaires d'un pays démocratique, se prend vraiment très au sérieux, comme la grenouille et le bœuf !

  • Excellent billet. Tout est dit!

  • Je me suis toujours demandé puis qu un Président des USA va être forcément élu le 03 novembre 2020 , s il y aurait de grands nouveaux impacts sur la politique générale américaine autant intra- qu extra-muros?

    Tout d abord, les USA ne sont plus les maîtres du Monde car trois autres se sont faufilés inéluctablement par la force des choses: L Inde, la Chine et la Russie et tant mieux pour un indéniable futur monde multi-polaire, c est plus sain et plus on est nombreux et fou.....etc....

    Secundo, y aurait il une grosse différence si le Président élu par le peuple (ou même élu par leur God) serait issu(e) du camp Démo-Publicains ou Répu-Crates? Les USA sont arrivés au sommet de la montagne et rien ne sert à grimper plus haut sauf aller sur Mars par exemple, il n y a que la descente qui est souvent bien plus rapide que la montée , loi de la nature oblige....En passant, savez vous que le budget militaire américain est 10X plus que celui de la Russie et quand la guerre va pour eux, tout va (à Genève on dit que quand le bâtiment va tout va et ailleurs aussi quand le tourisme va sans la présence du Corona tout va...!) ....

    Bien à Vous M. Pascal Décaillet.
    Charles 05

  • Ce qu'il a fait ou pas concerne les américains. Mais, un type instable incontrôlable à la tête de la première puissance mondiale, c'est un danger.

    Mais il a fait des trucs positifs pour l'Europe. En s'acharnant sur l'Allemagne, celle-ci s'est rendu compte qu'elle était une nation européenne. Et d'un coup cette Allemagne contente d'être un satellite américain et qui voyait l'Europe comme un marché, joue pour l'indépendance de l'Europe et se veut leader avec la France.
    Trump réélu, c'est tout bénéf pour un nationalisme européens.

    Face à la Chine, il a raison, mais trahir les anglais avec ses bobards, c'est la marque d'un homme dont on ne peut pas faire confiance.

    En résumé, pour les européens convaincus, il n'y aura pas de déception possible. Si il n'était pas si instable, un Trump en guerre économique contre l'Europe serait souhaitable pour promouvoir l'indépendance et l'identité européenne.

  • Sans Trump, le Daech n`aurait pas eu les mains libres en Syrie aussi longtemps. L`aviation US l`aurait réduit en bouillie et des millions de Syriens n`auraient pas été forcés de quitter leur pays en direction de l`Europe. Sans Trump et sa guéguerre inefficace contre la Chine, les USA et l`Europe auraient fini de s`allier économiquement pour faire face au goliath chinois.

  • Monsieur Décaillet, je vous sais féru d'Histoire et amoureux de l'Allemagne. J'espère que vous n'êtes pas réticent à creuser dans l'héritage anglo qui complète le saxon et que vous aurez la curiosité de consulter cet ouvrage qui donne un éclairage aussi original que convaincant sur les mouvements politiques qui agitent notre monde aujourd'hui.
    https://www.claritypress.com/product/seeking-truth-in-a-country-of-lies/

  • J adhère à 100% à ce que M. Jean Jarogh a écrit.

    En passant, en lisant le titre de votre excellent article-chapeau M. Pascal Décaillet:" Trump et la confrérie", j ai pensé qu on va parler de Trump et soit de la Con frérie des Frérots musulmans payée par le Qatar et par son clone le pétrolier texan Exxon-Mobile (=Al Qayda) soit de la Con-frérie des Salafistes saoudiens coupeurs de tête aussi . Savez vous que les meilleurs amis intimes des USA et de ses serpillières culs et chemises au proche orient sont le pétrole du Qatar et de la Saoudie....

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Trump, un menteur sans scrupules. Que diriez-vous, Monsieur Décaillet, si un de nos 7 conseillers, chacun est 1/7è de Trump? Les laisserez-vous tranquilles ou vous les attaquez-vous par vos mots si illustrés?
    Vous dites que sous le règne de Trump,il menait aucune guerre? Soit. Il la ramenait chez lui la guerre civile. Law and Order!
    Corona virus. Vous avez bien dit qu'il était pour rien et je vous crois bien. Sauf que, il a tué ou laissé mourir jusqu'à présent presque 200'000 personnes avec sa gestion digne d'un grand charlatan!
    Bien à vous.

  • Bonjour Pascal,
    La presse romande n'a pas le monopole de l'Anti-Trumpisme. Les médias hexagonaux ne sont pas en reste non plus.
    En novembre 2016, Pablo Mira, humoriste ou prétendument humoriste à France Inter, radio de service public financé par les contribuables français, a fait une chronique consacrée à l'élection de D. Trump. Les mots prononcés sont exactement ceux-ci : "Trump c’est le candidat qui redonne aux Américains l’espoir, l’espoir qu'il soit assassiné avant son investiture". Nous sommes en 2020 et ce sinistre personnage sévit toujours à France Inter.
    Vous imaginez un seul instant si un "humoriste" s'était permis une telle blague sur M. Obama ou sur n'importe quelle autre personnalité politique ?
    Il aurait été débarqué depuis longtemps et banni d'antenne à vie.
    Cette consanguinité de pensée médiatique me dérange de plus en plus...

  • Il n'est pas inutile de rappeler que Trump avait près de 3 millions de voix de moins qu'Hillary Clinton et qu'il a gagné dans le Wisconsin avec 22.000 voix d'avance. C'est leur système et c'est ainsi mais la démocratie mériterait mieux.
    Je pense qu'il a fait de bonnes choses pour son pays mais ses outrances finissent par lasser. Ce n'est pas très sympathique de penser que vos confrères journalistes romands pourraient soutenir un âne, cela me parait très caricatural. Cette fois ci Trump ne peut être réélu que grâce à la peur et ce n'est pas sain. Je pense qu'il perdra non pas contre Biden, qui a annoncé ne vouloir faire qu'un mandat, mais contre Kamala Harris qui porte, elle, l'espoir.

  • Merci pour ce commentaire, un des rares que j'aie pu lire en français basé sur la réalité et non pas des fantasmes de journalistes à la dérive. Nos médias sont hélas fortement atteint du TDS (Trump derangement syndrome) qui a pour principal symptôme de vomir n'importe quelle ineptie dès lors que le nom de Trump est évoqué.

    RTS organe de propagande ...? au compte de qui?

    Silk

  • En effet, la bienpensance règne partout. C’est aussi pour ça que tous nos médias mentent et ne parlent pas de tout ce qui dérange la bienpensance. Philippe Revaz, comme nombre de ses confrères de la RTS auraient été tout de suite engagés par le "Ministère de la Vérité" dans le roman 1984 tant ils sont des propagandistes dévoués. Voici quelques exemples:

    1) la RTS, le Matin, La Tdg etc. vont-t'ils nous parler de ce petit garçon blanc de 5 ans tué dernièrement par un noir d'une balle dans la tête aux USA? Cette nouvelle va-t'elle faire le tour du monde? Va-t'on manifester et tout casser pour cause de racisme anti-blanc? bien entendu que NON:

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/goldnadel-quand-un-delinquant-noir-tue-un-enfant-blanc-reflexions-sur-la-mediatisation-raciale-sens-unique-obligatoire-122904

    2) De même la RTS nous dit et redit qu'un adolescent "suprematiste" a tiré sur deux personnes de sang froid a Kenosha, mais la réalité bien différente: ce garçon n'est pas du tout suprématiste: il défendait un magasin du pillage et de la destruction et n'avait blessé personne, mais il a été poursuivi par les antifas et les BLM qui l'ont projeté a terre, puis l'un deux lui saute a pieds joints sur le visage et un autre tient un pistolet pour lui tirer dessus, et c'est seulement a ce moment que le garçon a tiré pour se défendre, mais la RTS ne nous le dira jamais, car ce ne sont pas des journalistes mais bel et bien des propagandistes. Voici la vidéo qui le prouve (il faut presser sur VIEW pour la voir ... tant qu'elle est encore là!):

    https://twitter.com/BGOnTheScene/status/1298496272500916225

    et voici une autre vidéo qui montre clairement que l’antifa au sac à dos orange tenait un pistolet pour tirer sur le jeune prétendu “suprématiste” qui était à terre. L’arme est bien visible dans sa main. Le jeune homme au sol a tiré pour sauver sa propre vie:

    https://twitter.com/RealJamesWoods/status/1299103726305554433

    et si vous voulez voir les crimes des antifas/BLM à Kenosha, que la RTS nous présente comme de "gentils manifestants pacifiques", regardez toutes les courtes videos suivantes (bien entendu il faut descendre sur la page pour voir les vidéos des jours derniers:

    https://twitter.com/BGOnTheScene

    3) Toujours à Kenosha, que dire de ce pauvre homme de plus de 70 ans qui ne faisait que de défendre son magasin du pillage et de l'incendie avec un extincteur qui se fait tabasser et jeter à terre par les antifas et les BLM: machoire cassée, commotion etc.:

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=9VfDOFZQ82M&feature=emb_logo

    RTS = propagande gaucho-mondialiste au service du grand capital = désinformation payée par NOUS avec la taxe!

  • "RTS organe de propagande ...? au compte de qui?" (Silk)

    https://www.ecb.europa.eu/ecb/html/index.fr.html

  • En effet, la bienpensance règne partout. C’est aussi pour ça que tous nos médias mentent et ne parlent pas de tout ce qui dérange la bienpensance. Philippe Revaz, comme nombre de ses confrères de la RTS auraient été tout de suite engagés par le "Ministère de la Vérité" dans le roman 1984 tant ils sont des propagandistes dévoués. Voici quelques exemples:

    1) la RTS, le Matin, La Tdg etc. vont-t'ils nous parler de ce petit garçon blanc de 5 ans tué dernièrement par un noir d'une balle dans la tête aux USA? Cette nouvelle va-t'elle faire le tour du monde? Va-t'on manifester et tout casser pour cause de racisme anti-blanc? bien entendu que NON:

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/goldnadel-quand-un-delinquant-noir-tue-un-enfant-blanc-reflexions-sur-la-mediatisation-raciale-sens-unique-obligatoire-122904

    2) De même la RTS nous dit et redit qu'un adolescent "suprematiste" a tiré sur deux personnes de sang froid a Kenosha, mais la réalité bien différente: ce garçon n'est pas du tout suprématiste: il défendait un magasin du pillage et de la destruction et n'avait blessé personne, mais il a été poursuivi par les antifas et les BLM qui l'ont projeté a terre, puis l'un deux lui saute a pieds joints sur le visage et un autre tient un pistolet pour lui tirer dessus, et c'est seulement a ce moment que le garçon a tiré pour se défendre, mais la RTS ne nous le dira jamais, car ce ne sont pas des journalistes mais bel et bien des propagandistes. Voici la vidéo qui le prouve (il faut presser sur VIEW pour la voir ... tant qu'elle est encore là!):

    https://twitter.com/BGOnTheScene/status/1298496272500916225

    et voici une autre vidéo qui montre clairement que l’antifa au sac à dos orange tenait un pistolet pour tirer sur le jeune prétendu “suprématiste” qui était à terre. L’arme est bien visible dans sa main. Le jeune homme au sol a tiré pour sauver sa propre vie:

    https://twitter.com/RealJamesWoods/status/1299103726305554433

    et si vous voulez voir les crimes des antifas/BLM à Kenosha, que la RTS nous présente comme de "gentils manifestants pacifiques", regardez toutes les courtes videos suivantes (bien entendu il faut descendre sur la page pour voir les vidéos des jours derniers:

    https://twitter.com/BGOnTheScene

    3) Toujours à Kenosha, que dire de ce pauvre homme de plus de 70 ans qui ne faisait que de défendre son magasin du pillage et de l'incendie avec un extincteur qui se fait tabasser et jeter à terre par les antifas et les BLM: machoire cassée, commotion etc.:

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=9VfDOFZQ82M&feature=emb_logo

    RTS = propagande gaucho-mondialiste au service du grand capital = désinformation payée par NOUS avec la taxe!

Les commentaires sont fermés.