Les divagations du Triste Sextuor

Imprimer

 
Sur le vif - Samedi 14.11.20
 
 
J'espère avoir mal, lu, mais si vraiment l'Etat interdit la manif des commerçants, alors qu'il a laissé faire toutes les autres, notamment celle des fonctionnaires, avec des milliers de personnes dans les rues, en nous baratinant avec des histoires de droits politiques fédéraux, alors là, pour ce gouvernement, c'est le début de la fin.
 
Deux poids, deux mesures. On cajole sa chère clientèle électorale de la fonction publique, pour faire passer le Budget 2021, qui creuse jusqu'aux Mariannes le déficit et la dette. Dans le même temps, on réduit au silence les petits entrepreneurs de la classe moyenne, qui sont la sève économique de ce Canton. Et qui n'ont pas le Komintern cartellaire pour défendre leurs intérêts.
 
Soit on interdit toutes les manifs (j'y suis absolument favorable), soit on les autorise. On ne privilégie pas celles qui nous arrangent politiquement. C'est un peu comme les délais pour les récoltes de signatures, quand tel référendum déplaît au gouvernement. Ce Triste Sextuor est au bout. Il ne tiendra pas jusqu'au printemps 2023.
 
Ce Conseil d'Etat 2018-2023 devient le problème no 1 à Genève.
 
 
 
Pascal Décaillet
 
 

Lien permanent Catégories : Sur le vif 36 commentaires

Commentaires

  • Il s'inscrit simplement dans le cadre du coup d'état mondial vers le Nouvel Ordre Mondial (Agenda 2030) faisant suite au Grand Reset (annoncé par le WEF et d'autres). La gauche notamment le sait, y voit enfin "le Grand Soir" et s'en pourlèche les babines.

  • Sextuor. Voilà un nom mal choisi. Sextuor évoque la musique. Le nôtre est cacophonique.

    A quelle date s'est tenue la manifestation des fonctionnaires ? Et à quelle date doit (ou devait) se tenir celle des commerçants ? Quelles étaient les situations épidémiologiques à ces deux dates ? Quelles étaient les réglementations fédérales et cantonales à ces dates ?

    Rappelons tout de même que la réjouissante (à l'en écouter) information portée à notre connaissance par le zélé sbire poggiesque nommé Adrien Bron, supérieur de Mme Tardin, préposée sanitaire cantonale (PSC), selon laquelle nombre de patients hospitalisés pour cause de Covid-19 est stabilisé est dû aux décès enregistrés en une semaine (49 pour les seuls HUG).

    La stratégie actuelle de répartition sans augmentation sérieuse des capacités locale de soins intensifs, ne conduit-elle pas à un tri sélectif renforcé à l'admission ? Il est plus facile de placer en soins intensifs si cette capacité est localement disponible que de le faire et d'organiser un transfert héliporté vers un autre hôpital, qui ne veut guère d'un patient de plus. Tri sélectif renforcé est injurieux, mais il ne l'est ni pour le patient et sa famille que tous nous respectons, ni pour les médecins de terrain, qui n'ont pas le choix, mais il l'est pour d'autres, en premier lieu pour la Confédération, Berset en tête, qui préconise ce mode procéder.

    Mode de procéder qui va tuer en dissuadant des patients de se rendre aux urgences, non seulement des HUG, mais aussi d'établissements privés.

    Il vise aussi les administrativo-politiques, médecins défroqués ou non, qui en de nombreux mois n'ont pas été capable d'organiser une meilleure préparation.

    Par exemple, de faire usage d'un hôtel, dont l'aération de chaque chambre est individuelle, pour soigner ceux qui le sont chez eux par l'Imad, ce qui assurément est plus rationnel et est de nature à améliorer le suivi et donc la survie du patient.

    Il aurait aussi fallu étendre les capacités de l'hôpital cantonal en faisant usage d'un transfert en hôtel d'une catégorie de patient, qui ne devrait plus être hospitalisés (un des bâtiments en question est bien connu), mais que l'on arrive pas à faire sortir faute de structure de suivi suffisantes.

    A la décharge du canton, il faut relever la propagande estivale des négationnistes dont, par exemple, celle d'une blogueuse de la tdg, médecin à en croire le registre fédéral officiel, m'opposant explicitement sa meilleure science : le Prof. Toussaint, professeur en physiologie sportive, qui nous expliquait que c'était fini, un petit soubresaut et qu'il n'y aurait pas de recrudescence de coronavirus mortel.

    Oui Toussaint est (ou a été), sans qu'il ne s'en rende compte, un individu dangereux ! Oui ses relais, bien qu'ils n'aient pas agi intentionnellement puisqu'ayant perdu la faculté de comprendre la situation, sont aussi dangereux !

  • Faudra-t-il sortir les fourches pour déloger les usurpateurs?

  • @ Cerveau-Choc

    Vous êtes un des rares à voir juste, tout comme M. Décaillet. Pour ce qui est du grand RESET, il suffit de lire ce livre de Klaus Schwab où il ne cache pas les intentions de l'oligrachie, mais dont bien sûr on ne nous parle pas à la RTS, histoire de ne pas effrayer le bon peuple:

    https://www.amazon.com/COVID-19-Great-Reset-Klaus-Schwab/dp/2940631123

    La gauche travaille main dans la main avec les pires capitalistes. C'est ce qu'on appelle avec raison des idiots utiles, qui une fois le plan mis en place seront bien vite inutiles:

    https://www.youtube.com/watch?v=a4qOjtd7WPM

  • Je voudrais dire à Cerveau-Choc, qu'il a tout à fait raison.

    Effectivement il y a sur toute le pourtour de la planète un milieu d'obédience révolutionnaire qui croit voir à portée de sa main la réalisation pratique mondiale du rêve d'Adam Weishaupt et Anachasis Cloots (pour ceux qui ne connaissent pas ces noms je n'explique pas, ils n'ont qu'à se renseigner). A Weishaupt et Cloots d'ailleurs, il faudrait ajouter d'autres noms d'autres utopistes célèbres: H. G. (Herbert George) Wells, l'inventeur du concept de nouvel ordre mondial, Thomas More (l'auteur d'Utopia, car par la suite il a compris et il s'est repenti), Thomaso Campanella et pour les Genevois érudits je citerais encore un personnage étrange qui a vécu longtemps à Russin, comme Jean Ziegler, Filippo Buonarrotti, un personnage clé, mais on ne peut pas développer son importance ici ; il est peut-être le vrai fondateur du communisme internationaliste. Il faudrait parler aussi de Marx et de Morelly, inspirateurs de deux pans très différentes du même mouvement d'idées.

    Enfin bref, ayant agi par le biais d'institutions hégémoniques comme le Center for Foreign Relations, fondé par le colonel Edward Mandell House, ayant bâti, ou tenté de bâtir un ordre mondial multilatéraliste, ayant tiré prétexte pour leurs ambitions des problèmes climatiques, cette bande de conspirateurs d'esprit trotskiste croient toucher enfin à leur but: la fusion au forceps des intérêts capitalistes et socialistes mondiaux, au moins dans l'esprit du socialisme fabien, par la suppression définitive des frontières, mais aussi la suppression des classes moyennes, par nature réactionnaires, et leur mise en esclavage.

    Après quoi, le Great Reset donnera le pouvoir aux idéologues écolo LGBT imbibés de Cancel Culture, le couteau entre les dents, qui dirigeront de manière tyrannique en suspendant toutes les libertés individuelles, et leur règne (croient-ils) n'aura pas de fin. Le corona virus, leur donne l'excuse parfaite pour parachever ou plutôt tenter de parachever leur projet par les moyens du pouvoir et de la répression.

    Le malin professeur Klaus Schwab, qui restera dans l'histoire de l'hôtellerie suisse pour sa grande contribution à l'industrie touristique dans le canton des Grisons (avec son forum de Davos), n'a rien inventé. Son idée de Great Reset, Grande Réinitialisation de l'économie mondiale, n'est qu'une resucée assez médiocre, à l'usage du grand public, de toutes ces utopies immémoriales.

    Eh bien, cher Cerveau-Choc, permettez-moi de vous dire que la gauche se pourlèche les babines un peu vite. Le coup d'état mondial échouera. Comme toutes les tentatives similaires au cours de l'histoire ont toujours échoué, et pour les mêmes raisons.

    On a beaucoup reproché à l'historien allemand Ernst Nolte d'avoir écrit que le fascisme et le national socialisme étaient des réactions causées par la terreur ressentie dans les classes moyennes européennes face au bolchévisme. Et pourtant Nolte avait tout à fait raison dans son constat. On va assister à un phénomène, certes différent, mais non sans analogie avec celui décrit par Nolte. Nous assistons en ce moment à une nouvelle tentative léniniste de passage en force, cette fois au plan mondial et d'un seul coup. L'échec est CERTAIN. Et du moment que cet échec apparaîtra, alors le backlash sera brutal et irrésistible...

    En Suisse je prédis l'émergence prochaine d'un mouvement populiste dont on ne sait pas s'il sera de gauche ou de droite, mais il sera beaucoup plus fort que l'UDC. Operation Libero, cette officine mondialiste, ne sera pas en mesure de le combattre. Cette vague emportera tout.

  • Tout à fait d'accord avec vous, cher JL. Lisez ma réponse à Cerveau-choc. Mais combien d'entre nous ont ouvert les yeux? Bien peu, une toute petite minorité qui est d'ailleurs traînée dans la boue et traitée de "complotiste" par les médias vendus aux mondialistes.

  • Ce Conseil d'Etat souffre en effet d'un problème de crédibilité. Il n'est plus tenu par la figure d'autorité que représentait François Longchamp. Il est surtout marqué par le déséquilibre. Pierre Maudet, d'abord président et le mieux élu, s'est crashé en plein vol et se trouve désormais sans portefeuille. Poggia, qui représente un parti somme toute minoritaire, a un immense périmètre d'action. Emery Torracinta, qui est passée d'un coup du statut de prof d'histoire au statut de Conseillère d'Etat, sans avoir jamais dirigé une institution, n'est guère estimée des enseignants, c'est une technocrate laborieuse et limitée dépourvue de courage politique. Le DIP aurait besoin d'un-e dirigeant-e d'un autre parti, l'alternance serait bienvenue. Apothéloz est transparent. Hodgers est une imposture: élu en tant qu'écologiste avec les voix de la gauche, il ne cesse de bétonner, de couper des arbres et de déclarer que les fonctionnaires sont des enfants gâtés. Il est aussi au bout du rouleau. Dal Busco fonctionne à contre-emploi, devenu soudain membre d'honneur de Pro Velo, peut-être pour faire oublier ses compromissions avec les enveloppes du corrupteur de Manotel. Fontanet semble la plus crédible. Mais elle s'est sérieusement plantée dans sa stratégie de négociation budgétaire avec les fonctionnaires. L'idée même de réduire tous azimuts le salaire, les annuités, la retraite des employés de l'Etat, en pleine pandémie, quand ils doivent travailler dans des conditions particulièrement difficiles, est absurde. Bref, vous avez raison: cela ne peut pas durer ainsi. Si Maudet est réélu, ce qui n'est pas impossible, le Conseil d'Etat va devoir démissionner en bloc. On ne les voit pas repartir comme en 14.
    Si un autre candidat solide est élu, alors peut-être ont-ils une chance de se recomposer de manière plus équilibrée.

  • La réglementation fédérale ne prohibe pas ce type de manifestation, allant plutôt en le sens de la protéger au vu de sa nature.

    Est entré en vigueur vigueur le 2 novembre 2020 à 19h00 un arrêté du Conseil d'Etat daté du 1er novembre 2020. En son article 18 al. 3 lettre h, il prend soin de ne pas prohiber ce type de manifestation. Cet arrêté du 1er novembre abroge celui du 14 août modifié à réitérées reprises.
    Cet arrêté n'indique pas, en violation certaine de la loi, les voies de recours qui sont ouvertes et ne précise pas qu'il est exécutoire nonobstant recours. C'est dire qu'il ne déploie aucun effet en cas de dépôt d'un recours, tant que la Cour n'a pas statué sur le recours, mais aussi, qu'il ne déploie aucun effet tant que le délai de recours n'est pas épuisé. Il faudra imagination et témérité juridique pour arriver à une conclusion contraire.

    Comment qualifie-t'on une chancelière qui, certifiant l'arrêté dans la publication dans la FAO, laisse passer de telles bourdes ?

  • No problemo, Monsieur Décaillet.

    Autonomie Suisse vient à la rescousse pour libérer et rendre autonome nos ... petits entrepreneurs de la classe moyenne ... suisse.

    Si pour autant Autonomie Suisse arrive à retrouver où sont les frontières suisses dans ce marécage franco-européen.

    https://www.autonomiesuisse.ch

    https://www.autonomiesuisse.ch/fr/

  • Désolé Monsieur Décaillet,

    J'ai oublié le canal de twitterie de Autonomie Suisse.

    https://twitter.com/autonomiesuisse

  • Pour manifester il faut une autorisation de manifester. L'autorité devait déterminer s'il était à prévoir que les manifestants respectent le plan de protection. Elle a été prévu que tel ne serait pas le cas et l'autorisation n'a pas été donnée. Au vu du comportement des manifestants le pronostic de l'autorité était exact.

    Les manifestants ont par leur manque de respect des obligations sanitaires le plus élémentaires qui découlent de la loi, démontrés que l'on ne pouvait pas leur faire confiance quant au respect des plans de protection au sein de leur commerce. C'est d'ailleurs le cas dans maintes succursales d'une chaîne alimentaire ouverte. Ce qui, à chaque fois, engage la responsabilité du responsable de la succursale sur place. Combien sont poursuivis grâce à la police de Poggia ? Zéro sans doute.

    Quant à la police de Poggia, qui laisse se dérouler une manifestation illégale et n'est pas même capable d'interpeler les contrevenants, elle est lamentable. Poggia lamentable.

    Après tout, a-t'on besoin de TOUS ces commerces, dont nombres sont, covid ou non, condamnés à disparaître. Comment défendre un secteur où les employés sont sous-payés et qui donc créent par la migration de travailleurs des individus qui dépendent d'autres contribuables ? D'ailleurs, ces commerces vendent le plus souvent des produits qui n'ont rien de genevois ni même de suisse. Produits étrangers et main d'oeuvre étrangère. Pas digne de protection. Les Gastarbeiter doivent retourner chez eux. De toutes les manières il y a trop de monde à Genève.

    Evidemment qu'il existe des commerçants très compétents officiant dans des niches spécialisées où les salaires sont corrects et qui ont une grande utilité sociale. A l'opposé, lorsque l'on entend que 30 % des bistrots changent de main chaque année et que nombre d'entre eux sont les distributeurs d'une drogue légale : l'alcool, on ne peut se dire qu'il faut prendre garde de ne pas mélanger les torchons et les serviettes.

    Tous cela alors que le nombre de mort a été multiplié par plus de deux et que les chapelles mortuaires sont pleines. R.I.P.

  • @JL : Commentaire très intéressant qui inclut des éléments nouveaux pour moi que je vais examiner. Voir aussi Pierre Hillard au sujet du mondialisme comme idéologie.

    A lire absolument :
    La lettre de Mgr Vigano à Trump :
    https://lesobservateurs.ch/2020/06/08/lettre-de-larcheveque-carlo-maria-vigano-au-president-trump-les-forces-du-mal-sont-contre-vous/

    Mgr Vigano à propos de la fraude électorale aux USA :
    https://www.europe-israel.org/2020/11/larcheveque-vigano-aux-catholiques-americains-letat-profond-a-organise-la-fraude-electorale-la-plus-colossale-de-lhistoire/

    Mgr Vigano sur l'imposture de l'élection de Biden :
    https://www.medias-presse.info/mgr-vigano-limposture-de-lelection-de-biden-marionnette-du-nouvel-ordre-mondial/126925/

  • Monsieur Décaillet, vos propos expriment, un fois encore, malheureusement, une telle méconnaissance du sujet, que l’on est en droit de se demander s’ils émanent d’un journaliste ou d’un politicien malveillant dont le seul but est de médire, art dans lequel vous excellez de plus en plus ces derniers mois. Pour votre gouverne, et celle de vos lecteurs, sachez que les manifestations politiques ne peuvent être interdites conformément au droit fédéral, en particulier l’ordonnance COVID du Conseil fédéral. Ainsi, les cantons ne peuvent qu’exiger le port du masque. Cela est valable pour les manifestations politiques et de la société civile, pour reprendre les termes de l’ordonnance.
    Ainsi, le cartel syndical a demandé une autorisation, qui n’a pu qu’être accordée, étant précisé que des organisateurs se sont annoncés, qu’un parcours a été déterminé, qu’un service d’ordre interne a été mis en place, et que le port du masque a été imposé. Il n’appartient pas à l’Etat de juger du bienfondé de la manifestation elle-même.
    Pour la « manifestation » sauvage d’aujourd’hui, qui semble recueillir votre soutien, personne n’à demandé d’autorisation quelconque (le courage ne semble pas être la qualité première de ces crypto-organisateurs ), de sorte qu’il ne s’est pas agi d’une manifestation interdite (ce qui aurait supposé une décision négative), mais d’une manifestation non autorisée.
    La loi étant la même pour tous, on ne peut pas manifester sans autorisation. Qu’on se le dise.
    Par ailleurs, le rendez-vous fixé à la gare avait pour but de faire venir des personnes de toute la Suisse, majoritairement des anti-masques, de sorte que nos « commerçants », qui ont certainement de quoi se plaindre, se sont vus débordés par des complotistes de tous bords, qui ont totalement décrédibilisé cette action en défilant sans masques, en contribuant ainsi à aggraver la cause dont ils entendaient contester les effets.
    La tristesse, Monsieur Décaillet, est de vous voir, semaine après semaine, sombrer dans une subjectivité qui vous éloigne toujours davantage de l’élémentaire déontologie journalistique.

  • J'ai envie de dire à Pascal... de crier à ses lecteurs que nous sommes vraiment en danger. C'est une question de vie ou de mort. C'est le peuple qui doit survivre ou la kleptocratie milliardaire? Pascal a raison de s'en indigner. Dans quelques semaines nous serons nombreux à nous révolter. Et nous aurons raison de nous révolter avant qu'il ne soit trop tard.

    Si la Covid-19 existe bel et bien, elle constitue bel et bien tout un programme de destruction, d'épuration et d'eugénisme pour le 1% d'humanoïdes multimilliardaires qui détient ce pouvoir diabolique

    C'est eux le virus de la mort. Ils s'en prennent à nos dirigeants.
    Nos états qui sont censés être les anticorps du corps social et des nations, n'ont pas réagi pour nous protéger, au contraire, ils ont réagi contre nous, comme si nous étions des hôtes indésirables. Ils ont fonctionné comme des retro-virus qui tuent tout ce qui résiste et ce peu qui reste encore vigoureux.

    Nous sommes un corps attaqué, de grandes parties sont déjà nécrosées - voir les gens baisser les bras, rentrer leur tête et accepter sans protestation de s'auto-emprisonner, de respirer leur propre oxyde de carbone etc. - une petite partie est encore relativement sauve mais elle sait que le sursis est de courte durée et elle essaie de lutter de toute ses forces... pour faire revivre ce corps bientôt livide.

    Comment se fait-il que nos gouvernements se trompent à ce point d'ennemis?

    Encore quelques semaines et tout sombrera, nos dirigeants avec nous. A moins qu'un miracle ne les retire de l'hypnose.

    Le grand Reset signifie que ce 1% de ces mutants finira par faire un immense hold-up. Pas seulement de nos démocraties et de notre liberté d'expression, mais aussi et surtout de notre argent, des biens que nous avons créés, des économies pour notre vieillesse et tellement de richesses dont ils se sont emparées.
    Tout cela, fruit d'une civilisation entière qui nous a permis d'être là aujourd'hui et qui sera enlevé, par leurs mains impitoyables, en un rien de temps.

    The Covid “Pandemic”: Destroying People’s Lives. Engineered Economic Depression. Global “Coup d’Etat”?
    https://www.globalresearch.ca/the-second-wave-destroying-peoples-lives-global-coup-detat/5728207

    La dépossession a déjà commencé sans faire de bruit.

    https://lilianeheldkhawam.com/2020/11/14/un-vaccin-hypothetique-mais-une-affaire-de-gros-sous-bien-reelle-lannonce-de-pfizer-biontech-lhk/

    Menaces et punitions par des amendes.
    Qu'avons nous fait? nous n'avons ni volé ni tué!
    Juste que nous ne voulons pas succomber à cette folie verticale.
    Pourquoi cette violence?

    Si on était encore sains, on écrirait tous une lettre à nos dirigeants pour leur poser des questions sur leur conscience et leur dire qu'on ne veut pas qu'ils nous fassent trainer à l'abattoir ni qu'ils nous faire injecter leur virus de la mort (vaccin de la grande inconnue) de force.. et payé avec notre argent.

  • "Russin ... Filippo Buonarrotti" (JL)

    C'est un vrai bonheur que de lire les commentaires de Monsieur Longeole si riches en petits détails historiques qui me poussent à en rechercher les évènements dans lesquels ils figurent. Merci.

  • @ JL et Cerveau-choc:

    Et bien sûr sur le grand RESET il faut lire ça:

    https://lesobservateurs.ch/2020/11/14/klaus-schwab-lapotre-du-grand-reset-et-de-la-suppression-progressive-de-la-souverainete-des-etats-dossier/

  • Monsieur Décaillet se posait la question.... du deux poids deux mesures M. Poggia. J'ai cru comprendre qu'il est plutôt favorable à l'interdiction de toutes les manifs, sans faire des préférences: "Soit on interdit toutes les manifs (j'y suis absolument favorable), soit on les autorise.".

    Je voulais éclaircir ce point. Car l'accusation est infondée.

  • "le Prof. Toussaint, professeur en physiologie sportive, qui nous expliquait que c'était fini, un petit soubresaut et qu'il n'y aurait pas de recrudescence de coronavirus mortel." (CEDH)


    Madame CEDH,

    Vers le 28 oct ...

    "Est-ce que Monsieur Toussaint est un farceur pour vous ?"

    https://www.youtube.com/watch?v=nwHJ6lvR5BI&t=3m24s


    15 jours avant ... Dr Martin Blachier joue à la danseuse montante, avec du persil dans les oreilles, prétendant être capable de "contrôler" les "cas" en France (y compris en Corse) avec le "confinement", et fait à 8 minutes 13 secondes un amalgame de généralisation hystérique (Empr. au gr. υ ̔ σ τ ε ρ ι κ ο ́ ς, dér. de υ ̔ σ τ ε ́ ρ α « matrice ») , les yeux fermés comme l'une de mes ex-femmes, pour ne pas laisser Toussaint causer.

    https://www.youtube.com/watch?v=uV_9Nu4-48Q

    https://www.youtube.com/watch?v=uV_9Nu4-48Q&t=8m12s

    Toussaint lui retourne: "Vous vous êtes trompé. Vous avez annoncé depuis le mois d'avril, une deuxième vague pour le mois de juin, pour le mois de juillet, il n'y en a pas eu."

    Toussaint ne dit pas "Il n'y aura pas de deuxième vague.". Il dit "La deuxième vague que VOUS, BLANCHIER, avez prédite depuis avril, ne s'est pas produite à ce jour."

    Toussaint enchaîne: "On va parler de définition ... une vague ... de décès hospitaliers et les moyennes qui sont celles de chacune des semaines."

    Toussaint est très précis, faisant ici la preuve de cette rigueur absolument indispensable dans l'énoncé en langage courant de l'interprétation des chiffres produits de calculs statistiques, de surcroît representés graphiquement, non seulement de façon distincte, mais aussi de façon détaillée, sur lequel Blanchier vomit en lâchant "C'est tellement minable. C'est tellement nul."

    Voyons combien Martin Blanchier, pdg de Public Health Expertise, touche pour pisser sur Toussaint ...

    https://twitter.com/medicalfollower/status/1302707405227266048


    https://www.tvfinance.fr/video-finance/public-health-expertise-martin-blachier-calculer-limpact-des-decisions-de-sante/

    PUBLIC HEALTH EXPERTISE, MARTIN BLACHIER : « CALCULER L’IMPACT DES DÉCISIONS DE SANTÉ »
    Martin Blachier, co-fondateur de PH Expertise (Public Health Expertise) présente la société lancée par des médecins et qui est spécialisée dans les prévisions économiques des dépenses de santé. Un modèle intelligent de simulation mathématique qui permet de calculer à l’avance, l’impact économique d’un nouveau traitement, d’une campagne de vaccination, du remboursement d’un médicament pour des industriels du secteur santé. Une activité profitable et qui devrait dégager cette année 1 million d’euros de chiffre d’affaires.

    1 million d'euros ... politiques.

    Maintenant il est possible, Madame CEDH, que vous pensez à un autre épisode dans lequel le Prof Toussaint affirme certaines choses dont le sens vous échappe un peu. N'hésitez pas à indiquer une référence où trouver ces affirmation que vous contestez.

  • C'est marrant de voir tous ces bas de plafond bêtes à manger du foin de traiter de complotisss tous ceux qui n'abondent pas dans leur sens.

  • Diverses sources nous apprennent que les manifestants originaux ont été noyautés par des individus qui n'étaient pas là pour soutenir les commerçants. Dont acte. On ne peut donc pas en déduire qu'ils seraient incapables de faire respecter un plan de protection, comme le sont nombre de succursales d'une chaîne alimentaires, ce dont n'a rien à faire les services de Poggia. Je leur présente donc aux commerçants mes plus plates excuses sur ce point.

    Un contributeur nommé Poggia vient dire que les organisateurs n'ont pas eu le courage de demander une autorisation. Pourquoi faudrait-il avoir besoin de courage pour s'adresser aux services de Poggia ? En tout les cas cela démontre que celui-ci n'ignore pas la déliquescence de l'Etat de droit au sein d'un département mammouth qui n'est plus contrôlé par Poggia.

    Rappelons que cette perte de contrôle découle de l'illégale mise sur la touche de Conseiller d'Etat Maudet, qui, lui, avait, par exemple, eu le courage de ne pas minimiser les abus délictuels de certains policiers commis dans les milieux de la prostitution, ce qui déclencha l'ire syndicale et la prétendue affaire en cours juridiquement étrange dirigée contre lui.

    Tout le contraire de Poggia qui, sans courage aucun, a publiquement minimisé ces obtentions d'avantages indus. Que celui qui a signé une contribution du nom de "Poggia" n'oublie pas que Poggia ne connaît pas les affres des fins de mois et de survie desdits commerçants et s'abstienne de venir leur donner des leçons de courage.

  • @ JL

    Vous pensez au "Rassemblement Autochtone Unifié Suisse (RAUS)" ?

    Je trouve assez intéressant son nom français et son acronyme allemand ainsi que ce nom qui a une odeur de naphtaline alors que son acronyme démontre son opposition à la gauche mondialiste actuelle.

  • @RAUS

    Je ne connaissais pas le Rassemblement Autonome Unifié Suisse. Je ne trouve rien là dessus sur internet. De quoi s'agit-il ?

  • Pourquoi Madame CEDH?

  • Madame CEDH = Madame La Cour, n'est-ce pas ?

    Quelqu'un qui connaît quelques satellites tournant autour des cours philanthropo-humano-morales.

    Et qui dans ces blogs a besoin de s'affirmer en autorité préalablement et religieusement élue pour mieux mentir au moment où les intérêts de sa tribu sont en jeu.

  • En fait, il était question de fermer l'unique usine de fabrication de l'hydroxychloriquine bon marché en France pour obliger l'Etat français à adopter le Remdesivir, à payer Gilead, à payer la campagne de Macron, et à créer un nouveau pipeline à euros permettant à Macron, ses banquiers, et ses copines comme Blachier de recevoir des rentes à vie.

    https://www.lesechos.fr/pme-regions/auvergne-rhone-alpes/pharmacie-famar-lyon-repris-par-le-groupe-libanais-benta-1225028

  • Et un excellent interview où le prédicateur expert de systèmes experts à intelligence artificielle Martin Blachier se dit "très très très surpris" d'une "espèce d'explosion du nombre de cas, et c'est très difficile à expliquer".

    https://www.youtube.com/watch?v=rwcilf4c3dc

    https://www.lci.fr/sante/video-coronavirus-covid-19-deuxieme-vague-pandemie-plus-de-30-000-nouveaux-cas-en-24-heures-on-se-demande-s-il-n-y-a-pas-un-bug-avec-les-donnees-martin-blachier-2167461.html


    En fait, Monsieur Blachier prend les mathématiciens et les banquiers pour des cons lorsqu'il dit:

    "On se demande s'il n'y a pas tout simplement un problème, un bug, avec ces données"

  • @ Chuck Jones

    Le spécialiste en physiologie sportive Toussaint est un rassuriste. Ecoutez-le donc en boucle si cela vous fait du bien. Pour le surplus, il est doué pour faire gober ce qu'il affirme aux sots et aux anxieux, qui confondent IFR et CFR comme l'un de vos compère confond valeur moyenne et valeur médiane. Pour le reste je ne vois pas sur quoi vous répondre puisque vous n'exposez aucune argumentation scientifique quand au bien fondé des allégations et raisonnements de ce professeur de physiologie. Quant à écouter d'autres interventions de cet individu médiatique, qui a démontré son incompétence dans celle de son intervention citée par le médecin genevois déjà cité, je n'en vois nul intérêt.

  • Quelqu'un peut-il grâcieusement m'expliquer, siouplait, pourquoi le Dr Blachier Tournesol est invité sur tous les plateaux de TéVé pour mentir selon les bons et les "mauvais jours" ?

    Est-ce que les chaînes sont payées pour le faire passer comme au Ring Parade ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Vn2MVi9hzuA

  • "Le spécialiste en physiologie sportive Toussaint est un rassuriste" (CEDH)


    Un "rassuriste", est-ce que par hasard c'est la même chose qu'un "complotiste" ?


    "Pour le reste je ne vois pas sur quoi vous répondre puisque vous n'exposez aucune argumentation scientifique quand au bien fondé des allégations et raisonnements de ce professeur de physiologie." (CEDH)

    En fait, vous ne cherchez pas des réponses pour valider ou invalider les arguments du Pr Toussaint qui ne vous intéressent pas, parce que vous semblez surtout incapable de formuler des questions qui ont du sens.

    En fait, vous cherchez un champion pour démolir sa réputation. C'est bien ça ?

  • "Quant à écouter d'autres interventions de cet individu médiatique, qui a démontré son incompétence dans celle de son intervention citée par le médecin genevois déjà cité, je n'en vois nul intérêt." (CEDH)


    Madame CEDH, si vous étiez vous-même scientifique ou avocate, vous fourniriez la référence pour retrouver cette "intervention" sans que je n'ai besoin de vous le demander.

    Ce sont deux professions qui savent que pour s'imposer, les vérités doivent pouvoir tenir debout sans reposer sur la réputation, la fortune ou le crédit de ceux qui les présentent.

  • @chUCK Jones

    "Cet état de fait nous démontre que la maladie [la covid] est 50 à 100 fois moins létale [qu’au cours du printemps]. La maladie est beaucoup moins mortelle. "

    Quelle est donc votre opinion ?

  • Ah ! Madame CEDH ! Ravi de vous revoir.

    Voyons les pièces à conviction sur lesquels nous devons au préalable nous mettre d'accord et sur lesquels vous me demandez de construire une opinion ... personnelle.

    De l'affirmation seule que vous attribuez au Pr. Toussaint pour le qualifier de "rassuriste" ...

    "Cet état de fait nous démontre que la maladie [la covid] est 50 à 100 fois moins létale [qu’au cours du printemps]. La maladie est beaucoup moins mortelle."


    ... j'ai trouvé un article du Monde, qui lui-même fait référence à une émission de Sud Radio ...

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/10/14/le-covid-19-n-est-pas-devenu-50-a-100-fois-moins-letal-qu-en-mars-comme-l-affirme-le-professeur-toussaint_6056010_4355770.html

    https://www.youtube.com/watch?v=DH164L42m3c


    Et le moment précis à partir duquel on entend le Pr. Toussaint prononcer le début de votre citation et qui décrit une réalité, au 11 octobre, que vous-même questionnez.

    https://www.youtube.com/watch?v=DH164L42m3c&t=6m16s


    Donc en fait, ce que vous semblez vouloir dire, c'est que vous êtes davantage d'accord avec ce qu'écrit Le Monde, que ce que dit Pr. Toussaint.

    Sommes nous d'accord ?

  • @chUCK Jone

    "Cet état de fait nous démontre que la maladie [la covid] est 50 à 100 fois moins létale [qu’au cours du printemps]. La maladie est beaucoup moins mortelle. "

    Voilà ce que peut déclarer un rassuriste. Ce n'est donc pas nécessairement un complotiste.

    Celui qui a fait cette déclaration, sur laquelle ne voulez pas vous prononcer, est le Professeur de physiologie sportive Toussaint.

    Un rassuriste est donc un type qui raconte des fadaises qui rassurent.

    « Si nous avions [aujourd’hui] la même létalité que celle que nous avons eue au mois de mars, c’est-à-dire le rapport de décès sur le nombre de positifs, qui était de 10 à 20 % selon les jours, il y aurait dû y avoir hier 5 400 décès en France. Nous en avons connu cinquante-quatre.

    Cet état de fait nous démontre que la maladie est 50 à 100 fois moins létale [qu’avant]. La maladie est beaucoup moins mortelle. » Déclaration Toussaint du 12 octobre 2020.

    Pour la suite, je vous laisse le soin d'exprimer votre point de vue. Je ne vous répondrai pas afin de ne pas vous perturber et empêcher cette anxiolyse qui vous fait du bien.

  • Ah ! Madame CEDH ! Ravi de vous revoir.

    Voyons les pièces à conviction sur lesquels nous devons au préalable nous mettre d'accord et sur lesquels vous me demandez de construire une opinion ... personnelle.

    De l'affirmation seule que vous attribuez au Pr. Toussaint pour le qualifier de "rassuriste" ...

    "Cet état de fait nous démontre que la maladie [la covid] est 50 à 100 fois moins létale [qu’au cours du printemps]. La maladie est beaucoup moins mortelle."


    ... j'ai trouvé un article du Monde, qui lui-même fait référence à une émission de Sud Radio.

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/10/14/le-covid-19-n-est-pas-devenu-50-a-100-fois-moins-letal-qu-en-mars-comme-l-affirme-le-professeur-toussaint_6056010_4355770.html

    https://www.youtube.com/watch?v=DH164L42m3c


    Et le moment précis à partir duquel on entend le Pr. Toussaint prononcer le début de votre citation et qui décrit une réalité, au 11 octobre, que vous-même questionnez.

    https://www.youtube.com/watch?v=DH164L42m3c&t=6m16s


    Donc en fait, ce que vous semblez vouloir dire, c'est que vous êtes davantage d'accord avec ce qu'écrit Le Monde, que ce que dit Pr. Toussaint.

    Sommes nous d'accord ?

  • Madame CEDH,

    Une excellente interviou de Alexandra Henrion-Caude sur Sud-Radio hier.

    Très résumé, elle explique la confusion franco-française qui déteint sur la Suisse entre ... science et ... philosophie.

    https://www.youtube.com/watch?v=M7s38PJ9wzc

    Je n'ai pas encore lu votre dernier message mais je vous promets de l'étudier très attentivement et de vous laisser mes remarques si je les crois pertinentes.

  • Madame CEDH,


    "Un rassuriste est donc un type qui raconte des fadaises qui rassurent."


    A rassurer le public, donc.

    Mais vous êtes d'accord que LE "public" est motivé et divisé par des intérêts différents et parfois, sinon constamment, divergents et conflictuels, n'est-ce pas ?

    Alors une question qui me vient à l'esprit, c'est, ces fadaises, elles rassurent quels publics qui partagent quels intérêts communs ?

    Et permettez moi de construire une carte dichotomique des intérêts en jeu, quels sont donc les intérêts rassurés par des fadaises alarmistes, opposés aux intérêts par les fadaises rassuristes ?


    Je passe au plat de résistance, la "Déclaration Toussaint du 12 octobre 2020", dont vous contestez le sens ou ses fondements, les calculs ou les données de ces calculs ...

    « Si nous avions [aujourd’hui] la même létalité que celle que nous avons eue au mois de mars, c’est-à-dire le rapport de décès sur le nombre de positifs, qui était de 10 à 20 % selon les jours, il y aurait dû y avoir hier 5 400 décès en France. Nous en avons connu cinquante-quatre.

    Cet état de fait nous démontre que la maladie est 50 à 100 fois moins létale [qu’avant]. La maladie est beaucoup moins mortelle. »


    Quelle donnée ou quel calcul contestez vous ?

    a) la "létalité" rapportée au mois de mars, "c’est-à-dire le rapport de décès sur le nombre de positifs, qui était de 10 à 20 % selon les jours" ?

    b) le calcul du nombre de décès (5400) par jour pour le 11 octobre, selon la létalité du mois de mars ?

    c) le chiffre "54 décès le 11 octobre" rapporté par Pr Toussaint ?

    d) l'affirmation "50 à 100 fois moins létale" qui correspond au calcul du rapport entre la létalité caclulée sur la base du nombre de décès au 11 octobre, et la létalité calculée au mois de mars ?


    Partons de ce que nous pouvons constater vous et moi.

    a) Rapport de l'INSEE "COVID-19 : point épidémiologique du 2 avril 2020"

    "Entre le 1er et le 31 mars, il est ainsi estimé que 36 254 patients ont été hospitalisés en France pour infection COVID-19, 8 318 ont été admis en réanimation et 3 523 ayant été hospitalisés sont décédés. Toutefois, l’évolution est favorable pour la majorité des patients : 10 784 patients sont retournés à domicile à leur sortie de l’hôpital ."
    ...
    Plus de 500 établissements accueillant des personnes âgées et les autres établissements médiaux sociaux ont ainsi signalé avoir été touchés par cette épidémie et rapportent parmi leur résidents plus de 2 800 cas et 251 décès pour le bilan encore provisoire du 31 mars 2020.


    Ce qui semble bien correspondre à la limite basse approximative de 10% fournie par Toussaint.

    Oui ?


    c) et d) J'ai retrouvé le chiffre de "54" décès. C'est la différence du nombre de décès (en 1 journée) entre le 9 (32'630) et le 10 octobre (32'684).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Statistiques_sur_la_pand%C3%A9mie_de_Covid-19_en_France

    Or entre le 9 et le 10 octobre, c'est 26'896 nouveau cas qui ont signalés.

    Calculons le taux de létalité, le nombre de décès par jour par rapport au nombre de nouveaux cas signalés, 54/26896 = 0.002, soit 0.2%.

    Le rapport entre la létalité du mars (10 à 20%) et celle du mois du 11 octobre (0.2%) est bien de 50 à 100.

    oui ?

    b) et donc, avec un rapport identique au mois de mars, le 11 octobre aurait du bien voir un nombre de décès par jour entre 2700 et 5400.


    Où est mon erreur ?

Les commentaires sont fermés.