Le Conseil d'Etat a-t-il peur ?

Imprimer

 

 

Sur le vif - Jeudi 03.09.20 - 14.47h

 

L'autorisation d'une "manif pour le climat", alors que le quidam est bombardé de directives sur les masques, les annonces dans les bistrots, les quarantaines, les distances, est, de la part des autorités genevoises, tout simplement hallucinante.

D'où vient cette peur, à Genève, de dire NON, simplement NON, à certaines manifestations ? L'atavisme démesuré du 9 novembre 1932 ? Un événement qui date de 88 ans !

Peur de passer pour des censeurs ? Peur de se faire mal voir de la gauche rugissante ?

Quand il s'agit d'emmerder l'honnête citoyen avec des directives parfois délirantes, ou l'honnête contribuable en surtaxant les classes moyennes, ou l'honnête automobiliste en lui pourrissant la vie au maximum, style ces temps Quai Wilson, vous n'avez pourtant pas peur, Mesdames et Messieurs les Conseillers d'Etat.

 

Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 10 commentaires

Commentaires

  • Les directives sont au demeurant partiellement illégales.

    Au vu de la situation épidémologique prévalant à Genève, il y a de trop nombreuses mesures restrictives aux libertés. Lors que le M. Hodgers, président du CE, retient que 35 cas diagnotiqués par jour c'est trop, il démontre que le CE, qui d'ailleurs est intellectuellement prisonnier de Mme Tardin, médecin cantonal, déraille.

    Je pense qu'il faudrait s'en prendre à celle des directives qui exige nom, coordonnées complètes avec vérification de celles-ci. En effet, la divulgation d'éléments de la sphère privée est disproportionnée dès lors qu'il ne faut pas s'attendre à ce que les restaurants procèdent conformément à la loi fédérale sur la protection des données.

    Le fait que cette pratique ait un fondement fédéral n'y change rien. L'OFSP et le Conseil fédéral doivent respecter la Constitution fédérale. Si toutefois cette mesure là était intangible alors il faudrait en supprimer d'autres, les plus disproportionnées, comme, par exemple, le contrôle main/masque à l'entrée d'un petit commerce.

    Comme je l'ai déjà écrit, il faut tenir compte de la rentrée/automne/ouverture des stades et être prudent. L'augmentation vers 150 cas par 100'000 habitants par 14 jours, qui nous conduirait certainement à ne pas dépasser 1 décès pour 100'000 par 14 jours (août=0.29), doit être progressive pour éviter un overshoot.

    Il est clair que l'objectif est une décision politique que la loi ne fixe pas et que la Constitution peine à déterminer (c'est un euphémisme). Cet objectif doit être fixé dans une loi. Il faudrait aussi que les citoyens aient le courage de se déterminer au delà de généralité du type : "le moins possible" ou "zéro mort". C'est rarement le cas, y compris du côté des leaders d'opinion.

    Sans objectif il est assez vain de discuter des mesures prises.

    Pour la manifestation, elle a un caractère politique et bénéficie du privilège selon l'ordonnance du Conseil fédéral de pouvoir dépasser 1'000 participants. Avec masques. Le CE dispersera-t'il la manif si le port du masque n'est pas respecté ?

  • Peur d'avoir l'air con. Ils se consoleront en regardant les autres sauf bien entendu la Suède qui leur fait tellement honte.

  • "style ces temps Quai Wilson"
    Il n'y aura donc plus aucun endroit où un touriste de passage pourra garer sa voiture une moment pour admirer la rade.
    Car même les Néerlandais ne viennent pas visiter la Suisse à vélo.

  • Une fois n'est pas coutume, je vois les choses autrement que Pascal Décaillet.

    Cette manif autorisée prouve simplement que tout ce qu'on nous dit sur la soi disante 2ème vague qui n'existe pas, sur le quasi confinement, sur les distances sociales et surtout sur l'obligation du masque, tout cela n'est qu'un gigantesque mensonge officiel.

    C'est du bullshit à 100% !

    Il y a seulement une volonté politique de bâillonner la population, pour mettre le peuple au pas et l'habituer à une société de contrôle total et de traçage généralisé.

    Big brother is watching you ! On critique Xi Jinping, mais on fait comme lui.

    Si ces problèmes étaient sérieux, et non du bullshit, alors nos autorités, qui n'ont pas du tout peur et qui n'ont pas hésité à s'arroger les pleins pouvoirs comme en temps de guerre, c'est à dire quasiment à faire un coup d'état en temps de paix, pour rien ! auraient interdit cette nouvelle manif manu militari, comme le pouvoir en France a réprimé durement les gilets jaunes.

    Mais en autorisant la manif climat, le pouvoir démontre à la face du monde qu'il ne croit pas un mot de ses propres mensonges sur le Covid19 et sur le masque.

    En plus, la campagne politique de la grève du climat - autre mensonge - est voulue par le pouvoir. Positivement. Elle doit se poursuivre et etre encouragée, car on entend bien prendre prétexte de la soi disant "urgence climatique" pour faire passer au forceps des mesures liberticides et instaurer un gouvernement mondial. C'est pour ça et non par "peur" que le Conseil d'Etat de Genève autorise cette manif.

    J'espère que beaucoup de gens décryptent comme moi tout ce noeud de mensonges du pouvoir qui sont tous cousus de fil blanc.

    On nous prend vraiment pour des cons!

    Je m'adresse notamment à mon ami Chuck Jones, qui voit clair, lui.

    John Longeole.

  • « Il y a seulement une volonté politique de bâillonner la population, pour mettre le peuple au pas et l'habituer à une société de contrôle total et de traçage généralisé. »

    C'est exactement ça. C'est ce que nos "ordonnancistes" et "décretistes" ont parfaitement compris 5 sur 5.

  • @Pétard

    Ca fait plaisir de voir que beaucoup de gens le comprennent.

    Elle est quand la manif antimasques à Genève?

    Bien sûr elle risque de ne pas être autorisée, parce que c'est le genre de manif qui ne va pas dans le sens du pouvoir occulte, contrairement à la Fête Dieu du climat comme dit si bien Décaillet.

    Mais il faudra y aller quand-même.

  • Comme d'habitude Longeole se trompe.

    La manifestation anti-masque a eu lieu. Un personnage sulfureux donnant grande valeur à la quenelle de Dieudonné et militant contre la vaccination contre le tétanos a pris la parole, tout comme le français Ahmed qui a vociféré contre tout. Les manifestants n'ont pas respecté les conditions mises à la manifestation y compris l'enseignante C. Et "notre" police a laissé faire.

    La manifestation pour le climat s'est déroulée sans problème et avec les masques prescrits.

  • Ce qui prouve que les manifestants climatiques sont des bons petits toutous du pouvoir. Ils sont même des auxiliaires et les idiots utiles du nouvel ordre mondial, qui veut un gouvernement planétaire coercitif.

    L'opération Greta visait à cela. "I want you to panic", disait la mignonne petite hystérique autiste asperger, recrutée par les officines du pouvoir mondialiste dans une famille d'artistes du show-business.

    "I want you to panic!" qu'elle disait. Mais "l'urgence climatique" n'a pas suffi à faire paniquer les gens assez pour qu'ils consentent à la dictature mondiale. Donc on a trouvé le Covid, pour les faire paniquer vraiment, par peur de la mort.

    Malheureusement, là encore les peuples n'ont pas marché dans la combine. Carramba encore raté! Il y a maintenant un soulèvement populaire mondial contre l'obligation du masque, contre le traçage généralisé, de la vaccination obligatoire, et tous les abus de pouvoir (pleins pouvoirs du CF... comme en cas de guerre, pour une grippe...) voulus par la coalition des mondialistes et de big pharma.

    Bref, les gens ne sont pas dupes, ils décodent les mensonges de la dictature et les ruses du pouvoir.

    Et puis, que signifie exactement l'adjectif "sulfureux"? Et la "quenelle" de "Dieudonné" quézaco? On ne voit pas le rapport avec le sujet. Est-ce que les organisateurs d'une manif seraient censés faire la police et empêcher quelques originaux, peut-être des provocateurs, d'y participer?

    C'est futile, comme diversion...

    Il va falloir trouver mieux pour enrayer le mouvement populaire anti masque.

  • Hystérique et autiste, voilà deux qualités incompatibles. Ce qui démontre une longeolesque ignorance et une grande méchanceté s'agissant d'une enfant. Confusion entre la grippe et le covid, soit confusion entre un bétacoronavirus et un inflenzavirus, voilà qui démontre aussi une longeolesque ignorance et une grande méchanceté eugéniste s'agissant des vulnérables et de nos anciens.

    Et oui, les organisateurs d'une manifestation sont responsables de savoir qui ils propulsent volontairement et de façon planifiée sur leur scène en leur donnant le micro. Tout comme il sont responsables de toute propagation de virus survenant lors de leur manifestation. Tout comme une enseignante, même en congé sabbatique, qui ne respecte pas publiquement les consignes sanitaires qu'elle ne saurait ignorer, doit être sanctionnée.

    Quant à vos élucubrations complotistes, vous pourrez les ressortir lors du referendum contre la loi covid.

    A propos, où en est le recueil des signatures du referendum conte l'application covid ? Vous savez cette loi qui, en exigeant le consentement exprès, protège contre l'utilisation obligatoire de l'application covid et que les référendaires veulent supprimer, laissant la place à une application obligatoire. Les référendaires vos subtils amis.

  • Encore l'esquive, il n'a rien à répondre alors il botte en touche... Il fait diversion.

Les commentaires sont fermés.