Attaquons les puissants, pas les morts !

Imprimer

 
Sur le vif - Mardi 17.11.20 - 14.50h
 
 
En 2011, il fallait dénoncer la politique des réseaux de l'ombre, avec François Longchamp. Je l'ai fait. SUR LE MOMENT. Nous n'étions pas très nombreux.
 
En 2016, il fallait dénoncer la politique des fusibles, avec Pierre Maudet. Je l'ai fait. SUR LE MOMENT. Quand il était au sommet de son pouvoir. Nous n'étions pas très nombreux, à l'époque. C'était avant sa chute, avant la meute. Quand il était à terre, ils se sont tous rués sur lui. Pas moi.
 
En 2020, il faut dénoncer Mauro Poggia. Beaucoup trop de pouvoir. Se comporte en dictateur. Ne supporte pas la moindre critique. Se montre d'une incroyable arrogance, voire méprisant, avec toute personne osant mettre en doute ses choix politiques. Alors, il faut le dire, et je le dis. Parce nous sommes, tout simplement, dans un processus de dérive du pouvoir exécutif. Citoyen éveillé, passionné par la chose publique, j'observe ce qui dysfonctionne. Et je le dis. SUR LE MOMENT.
 
Chacun d'entre nous, chaque citoyenne, chaque citoyen, a le droit de critiquer les puissants, surtout lorsque l'ivresse du pouvoir leur monte à la tête. Ce droit, j'en fais simplement usage. SUR LE MOMENT, et pas cinq ans plus tard. C'est dans l'action qu'il faut se montrer lucide. En direct. Quand les années ont passé, et que les enjeux se sont apaisés, c'est trop facile : où est le risque, le courage ?
 
Et vous ? Votre esprit critique ? Vous l'utilisez ? Ou vous le laissez dormir, au garage ?
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 7 commentaires

Commentaires

  • Ben oui, on critique, on se plaint. Au café du commerce. Mais ils viennent de le fermer, justement. Alors on critique, on se plaint. Dans nos cuisines, où nous tenons salon avec nous-mêmes, en espérant qu'il n'y ait pas de micros. Ainsi que le raconte Svetlana Alexievitch dans La Fin de l'homme rouge.

  • Si Monsieur Poggia en est responsable, alors je me plains de sa décision de boucler le carré destiné à faire gratuitement des exercices physiques au parc des Acacias. Si ce n'est pas lui, c'est quelqu'un sous ses ordres, ou alors ...
    Je m'y trouve généralement seul avec une ou deux personnes, chaque engin étant distant de 2-5 mètres des autres.
    C'est gratuit, c'est parfait pour les jeunes et les vieux, il n'y a aucun danger de contamination: il fallait donc absolument l'entourer d'un ruban rouge et blanc.

  • Certains veulent envoyer Poggia en vacances mais il ne se rendra jamais sur un terrain de pétanque à cause du cochonnet !!!

  • Je preferais quand meme Sacha Cohen a Mauro Poggia dans le role de Borat. Et confinons d'urgence Aglae Tardin a la surveillance du jet d'eau dans le local ad-hoc jusqu'au printemps prochain, elle y sera plus utile.

  • On regrette Stauffer, sûr qu'il aurait un avis percutant sur son coreligionnaire.

  • @ Lefort

    Mme Aglae Tardin, que j'ai dû être le premier à avoir critiqué à raison de sa méconnaissance de l'Etat de droit lors d'une intervention au 19h30 de la tsr et qui, à juste titre, a été dénoncée comme administrativement responsable de la forme de la décision de mise en confinement est une excellente technicienne dans le domaine qui est aujourd'hui malheureusement d'intérêt.

  • J'aimerais bien connaître le CV complet de la pythie Aglaé.
    De ce que j'ai pu lire, c'est assez maigre:
    - médecin communautaire. Je pense qu'il faut comprendre un médecin travaillant dans les écoles et les centre de réfugiés. Soit quelqu'un capable de gérer une épidémie de rougeole ou une infection de poux, ce qui n'a rien à voir avec une épidémie nationale de grippe influenza ou de covid.
    - protection de l'enfance
    - médecine tropicale (les Dr Pantalacci et Gugglielmi, les médecins de famille que j'ai eu lorsque j'habitais en Afrique centrale connaissaient aussi)

    https://www.radiolac.ch/actualite/qui-est-le-nouveau-medecin-cantonal-aglae-tardin/

    J'aimerai bien savoir en quoi elle est une excellente technicienne. Est-elle épidémiologiste, virologue?

    Toujours est-il que si elle a conseillé le Conseil d'Etat, manifestement, c'est un fiasco.

Les commentaires sont fermés.