Les peuples, partout, demanderont des comptes

Imprimer

 
Sur le vif - Mercredi 25.10.20 - 04.46h
 
 
Covid : Macron distribue des dizaines de milliards, endette la France, affaiblit son pays face à l'Allemagne, augmente le déséquilibre entre les deux piliers de la construction européenne.
 
Eh oui, l'Histoire continue ! Elle ne s'est jamais arrêtée. Le Covid ne fige pas les rapports de forces entre les peuples, ni le tragique de l'Histoire, ni l'immanente noirceur de la nature humaine, ni le jeu du pouvoir et de la domination.
 
Il y aura un après-Covid. Chaque nation se retrouvera seule. Celle qui aura mal géré la crise, par exemple en creusant inconsidérément sa dette, le paiera très cher. Telle voisine, qui aura mieux géré, pourra mieux dominer.
 
L'Allemagne, en Europe, sortira grand vainqueur. La toile multilatérale n'aura, une fois de plus, strictement servi à rien, si ce n'est mouliner de belles paroles à Bruxelles. La solitude ciselée des nations l'emportera. Chacune d'entre elles ne pourra compter que sur elle-même. Les peuples, partout, demanderont des comptes.
 
 
Pascal Décaillet

Lien permanent Catégories : Sur le vif 2 commentaires

Commentaires

  • Le ministre allemand des Finances prône l’endettement pour favoriser la relance économique
    Par : Philipp Grüll | EURACTIV Allemagne | translated by Sandra Moro
    18 juin 2020
    https://www.euractiv.fr/section/economie/news/german-finance-minister-defends-borrowing-for-economic-stimulus-package/

  • Je pense que la conséquence de ce coup d'état mondialiste, déguisé en pandémie, sera un raz de marée populiste qui balayera tout. Ce sera comme la prise de pouvoir des bolchévistes, qui avaient tenté de s'emparer de toute l'Europe (y compris la Suisse) et qui avaient finalement échoué à s'étendre au dehors de l'URSS, mais avaient causé une onde de choc terrible en sens inverse.

    Toujours, dans l'histoire, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Les commentaires sont fermés.