Nous ne surgissons pas du néant !

Imprimer

 

Sur le vif - Vendredi 28.08.20 - 17.44h

 

Nous n'avons pas besoin de perroquets. Ni de perruches. Ni d'acteurs désertés par la présence, à la merci du souffleur.

Nous n'avons pas besoin de collectifs. Ni d'associations. Ni de lâcheté anonyme.

Nous n'avons pas besoin de mots d'ordres. Ni de paroissiens de la bonne parole.

Nous sommes des citoyennes et des citoyens libres, dans un pays libre. Nous sommes des adultes, responsables, vaccinés. Nous avons un passé, une mémoire, des cicatrices. Nous ne surgissons pas du néant : nous avons une vie, derrière nous.

Nous avons une Histoire.

Nous avons besoin d'esprits libres. Indépendants. Cultivés. Des sales tronches, qui se fritent et qui se frottent. Qui sachent rompre. Partir. Larguer les amarres.

Toutes les amarres. Sauf celles de la mémoire et de la nostalgie.

Et puis, nous avons besoin d'hommes et de femmes qui puissent écouter Bartók, Haendel, Beethoven ou Sibelius en se laissant submerger par la beauté du monde.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Merci M. Pascal Déacaillet pour votre blog.

    Par respect à vous et à votre blog et en allant dans la même veine de la fin de votre dernier article-chapeau ci-dessus,

    --L exceptionnel Trio Wanderer, Schubert op 100, Andante con moto....Une merveille...

    https://www.youtube.com/watch?v=e52IMaE-3As

    --Bach: Erbarme dich, mein Gott (Matthäuspassion) - Galou (Roth)..Une autre merveille en voyant que l équipe qui joue et qui chante n est pas avec nous, elle est ailleurs....

    https://www.youtube.com/watch?v=BBeXF_lnj_M

    Bien à vous.
    Charles 05

    NB: Libre à vous de les publier ou pas.

  • Voici aussi un sujet qui mériterait bien un billet, car ici aussi les journalistes sont des propagandistes:

    Dans l'aticle suivant:

    https://www.lematin.ch/story/le-navire-humanitaire-de-banksy-lance-un-appel-a-laide-584376640982

    ce passage met très bien en lumière ce qui se cache vraiment derrière la prétendue "aide aux migrants":

    "Selon Lea Reisner, une infirmière en charge à bord des opérations de secours, le projet est «d’abord anarchiste, puisqu’il entend défendre la convergence des luttes pour la justice sociale, dont les droits des femmes et des LGBTIQ, l’égalité raciale, les droits des migrants, la défense de l’environnement et les droits des animaux». Et «puisqu’il s’agit d’un projet féministe, seules les membres d’équipages féminins sont autorisés à s’exprimer au nom du Louise Michel», souligne le «Guardian»."

Les commentaires sont fermés.